Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC
dans la série "LIEUX MAGIQUES DE PORNIC ET DE SES ENVIRONS"

Ombre de la villa La Malouine, ombres de deux personnages qui passent dans l’ombre de la villa, ombre d’un goéland qui étend ses ailes au-dessus des eaux, tout cela magnifié par la lueur du couchant….

dans la série "LIEUX MAGIQUES DE PORNIC ET DE SES ENVIRONS"

Au bout de la route, après la petite maison au volets bleus, un château de conte de fées !... Il est l'emblème de la ville. Cliché, facilité, trop vu me dit-on. En réalité l’art ne consiste pas forcément à inventer des choses nouvelles mais souvent à revoir différemment, avec un autre oeil des choses connues !...

dans la série "LIEUX MAGIQUES DE PORNIC ET DE SES ENVIRONS"
dans la série "LIEUX MAGIQUES DE PORNIC ET DE SES ENVIRONS"

frises décoratives sous la toiture de la villa Calypso. Ces rives de toits ne coûtent pas grand chose et donnent tout de suite un petit air de fantaisie et de vacances aux belles villas de Pornic !

dans la série "LIEUX MAGIQUES DE PORNIC ET DE SES ENVIRONS"

Il est là le château de conte de fées... il émerge de la lumière glacée de l'aube...sa tourelle et les maisons adjacentes sortent progressivement de l'ombre et se réchauffent aux timides rayons du soleil de l'hiver !....
 

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
match de la gauche :

Le nombre de votants est sans doute inférieur à 1,5 millions?

  • Benoit Hamon l’emporte avec une confortable avance au premier tour devant Manuel Valls. Montebourg est éliminé.

  • La vieille gauche représentée par Montebourg est ainsi mise hors jeu au profit de deux tendances plus modernes.

  • Celle de Hamon qui a des points communs avec Podemos en Espagne et la gauche du parti travailliste en Angleterre. Sa stratégie est d’investir les municipalités, de prendre le pouvoir par le bas, la présidentielle n’est donc pas le but principal. C’est pour cela qu’il peut faire des propositions complètement irréalistes mais qui sont susceptibles de rassembler des électeurs de gauche. Signalons une chose très étonnante : le revenu universel défendu par Hamon est une mesure préconisée par un célèbre prix Nobel d’économie, chantre du libéralisme : Milton Friedman. Comme quoi les notions de droite et gauche n’ont plus vraiment de pertinence.

  • Celle de Valls qui vise réellement la présidentielle et dont le programme est dans la lignée des autres grands partis socialistes européens.

  • Valls a deux handicaps majeurs : il ne fait pas rêver et Macron est meilleur que lui dans ce rôle.

  • Un perdant dans le cas où les électeurs de gauche confirment la présence de Benoît Hamon : Mélenchon dont Hamon ringardise le programme.

Alors, pour le grand raout des élections présidentielles d’avril 2017, l’affrontement risque d’opposer : Fillon, Le Pen, Hamon, Mélenchon, Macron.

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #La playmouette du dimanche
(dessin numérique d'après photo)

(dessin numérique d'après photo)

Dans le ciel bleu d'azur
elle étend ses ailes
dont l’envergure
est démesure
La liberté est son talent
L’espace est sa feuille d’écriture
(dessin numérique d'après photo)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Ateliers d'artistes...
laisse béton !

J’étais tranquille, j’étais peinard

accoudé à la mangeoire

à grignoter mon p’tit bout lard

et faire une pose casse graines

quand y’a un type qui s’ramène

 

j’vais t’tirer l’portrait

mon p’tit

qui’m’dit

 

tu chercherais pas la baston

Des fois qu’j’lui répond ?

Laisse béton !

On n’est pas au zoo

et j’me suis tiré illico !


La morale de cette pauvre histoire
C'est qu'quand t'es tranquille et peinard
Faut pas trop traîner à la mangeoire.
La prochaine fois, j’irai au bar !

laisse béton !
laisse béton !
laisse béton !
laisse béton !
laisse béton !
laisse béton !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche
Think different ! Pensez différemment !

Quand un problème se pose à nous, nous pesons le pour et le contre d’une manière plus ou moins consciente ou instinctive et nous prenons une décision. Si l’on représente l’ensemble des décisions prises, un grand nombre se rassemble autour d’un thème commun et un petit nombre s’en éloigne d’un bord et de l’autre. On représente ce processus sous forme d’une courbe de Gauss qui ressemble à une cloche.

Un exemple célèbre en est la courbe de QI, le Quotient Intellectuel. On remarque que la plus grande partie de la populations se trouve dans la zone “normale” de la cloche et seulement un très petit pourcentage dans la zone de déficience intellectuelle ou de “surdouance”.

La plupart des problèmes peuvent être abordés de cette manière. C’est le cas pour la politique ou la répartition gauche-droite rassemble, en réalité, beaucoup de gens qui ont assez peu de différences entre eux, quel que soit le côté de la courbe où ils se situent et un petit nombre dans les extrêmes, à gauche et à droite.

Mais de même que la courbe du QI ne mesure pas l’Intelligence que l’on ne sait pas vraiment définir -ce qui ne l’empêche pas d’être un outil très utile pour les psychologues- la répartition gauche-droite des électeurs ne suffit pas pour mesurer la réalité. D’autres approches sont nécessaire et parfois plus pertinentes. On peut ainsi répartir les électeurs sur l'axe : plutôt partisan de l’égalité ou plutôt partisan de la liberté,  plutôt partisan de la dictature (et de l’autorité) ou plutôt partisan de la démocratie en tenant compte des deux grandes distinctions de la politique : l'économie et les règles de la vie société.

On se rend compte ainsi que la traditionnelle répartition gauche-droite et extrême gauche- extrême droite, éclate et l’on voit des rapprochements et des antagonismes nouveaux apparaître. Essayez vous-mêmes, de placer les différents partis sur ces axes, vous ferez peut-être des découvertes ?....

Think different ! Pensez différemment !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Ateliers d'artistes...

Le collectif BoZ'ArT vous invite à sa première conférence présentée par Alain Barré sur CARAVAGE le samedi 21 janvier à 17h30 à la Maison des Arts.
"On dirait que certains artistes se hâtent de tout dire le plus vite possible comme s’ils pressentaient que leur destin allait être tragique. C’est le cas de Caravage mort à 39 ans en 1610. Après quelques années d’apprentissage, il est allé directement à l’essentiel posant, grâce à ses peintures, les grandes questions de notre condition humaine à travers les thèmes religieux de son époque. Il a développé pour cela un style original, le clair-obscur qui est à la fois procédé pictural et discours conceptuel. Il a fait école et ce qu’il a exprimé dans les tableaux qui nous sont parvenus nous interpelle encore aujourd’hui !..."

CARAVAGE, samedi 21 janvier, Maison des Arts, Pornic

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #MACROphotographie et autres PHOTOS
Beau comme chou !
Beau comme chou !
Beau comme chou !

On met le chou à toutes les sauces et c'est rarement à son honneur. On n'aime pas être "bête comme chou" ni supporter l'injure "ventrachoux" quand on est vendéen !... Pourtant le chou est une plante exceptionnelle décorative et excellente pour la santé. C'est également l'une des rares qui résiste aux grands froids de l'hiver.

Beau comme chou !
Beau comme chou !
Beau comme chou !
Beau comme chou !
Beau comme chou !

Hier sous les gelées des perles de glace brillaient entre les puissantes nervures des feuilles de chou. magique !...

Beau comme chou !
Beau comme chou !
Beau comme chou !
Beau comme chou !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Chroniques Michel BORDAT
La chronique de Michel Bordat : Adorable Juliette Gréco : elle a beaucoup aimé les habitants du « Trou Perdu », Saint-Mars-la-Jaille !!!

C’est une belle histoire que nous a fait vivre la célèbre chanteuse si appréciée des Français et habitants d’autres pays, Juliette Gréco. Décor pornicais où se sont déroulés en partie les faits : le parking de Verdun et l’Hôtel Beausoleil place du Petit Nice. Ainsi que les bureaux du Conseil Général de Nantes !!!

C’était en 1988. À cette époque la Maison de la Culture de Loire-Atlantique décentralisait ses manifestations culturelles et Pornic recevait chaque année 2 à 3 spectacles de grande (et même très grande) qualité. Et ce jour-là un immense chapiteau avait été installé place de Verdun pour accueillir Juliette Gréco. Le public a vraiment été sous le charme et ne tarissait pas d’applaudissements au cours du spectacle.

J’avais le droit de faire des comptes-rendus presque systématiques dans Ouest-France et j’y prenais un grand plaisir :je pouvais exprimer mon ressenti et, apparemment les lecteurs appréciaient et me le faisaient savoir !

Donc ce jour-là j’avais voulu approcher Juliette Gréco après le spectacle. Quelle ne fut m’a surprise et ma joie, Madame Vételé, propriétaire de L’Hôtel Beausoleil m’a invité : « Venez dans mon établissement, j’y reçois Juliette Gréco ! » Ce fut une soirée mémorable !!

Bourgeoisement bien installés dans des fauteuils très confortables et douillets du salon de l’hôtel, ce fut l’occasion de bien des échanges sympathiques. Juliette racontait un peu de sa vie et c’était captivant. Madame Vételé avait préparé des gourmandises :de superbes petits gâteaux très alléchants. Juliette a refusé l’offre : « Je veux garder ma ligne ! » A plusieurs reprises je l’ai tenté en ventant ces jolis gâteaux : « Humez cette délicieuse odeur ! Goûtez cette savoureuse crème qui nous flatte le palais ». J’ai insisté et Juliette a fini par succomber au péché de gourmandise. De façon espiègle je proclamais que j’avais « fait succomber Juliette Gréco !! » (sans préciser !!)

La discussion s’est poursuivie et Juliette nous a raconté son parcours festif en Loire-Atlantique : « Hier au soir je suis tombée sur des gens admirables ! C’était, heu , heu ! Dans un trou perdu… du nord du département, une ville importante mais je ne me souviens pas de son nom : un certain Saint ma …je ne sais plus comment ! » L’expression « Trou perdu » a fait tilt dans mon esprit ! Je lui ai dit : « Ce ne serait pas Saint-Mars-la-Jaille par hasard ? » (la ville dont Charles-Henri de Cossé-Brissac, président du conseil général était le maire !) « C’est cela même ! Ses habitants sont adorables ! ! Imaginez, hier c’était le grand face à face à la télévision Mitterrand-Chirac pour l’élection présidentielle. Eh bien ! ce qui est formidable c’est que les habitants, au lieu de regarder comme tous les Français ce débat politique, sont venus m’écouter !Quelle joie et quel bonheur pour moi !! »

Autre aspect amusant de cette soirée au Beausoleil : il y avait un homme très tranquille qui était resté dans son coin. Curieux, j’avais demandé à Juliette qui était-il ? La réponse m’a totalement comblé ! « C’est mon guitariste, mais avant c’était le guitariste de Jacques Brel ! » (génial !!). Je m’inquiétais : « Pourquoi est-il silencieux ? » La réponse était amusante : « Aujourd’hui il est bougon !! »

Toute cette histoire était savoureuse et le lendemain matin j’ai téléphoné à Maurice Grassin le directeur et ami de Ouest-France 44 et je la lui ai entièrement racontée. Il m’a dit : « Michel, écris-là avec tous les détails. Je trouve cela très drôle, surtout que Charles-Henri de Cossé-Brissac, lui aussi, ne manque pas d’humour ! »

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Mais la suite est jubilatoire ! L’article est paru le lendemain. Ce jour-là il y avait une réunion plénière du conseil général et la plupart des élus départementaux se sont rendus à Nantes. Beaucoup avec Ouest-France sous le bras. Ils avaient découvert l’article et attendaient leur président. Quand celui-ci arriva il eut droit à une salve d’honneur de « comment est-ce dans ton Trou Perdu ? As-tu laissé ta femme dans ton Trou Perdu ? Ton Trou Perdu est-il si perdu que ça ?... » Le pauvre Charles-Henri était très perplexe. Ses collègues ont fini par lui montrer le journal. Il a compris et a souri.

La chronique de Michel Bordat : Adorable Juliette Gréco : elle a beaucoup aimé les habitants du « Trou Perdu », Saint-Mars-la-Jaille !!!
La chronique de Michel Bordat : Adorable Juliette Gréco : elle a beaucoup aimé les habitants du « Trou Perdu », Saint-Mars-la-Jaille !!!
La chronique de Michel Bordat : Adorable Juliette Gréco : elle a beaucoup aimé les habitants du « Trou Perdu », Saint-Mars-la-Jaille !!!

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #MACROphotographie et autres PHOTOS
le petit monde étonnant des mousses

les mousses sont tellement humbles et primitives qu’on ne les voit pas habituellement ! Pourtant elles offrent des particularités si étonnantes qu’elles sont, à elles toutes seules, un “cabinet de curiosité” ! Elles n’ont pas de racines ni de canaux spécialisés pour le transport de la sève. Elles absorbent l’eau comme une éponge et se dessèchent sans périr en cas de sécheresse.

Les cellules reproductrices mâles et femelles profitent d'une période pluvieuse pour “nager” les unes vers les autres et se féconder.

Le plus intéressant du point vue esthétique consiste dans les soies terminées par des capsules coiffées d’un cône. Quand les spores ont été libérées le cône tombe et une couronne dentelée apparaît. Le tout fait le régal des photographes…

le petit monde étonnant des mousses
le petit monde étonnant des mousses
le petit monde étonnant des mousses
le petit monde étonnant des mousses

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #La playmouette du dimanche
Petite laine pour la playmouette

Il fait froid... pas folle la playmouette s'est tricotée une petite laine !...

Petite laine pour la playmouette
Petite laine pour la playmouette

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog