Publié le 4 Mars 2015

Dans la fenêtre de tes yeux

Dans la fenêtre de tes yeux
D'autres fenêtres s'ouvrent
Sur la beauté des sentiments
Sur la vérité de ton âme
Pas de voile, pas de rideaux
La sincérité à l'état pur
Mais qui peut vraiment te connaître
Jusqu'aux tréfonds de ton être ?....

Voir les commentaires

Rédigé par Alain Barré

Publié le 4 Mars 2015

L'Inde est le terreau de tous les mysticismes, Pondichéry en est la quintessence !  Gandhi y est à l'honneur évidemment, mais aussi soeur Theresa et surtout, le grand mystique local : SRI AUROBINDO.

INDE du SUD interruptus (07)
INDE du SUD interruptus (07)
INDE du SUD interruptus (07)
INDE du SUD interruptus (07)

Ce dernier est vraiment le grand personnage de la ville. Il a créé un ashram à Pondichéry où il est mort en 1950.

Cet intellectuel fut un des leaders du mouvement pour l'indépendance mais aussi un lettré, poète et romancier et un philosophe.

La théorie de l'évolution formulée par Darwin l'a beaucoup frappé. Il rêve d'une évolution non terminée avec des changements vers une spiritualité supérieure encore à découvrir. Il veut faire de son ashram le laboratoire de cette évolution qui est aussi incompréhensible pour l'homme actuel que l'est notre conscience pour les espèces animales. Il est assisté dans cette entreprise par une française qui prend en charge l'administration de la l'ashram, appelée "la mère".

INDE du SUD interruptus (07)
INDE du SUD interruptus (07)
INDE du SUD interruptus (07)
INDE du SUD interruptus (07)

"La mère" a poursuivi l'expérience de l'ashram en créant une sorte de cité idéale, la cité d'Aurobindo ou de l'aurore : AUROVILLE. Elle l'a défini comme « le lieu d'une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie, au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités »

Cette cité utopique n'est pas sans défaut et sans illusion, mais elle a le mérite d'exister et de croire à la fraternité et à la paix....

INDE du SUD interruptus (07)

Voir les commentaires

Publié le 3 Mars 2015

Pondichéry est une ancienne ville coloniale française en pays tamoul. Elle a gardé un statut à part. Ce n'est pas un état, mais un "territoire" de 600 000 habitants dont 200 000 dans la ville même.

Avant d'y entrer, on doit montrer patte blanche à un barrage-frontière et surtout payer un droit d'entrée...

INDE du SUD interruptus (06)

A première vue, elle ressemble aux autres villes indiennes, vive, colorée, bruyante pas très propre et plutôt sympathique...

INDE du SUD interruptus (06)
INDE du SUD interruptus (06)
INDE du SUD interruptus (06)
INDE du SUD interruptus (06)

Tout le long de certains boulevards des flyers attirent mon attention. Ce sont des affiches qui annoncent le congrès du parti communiste local. Aussi curieux que cela puisse paraître, le communisme est encore présent en Inde. Deux partis se disputent les suffrages : l'un de style soviétique et l'autre de style maoïste (qui soutient la rébellion naxaliste). Tous deux ont mis beaucoup d'eau du Gange dans leur vin. Ils ont été indianisés. Peut-être Marx et Mao se sont-ils ajoutés à la multiplicité des dieux hindous ?

INDE du SUD interruptus (06)

La ville est accueillante et promet aux visiteurs de retrouver le charme des stations balnéaires françaises de la méditerrannée. A voir.....

INDE du SUD interruptus (06)
INDE du SUD interruptus (06)
INDE du SUD interruptus (06)
INDE du SUD interruptus (06)

Voir les commentaires

Publié le 2 Mars 2015

Le site de Mahabalipuram mériterait que l'on sy arrête plus longuement. La petite ville est calme et peut servir de base pour visiter les environs jusqu'à Chennai et elle regorge de trésors petits ou grands. L'Unesco ne s'y est pas trompé en inscrivant le site au patrimoine mondial. Parmi ces trésors certains sont naturels comme "la boule de beurre de Krishna", un énorme rocher en équilibre instable !

INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)

Ce que j'aime en Inde, c'est la familiarité avec nature et les animaux en particulier. Respect poussé à son extrême par les adeptes du jaïnisme qui sont non seulement végétariens (ce qui est banal en Inde), mais protègent toute vie ! Peut-être est-ce pour cela qu'ils sont représentés avec tant de grâce par les sculptures et les peintures ?

INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)
INDE du SUD interruptus (05)

Voir les commentaires

Publié le 1 Mars 2015

 Comment garder une belle robe blanche alors que l'on patauge souvent dans la boue ?

Remarquez que la mouette reste en constant état d'éveil pendant sa toilette. Quelques secondes de coups de bec, puis elle lève la tête pour surveiller son environnement. Entre autres, le type, à côté avec un appareil photo et un téléobjectif long comme le bras, l'inquiète ! Pas facile la vie de mouette !

Voir les commentaires

Publié le 28 Février 2015

Toujours à Mahabalipuram, un autre site attire l'attention, celui des "Panch Rathas" ou "cinq chars".

Il date du 7e siècle et est situé au bord de la mer. Les anglais l'ont dégagé du sable sous lequel il était enseveli il y a deux siècles.

INDE du SUD interruptus (04)
INDE du SUD interruptus (04)
INDE du SUD interruptus (04)
INDE du SUD interruptus (04)

Le plus étonnant est que ces petits temples ne sont pas construits par assemblages de pierres mais directement creusés dans les rochers !....

Ils sont consacrés à la déesse  Durga, à Surya, le dieu du soleil, à Indra et à l'éléphant qui lui sert de monture,  Nandi, la vache céleste...

INDE du SUD interruptus (04)
INDE du SUD interruptus (04)
INDE du SUD interruptus (04)
INDE du SUD interruptus (04)
INDE du SUD interruptus (04)

A proximité, se trouve une petite plage avec quelques barques et des habitations....

Un endroit où l'on resterait volontiers plus longtemps....

INDE du SUD interruptus (04)

Voir les commentaires

Publié le 27 Février 2015

le CHATEAU de PORNIC

le CHATEAU de PORNIC
- Au xe siècle, Alain Barbetorte, Duc de Bretagne le construit en bois
- Au xve siècle, il appartient à Gilles de Rais
- En 1886,il est restauré avec des fenêtres en plein cintre appareillées en briques, dans l'esprit de l'architecture italienne du château de Clisson.
- En 1986, il est inscrit au titre des monuments historique
Sans lui, Pornic ne serait pas Pornic !....

Voir les commentaires

Rédigé par Alain Barré

Publié le 27 Février 2015

mosquée-cathédrale de CORDOUE (Espagne)

mosquée-cathédrale de CORDOUE (Espagne)

  • L’islam estime que les chrétiens ont altéré ou falsifié la bible pour lui faire dire que dieu est père fils et esprit (trinité)

  • L’incarnation de dieu sous forme d’un fils (Jésus) envoyé sur terre est impossible pour l’islam.

  • Jésus est un prophète qui a vraiment apporté un message venu de dieu, mais il n’est qu’un prophète. Il ne peut donc jouer le rôle de médiateur entre dieu et les hommes.

  • Pour les musulmans, le coran a été dicté par dieu lui-même à Mahomet et ne peut pas se discuter, mais les chiites (majoritaires en Iran entre autres) reprochent aux sunnites (majoritaires en Arabie saoudite entre autres) d’avoir falsifié cette transcription (c'est pourquoi le terrorisme tue surtout des musulmans).

  • Les chiites, les moins nombreux, sont soumis à une hiérarchie (qui présente un peu d’analogie avec la hiérarchie catholique) représentée par les ayathollahs ce qui n’est pas le cas des sunnites qui entretiennent un rapport direct avec dieu. Leurs immams ne dépendent pas d’une hiérarchie mais sont l’émanation des communautés de croyants.

  • Une erreur fréquente : on confond souvent “musulmans” et “arabes” alors qu’en réalité ces derniers ne représentent qu’un cinquième des musulmans (l’Inde, par exemple est le 3ème pays musulman au monde)

  • Le djihad signifie deux choses : la lutte personnelle contre le mal  en vue de s’améliorer et la lutte contre les ennemis de l’islam à l’époque de Mahomet. C’est, bien sûr, cette interprétation belliqueuse et datée historiquement qui est reprise par les terroristes islamistes aujourd’hui.

  • Les ressemblances ? Le pape Jean-Paul II, lors d’une rencontre avec de jeunes musulmans à Casablanca, déclarait en 1985 : “Les uns et les autres, nous croyons en un dieu, le dieu unique qui est toute justice et miséricorde ; nous croyons à l’importance de la prière, du jeûne et de l’aumône, de la pénitence et du pardon……”

  • Conclusion :
  •  chrétiens et musulmans ont donc des points communs mais aussi des différences, mais rien qui devrait en faire des ennemis.
  •  L’interprétation guerrière du djihad est un anachronisme historique qui doit être dénoncé, en premier lieu par les musulmans eux-mêmes.
  •  Ce djihad meurtrier se développe surtout dans les endroits où sévissent la misère, les dictatures et des états de non-droit et l'on ne peut se contenter de lutter contre les terroristes sans lutter contre ces fléaux.
  • La laïcité est le meilleur moyen de ramener la paix entre les religions.
(mosquée-cathédrale de CORDOUE)
(mosquée-cathédrale de CORDOUE)

(mosquée-cathédrale de CORDOUE)

Voir les commentaires

Publié le 26 Février 2015

Dans le prolongement des fresques de la descente du Gange une excavation a été creusée dans le granite pour abriter des fresques dédiées à KRISHNA : le KRISHNA MANDAPA.

INDE du SUD interruptus (03)
INDE du SUD interruptus (03)

Derrière les rangées de colonnes se déroule sur une dizaine de mètres, une extraordinaire fresque en ronde bosse en l'honneur de Krishna.

Krishna, d'un bras levé, soulève la montagne pour protéger les gens et les vaches des déluges de la mousson envoyés en punition par le roi INDRA. Il est entouré de délicieuses apsaras aux seins globuleux et aux formes ondulantes.

INDE du SUD interruptus (03)
INDE du SUD interruptus (03)

La fresque s'étend sur le fond de l'excavation mais aussi sur les deux côtés. Elle comporte encore de nombreuses scènes propres à la mythologie hindou.

INDE du SUD interruptus (03)
INDE du SUD interruptus (03)
INDE du SUD interruptus (03)

Mais plus que les scènes de bravoure religieuse, ce qui m'intéresse, ce sont les scènes de la vie quotidienne : un vacher qui trait une vache pendant qu'elle lèche son veau, une autre vache qui rumine, à qui, un croyant à offert une touffe d'herbe... Cela me fait penser aux sculptures secondaires que l'on trouve sur nos cathédrales. Une même inspiration populaire et familière....

Du grand art, du très grand art !....

INDE du SUD interruptus (03)
INDE du SUD interruptus (03)
INDE du SUD interruptus (03)

Voir les commentaires