le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE

Septembre et octobre, le mois des araignées ! Les épeires sont particulièrement belles....et redoutées parfois. Peur atavique ? Peut-être comme pour tous les animaux qui s'infiltrent, s'insinuent,... Les serpents par exemple. Quoi qu’il en soit, elles ne méritent pas le dégoût qu'elles inspirent. Elle ont souvent une robe superbe, elles ont de beaux yeux (4 paires) et tissent des toiles merveilleuses ! J'en ai fait tomber une par mégarde en la photographiant de trop près en macro. Elle a eu la trouille de sa vie. Elle s'est recroquevillée sur le sol en position fœtale et n'a pas bougé pendant plus d'une minute. pauvre chérie !...

 

Araignées d'octobre
Araignées d'octobre
Araignées d'octobre
Araignées d'octobre
Araignées d'octobre
Araignées d'octobre
Araignées d'octobre

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

 Pour aborder un problème aussi complexe que la conduite des sociétés on peut être tenté d’imposer une solution unique. Les dictatures de gauche et de droite s’y sont essayées, au siècle dernier, avec des conséquences catastrophiques et meurtrières : dictature du prolétariat ou dictature du National Socialisme. La Chine populaire en est toujours là avec son parti unique….

La première grande distinction entre la gauche et la droite se manifeste au sujet de l’entreprise.

  • À gauche, on se méfie des entrepreneurs et des entreprises privées et l’on place toute sa confiance dans les entreprises publiques. Je me souviens de gens, du temps où Renault était nationalisé, qui refusaient d’acheter des voitures de cette marque parce qu’il s’agissait d’une entreprise publique ! Aujourd’hui, la querelle entre enseignement public et privé est apaisée, mais elle a souvent été très vive !
  • À droite, on est partisan de la libre entreprise et on se méfie de l’État et de ses fonctionnaires, forcément incompétent et forcément fainéant !

Dans le domaine social, les différences sont notables également :

  • À gauche, on privilégie les mesures d’assistance pour les « défavorisés », on veille sur la santé de chacun (campagne antitabac, antipollution,…), on fait l'éloge de la solidarité, de l'égalité,...
  •  À droite, on fait confiance à l’initiative privée, on glorifie l’individu. On ne néglige pas les pauvres, mais on prend moins de mesure d'assistance et plus de mesure pour les inciter à travailler.On fait l'éloge de l'initiative, de l'autonomie...

La gauche est une figure plutôt maternelle et la droite plutôt une figure d'autorité.

À vrai dire on retrouve ces différences à l’intérieur des individus et  à tous les niveaux de la société, c’est pour cela qu’il est nécessaire qu’il y ait une gauche et une droite. Pas une gauche utopique dont les pieds ne touchent pas le sol, pas une droite  cupide dépourvue de rêves.

 Une fois parvenue au pouvoir, l’une corrige les erreurs de l’autre mais ne se prive pas d'ajouter ses propres dérives jusqu’à la prochaine élection... Peut-on échapper à cette dichotomie en créant un parti centriste ? En réalité, gauche et droite, une fois au pouvoir, ont tendance à diriger au centre ce qui rend l’existence d’un grand parti parti centriste quasiment impossible.

 

 

Pourquoi a-t-on besoin d'une droite et d'une gauche solides et intelligentes?
 
Une gauche et une droite solides et intelligentes sont nécessaires pour que le pays marche sur ses deux pieds et ne se laisse pas tenter par les extrêmes comme les sondages semblent l'indiquer actuellement. Subjugué par la folie de quelques uns on pourrait alors connaître les pires trous noirs de l’histoire !

 

(DALI, rêve prémonitoire de la guerre civile)

(DALI, rêve prémonitoire de la guerre civile)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC

Aprè-midi sur la plage à la Noëveillard (Pornic) hier ! Soleil, soleil, soleil et jeu de sable, On joue à faire trempette dans l'eau et à remonter à toute vitesse quand la vague est trop forte !... 
Le bonheur lézardait sur le sable à la Noëveillard, hier !....

 

Le bonheur sur le sable...
Le bonheur sur le sable...
Le bonheur sur le sable...
Le bonheur sur le sable...
Le bonheur sur le sable...
Le bonheur sur le sable...
Le bonheur sur le sable...
Le bonheur sur le sable...
Le bonheur sur le sable...
Le bonheur sur le sable...

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC

Même en octobre il y a de belles matinées. Soleil radieux sur le vieux port !....

 

En octobre le soleil se lève aussi...
En octobre le soleil se lève aussi...
En octobre le soleil se lève aussi...

Un bateau rentre au port, retour de pêche...

En octobre le soleil se lève aussi...
En octobre le soleil se lève aussi...

Les vieux gréments sont revenus au port depuis quelques années et donnent une idée de ce qu'il était autrefois...

En octobre le soleil se lève aussi...
En octobre le soleil se lève aussi...
En octobre le soleil se lève aussi...

Les cordages sont bien roulés sur les ponts...

En octobre le soleil se lève aussi...
En octobre le soleil se lève aussi...

Ce début d'automne nous réserve encore de belles surprises...

 

En octobre le soleil se lève aussi...
En octobre le soleil se lève aussi...
En octobre le soleil se lève aussi...
En octobre le soleil se lève aussi...

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #MACROphotographie et autres PHOTOS

Avant d'arrivée à Nantes, l'Erdre s'étale en de nombreux plans d'eau qui ont contribué à lui donner le titre de "plus belle rivière de France".

La bourgeoisie nantaise y a construit de nombreux châteaux et de belles demeures qui servaient de résidence principale ou secondaire...

Les vues ci-dessous sont prises d'hélico mais on peut aussi faire de belles balades (en particulier, de nuit) avec les "bateaux de l'Erdre"

L'Erdre et ses châteaux
L'Erdre et ses châteaux

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #MACROphotographie et autres PHOTOS

L'Erdre est une petite rivière, mais de grand renom ! Elle mesure moins de 100 Km, mais elle s'étale avant d'arriver à Nantes et forme de magnifiques plans d'eau près desquels se sont installés de nombreux châteaux et maisons bourgeoises. 
François 1er a estimé qu'elle était la "plus belle rivière de France". 
Les derniers 500 derniers mètres à Nantes ont été couverts et sont devenus le célèbre "cours des 50 otages".
(vue d'hélicoptère, GX7, 14mm, 1/160s,F/5, +0.3IL

 

(L'Erdre à l'est de Nantes, de la rive gauche à la rive droite, jusqu'au clocher de Carquefou)
(L'Erdre à l'est de Nantes, de la rive gauche à la rive droite, jusqu'au clocher de Carquefou)
(L'Erdre à l'est de Nantes, de la rive gauche à la rive droite, jusqu'au clocher de Carquefou)
(L'Erdre à l'est de Nantes, de la rive gauche à la rive droite, jusqu'au clocher de Carquefou)
(L'Erdre à l'est de Nantes, de la rive gauche à la rive droite, jusqu'au clocher de Carquefou)

(L'Erdre à l'est de Nantes, de la rive gauche à la rive droite, jusqu'au clocher de Carquefou)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

Une partie de la gauche n’a toujours pas fait le deuil du grand soir et rêve toujours de la mort du capitalisme ! Pour le remplacer par quoi ? On n’en sait rien et les militants non plus. Parfois certains citent de micro exemples, sympathiques mais très loin d’être à la hauteur des problèmes. D'autres évoquent, avec des arguments qui ont beaucoup plus de poids, les possibilités d'échanges, de troc, d'un nouveau type de consommation, offertes par internet. Enfin certains rêvent encore d’un renouveau du communisme et lorgnent vers la Bolivie de Morales ou même de Cuba… (Font partie de ces derniers utopistes retardataires, en vrac, Mélenchon et le parti de gauche, le PC, Mediapart, la gauche extrême et la gauche de la gauche, Ceux qui parmi eux sont sincères – de loin les plus nombreux - ne se rendent pas compte qu’ils vont à l’encontre de leurs désirs et participent à l’augmentation de la misère et du chômage.)

La gauche a une chance historique de faire son aggiornamento grâce au prix d’économie que le Nobel vient d’attribuer à un brillant chercheur français mieux connu à l’étranger que dans son propre pays : Jean TIROLE. Celui-ci peut inspirer autant les gens de bonne volonté de gauche que de droite. Ce n’est pas un idéologue. Il traite l'économie comme une science. Il cherche à faire au mieux avec le monde tel qu’il est. Il accepte donc la loi du marché, mais il en connaît les imperfections et cherche à les corriger en ajustant, point par point (micro-économie) l’équilibre entre la liberté du marché et l’État. Le marché est premier, mais on ne peut lui faire totalement confiance, il doit être corrigé par des interventions judicieuses et équilibrées de la puissance publique. Pas de laisser-faire, mais pas non plus d’interventionnisme étatique habituellement pratiqué avec autant de délicatesse que la déambulation d'un éléphant dans un magasin de porcelaine ! Tout est question de mesure. Oui, la mesure, parlons-en justement, les mathématiques en particulier (et pas l'idéologie), sont une référence pour Jean Tirole, comme pour le grand Gary Becker dont il s’inspire en partie.

Les politiciens au pouvoir, leurs thuriféraires et leurs contestataires de toutes tendances, ont souvent l’impression qu’ils ont tout pouvoir sur l’économie. La réalité leur prouve le contraire. Ils ne sont pas tout puissants leur dit Jean Tirole, mais ils peuvent faire des choses utiles s’ils ont la dose de détermination et d’humilité qui convient.

A tire d’exemple, voici ce qu’il préconise pour l’emploi. Taxer les employeurs qui licencient et diminuer la protection des salariés en CDI tout en augmentant celle des contrats précaires…. Pas bête ! Voilà qui déplairait aux syndicats, aux employeurs, aux révolutionnaires et aux réactionnaires…

Quel politicien aura la carrure pour imposer une telle mesure ?

 

Le Nobel Jean TIROLE, une chance pour la gauche de se réformer !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #MACROphotographie et autres PHOTOS
(cliquez sur l'image pour l'agrandir. @alain-barre)

(cliquez sur l'image pour l'agrandir. @alain-barre)

La Loire vue d'hélico, au-dessus de NANTES, ses îles et ses bancs de sable...

1012 Km de long, elle prend sa source au Mont Gerbier de jonc. Elle n'est alors qu'un mince filet d'eau dans un environnement dénudé. A Nantes, elle est presque au niveau de la mer et s'écoule mollement, se divise en bras, abandonne ses bancs de sable un peu partout, avant de se jeter dans la mer à St-Nazaire.

Vu d'en haut, le spectacle est toujours passionnant !....

La lOIRE
La lOIRE
La lOIRE
La lOIRE
La lOIRE
La lOIRE

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Ateliers d'artistes...

Alain SORIN prend de superbes photos aériennes au-dessus de la côte de Jade et des anciens marais de la Baie de Bourgneuf.

Les paysages étonnants de cette région de la baie de Bourgneuf ne peuvent vraiment s'apprécier que du ciel. Oeillets, serpentins de terre, herbes sauvages,.... Alain sillonne le ciel en ULM ou en hélico pour faire connaître toutes ces merveilles.

Vous pouvez voir ses photos ainsi que celles de ses invités au musée du Pays de Retz, à Bourgneuf, tous les jours sauf le lundi.

Alain SORIN et ses invités exposent au Musée du pays de Retz
Alain SORIN et ses invités exposent au Musée du pays de Retz

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog