Publié le 26 Février 2015

Dans le prolongement des fresques de la descente du Gange une excavation a été creusée dans le granite pour abriter des fresques dédiées à KRISHNA : le KRISHNA MANDAPA.

INDE du SUD interruptus (03)
INDE du SUD interruptus (03)

Derrière les rangées de colonnes se déroule sur une dizaine de mètres, une extraordinaire fresque en ronde bosse en l'honneur de Krishna.

Krishna, d'un bras levé, soulève la montagne pour protéger les gens et les vaches des déluges de la mousson envoyés en punition par le roi INDRA. Il est entouré de délicieuses apsaras aux seins globuleux et aux formes ondulantes.

INDE du SUD interruptus (03)
INDE du SUD interruptus (03)

La fresque s'étend sur le fond de l'excavation mais aussi sur les deux côtés. Elle comporte encore de nombreuses scènes propres à la mythologie hindou.

INDE du SUD interruptus (03)
INDE du SUD interruptus (03)
INDE du SUD interruptus (03)

Mais plus que les scènes de bravoure religieuse, ce qui m'intéresse, ce sont les scènes de la vie quotidienne : un vacher qui trait une vache pendant qu'elle lèche son veau, une autre vache qui rumine, à qui, un croyant à offert une touffe d'herbe... Cela me fait penser aux sculptures secondaires que l'on trouve sur nos cathédrales. Une même inspiration populaire et familière....

Du grand art, du très grand art !....

INDE du SUD interruptus (03)
INDE du SUD interruptus (03)
INDE du SUD interruptus (03)

Voir les commentaires

Publié le 25 Février 2015

La petite ville de MAHABALIPURAM est située à une soixantaine de Km de CHENNAI. Elle a connu ses heures de gloire à l'époque du règne des Pallava au VIIe siècle. Des monuments magnifiques, incrits au patrimoine mondial de l'Unesco, sont implantés sur le rivage et dans l'intérieur des terres.

INDE du SUD interruptus (02)

Le monument le plus captivant et le plus impressionnant, pour moi, est le bas-relief intitulé "LA DESCENTE DU GANGE". Ces bas-reliefs me rappellent parfois ceux des calvaires bretons, taillés eux-aussi dans le granit....

il s'étale sur un rocher de granit de 27m de long, divisé par une fissure dans laquelle ruisselait, autrefois, un filet d'eau, symbolisant le Gange !....

INDE du SUD interruptus (02)
INDE du SUD interruptus (02)
INDE du SUD interruptus (02)
INDE du SUD interruptus (02)

Ce merveilleux bas-relief raconte la légende du roi BHAGIRATHA qui a fait descendre le Gange céleste sur terre pour purifier et racheter les âmes maudites de ses ancêtres.

Le Gange a inondé la terre et le roi a dû faire pénitence auprès de SHIVA pour arrêter l'inondation. La façon dont elle l'a fait est pleine de poésie : SHIVA a recueilli l'eau dans les boucles des ses cheveux. Le flôt s'est dispersé et a été absorbé dans sa chevelure.... Magique !

INDE du SUD interruptus (02)
INDE du SUD interruptus (02)
INDE du SUD interruptus (02)
INDE du SUD interruptus (02)
INDE du SUD interruptus (02)
INDE du SUD interruptus (02)
INDE du SUD interruptus (02)
INDE du SUD interruptus (02)
INDE du SUD interruptus (02)

Voir les commentaires

Publié le 24 Février 2015

QUE FONT-ILS QUAND ILS ONT DES DETTES ?

QUE FONT-ILS QUAND ILS ONT DES DETTES ?
- L'extrême-gauche dit : C'est la faute des autres, il faut faire payer le RICHES
- L'extrême-droite dit aussi c'est la faute des autres et les "autres" ce sont les ÉTRANGERS....
- Qu'en pensent la DROITE et la GAUCHE ? Elles disent "on sait qu'il faut payer mais on préfère ne pas y penser" et elles espèrent secrètement qu'un miracle va arriver.....
- Les écolos : "manger moins et moins de mal-bouffe, vous maigrirez et la dette aussi !....
- Et les grecs ?....Les grecs, ils pensent que les autres leur doivent tant que c'est un honneur pour eux de payer leurs dettes !

Voir les commentaires

Rédigé par Alain Barré

Publié le 24 Février 2015

INDE du SUD interruptus (01)

​Quand on connaît l'Inde du Nord, le Rajhastan, le Gujerat, la vallée du Gange, on peut rêver d'aller rendre visite à l'Inde du sud le pays des temples les plus anciens et les plus prestigieux, des sculptures, des rituels, mais aussi des villes de bord de mer comme Pondichery, et des vastes zones de marais, de lacs et de canaux connus sous le nom de Backwaters.

INDE du SUD interruptus (01)

​Le bonheur, ça se mérite et cela coûte un certain prix : 3000 € pour 3 semaines avec un guide parlant français un minibus plutôt spatieux et 8 personnes au total !

​Départ de nantes en avion....attente à Roissy...atterrissage à Delhi...attente à Delhi....atterrissage à Chennai (Madras)....regroupement à Chennai....minibus pour Mahabalipuram à une soixantaine de Km (1H40 de route) ! ....

​Au total, une trentaine d'heures de voyage, puis un évènepent inattendu qui changera le cours du voyage !

INDE du SUD interruptus (01)
INDE du SUD interruptus (01)
INDE du SUD interruptus (01)
INDE du SUD interruptus (01)
INDE du SUD interruptus (01)
INDE du SUD interruptus (01)
INDE du SUD interruptus (01)
INDE du SUD interruptus (01)

​On sait tout de suite qu'on est arrivé en Inde quand on se retrouve plongé dans la circulation de Chennai, ville de plus de 4 millions d'habitants qui s'étend sur 17 Km le long de la côte de Coromandel.

​Le guide se présente et annonce tout de suite qu'il fait partie de la caste des guerriers et, devant l'air effaré de certains qui découvrent la circulation en Inde, il précise avec humour : "en Angleterre, on conduit à gauche, en France, on conduit à droite et en Inde, un peu partout !..."

​ Nous voilà rassuré. Bientôt nous pourrons goûter les joies d'un superbe hôtel de la très touristique ville de Mahabalipuram.

​Il fait bon, l'air est tiède, une légère brise vient de la mer où les vagues se succèdent avec une certaine énergie....ça valait le coup de se donner toutes cette peine et de casseer la tirelire, ça commence bien !

INDE du SUD interruptus (01)

Voir les commentaires

Publié le 23 Février 2015

PORNIC en Pays de Retz vu par l'écrivain MICHELET
PORNIC en Pays de Retz vu par l'écrivain MICHELET

L'écrivain MICHELET vient à Pornic, à plusieurs reprises à partir de l'été 1853.,Il pense s'y reposer de la fatigue qu'il éprouve après avoir écrit l'Histoire de la Révolution. Sa santé est fragile et la renommée des bains de mer de Pornic est arrivée jusqu'à lui.

En réalité il se repose peu et écrit beaucoup, comme d'habitude. En 1861 il y revient et entreprend le rédaction de La mer dans une prose poétique et colorée.

En voici un extrait.

"Dans un climat intermédiaire qui n'est ni Nord, ni Midi, ni Bretagne, ni Vendée, j'ai vu, revu avec plaisir, ses bons marins, ses jolies filles, charmantes sous leurs bonnets pointus. C'est un petit lieu reposé, qui, ayant devant lui la longue île (presqu'île plutôt) de Noirmoutiers (sic), ne reçoit qu'une mer oblique, indirecte et bien ménagée. Cette mer est à peine entrée qu'elle s'humanise ; elle file de sa vague ridée, du lin, ce semble, ou de la moire. Dans ce bassin de quelques lieues, elle s'en est creusé de petits, des anses étroites à pentes douces pour les femmes ou des baignoires pour les enfants. Ces jolies plages sablées, que de respectables rochers séparent et cachent aux indiscrets, amusent de leurs petits mystères. On y voit quelque vie marine, mais bien plus pauvre qu'autrefois. L'abri sert, mais il nuit aussi. Le monde des eaux ne reçoit pas dans ce bassin trop tranquille une riche alimentation, et il le délaisse.De moins en moins cette mer tire le grand flot de l'Océan. Elle met la sourdine à ses bruits. On ne les entend qu'affaiblis. Demi-silence d'un grand charme. Nulle part ailleurs je n'ai trouvé avec une plus grande douceur la liberté de rêverie, la grâce des mers mourantes."

La suite de cet ouvrage est également passionnante et superbement écrite. Je vous encourage à lire ce classique qu'est "La mer" de Michelet. On peut le trouver en médiathèqe, évidemment, mais aussi gratuitement sur internet.

PORNIC en Pays de Retz vu par l'écrivain MICHELET
PORNIC en Pays de Retz vu par l'écrivain MICHELET

Voir les commentaires