Publié le 27 Janvier 2015

Franquin a inventé un personnage qui a fait le bonheur des lecteurs de Spirou pendant des années : GASTON LAGAFFE !

Gaston travaille dans les bureaux de Spirou où il met le bazard sans le vouloir et d'une façon systématique !...

Il héberge dans son bureau un chat et une mouette qui font moult bêtises...

Cette délicieuse page est dédiée à tous ceux qui ont un chat à la maison. Ils s'y retrouveront....

(extrait de l'album n°12, Le cas Lagaffe

(extrait de l'album n°12, Le cas Lagaffe

Voir les commentaires

Publié le 23 Janvier 2015

On voudrait croire que nous sommes sortis des âges des ténèbres et que l'époque des guerres est révolue. Certains le prétendent et soutiennent que l'humanité s'est civilisée. C'est le cas de Steven PINKER dans son ouvrage passionnant et bien documenté : "The better angels of our nature" (les bons anges de notre nature). L'optimisme de Pinker est réconfortant, mais il me semble, hélas, exagéré au vu des évènements du XXe siècle et de ce début du XXIe.

 La paix est, évidemment, une cause perdue et elle a toujours été une cause perdue. Il y a toujours et partout des conflits dans le monde et, parfois, des périodes de fièvre optimale : les guerres mondiales. Cela doit-il nous déprimer ? Non, mais plutôt nous inciter à penser que la paix est un bien qui se gagne et pour lequel il faut toujours lutter, tandis que la guerre et les conflits ont leurs propres pesanteurs et qu’ils s’installent, tout seuls, poussés par leurs propres logiques.

Il faut sans doute se préparer à la guerre ( si vis pacem, para bellum : si tu veux la paix, prépare la guerre) - et celà aucun gouvernement ne l'oublie- mais il faut consacrer encore plus d'efforts (et d'argent) pour établir, restaurer, renforcer la paix. Or le budget de la paix est ridiculement petit par rapport au budget de la guerre !.... Aux citoyens de tout faire pour qu'il augmente. Voilà le souhait le plus important que je peux faire pour cette nouvelle année.

 

La paix et la guerre

Voir les commentaires

Publié le 21 Janvier 2015

Il a su charmer nos jeunes oreilles dans les années 50-60 !...

On peut l'entendre dans cette vidéo (avec image fixe) dans la FANTAISIE ÉGYPTIENNE....

 

 

Pour aller avec, j'ai dessiné une "fantaisie de portrait aux tubes de néon" à partir d'une photo du grand clarinettiste français : Pierre Génisson !

( Fantaisie de portrait aux tubes de néon_ alain Barré )

( Fantaisie de portrait aux tubes de néon_ alain Barré )

Voir les commentaires

Publié le 20 Janvier 2015

PERSPECTIVE D’AVENIR : LE CAPITALISME TOUJOURS JEUNE

Comment seront les entreprises de demain ? Elles resteront privées pour la majeure partie d’entre elles, y compris pour le secteur privé associatif ou coopératif dont l’importance continuera de croître.

Elles continueront de faire du profit bien entendu, mais elles devront de plus en plus tenir compte des besoins de l’environnement et de la société.

L’initiative privée et l’esprit d’entreprise en seront-ils bridés ?  Non ! mais ils devront se transformer. L’intérêt général fera partie d’une façon plus importante des contraintes des entrepreneurs. Ils pourront faire du profit mais pas en dégradant l’environnement qui est un bien commun ni la santé des salariés qui est leur bien privé.

Le capitalisme est-il capable de s’adapter à ces nouvelles exigences ? N’étant pas une idéologie, il possède suffisamment de souplesse pour évoluer. C’est un outil et son usage dépend de ceux qui l’utilisent dans un régime démocratique. La démocratie et la laïcité sont et resteront notre bien le plus précieux.

Les anciennes idéologies totalitaires, communistes ou religieuses feront de la résistance et de nouvelles utopies aussi allèchantes que mensongères apparaîtront sans doute, mais elles finiront par céder le terrain devant l’intérêt commun des citoyens….

 

PERSPECTIVE D’AVENIR : LE CAPITALISME TOUJOURS JEUNE

Ces perspectives d'avenir sont autant des souhaits que des prédictions et n'engagent que leur auteur !

PERSPECTIVE D’AVENIR : LE CAPITALISME TOUJOURS JEUNE

Voir les commentaires