Publié le 22 Décembre 2014

Mimine n'a eu des petits qu'une fois avant de se faire stériliser ! Elle n'a pas eu vraiment le temps de s'en occuper car on les lui a retirés aussitôt.

Par contre elle aime bien poser près du petit chat en bois....

Mimine n'est pas très câline !

...Qu'elle semble engueuler quand il se penche trop au-dessus du vide !... 

Sacrée Mimine !

Mimine n'est pas très câline !
Mimine n'est pas très câline !

Voir les commentaires

Publié le 20 Décembre 2014

Pendant que certaines communes cherchent à polémiquer en installant des crèches catholiques dans des lieux officiels, à Pornic chacun a trouvé sans problème sa juste place : les crèches  religieuses  à l'église et chez les particuliers et la crèche laïque dans une salle d'exposition publique (l'ancienne chapelle de l'hôpital).

Les deux types de crèches présentent, bien sûr, leur intérêt et offrent des récits qui fascinent l'imagination.

La crèche catholique raconte la naissance d'un enfant-dieu, né d'une vierge, dans une étable, protégé par les animaux et honoré par des mages qui apportent des présents....

la crèche laïque s'est inspirée des contes traditionnels revus par Walt Dysney : des lutins, des animaux, Blanche neige et les 7 nains... Une mise en scène pas très compliquée mais qui sait faire briller, elle aussi, les yeux des petits et des grands... 

Une crèche laïque pour Pornic !
Une crèche laïque pour Pornic !
Une crèche laïque pour Pornic !
Une crèche laïque pour Pornic !
Une crèche laïque pour Pornic !
Une crèche laïque pour Pornic !
Une crèche laïque pour Pornic !
Une crèche laïque pour Pornic !
Une crèche laïque pour Pornic !
Une crèche laïque pour Pornic !
Une crèche laïque pour Pornic !
Une crèche laïque pour Pornic !

Voir les commentaires

Publié le 19 Décembre 2014

Hollande-Sarkozy : un duel interminable !

 Le Lion, pour bien gouverner,
               Voulant apprendre la morale,
               Se fit un beau jour amener
Le Singe maître ès arts chez la gent animale.
La première leçon que donna le Régent
Fut celle-ci : Grand Roi, pour régner sagement,
               .Il faut que tout Prince préfère
Le zèle de l'Etat à certain mouvement
               Qu'on appelle communément
               Amour propre ; car c'est le père,
               C'est l'auteur de tous les défauts
               Que l'on remarque aux animaux (...)

(Pour voir la suite, lire ou relire la fable de cet incomparable observateur des moeurs des courtisans de son temps que fut La Fontaine : le lion, le singe et les deux ânes )

 

Hollande-Sarkozy : un duel interminable !

Voir les commentaires

Publié le 18 Décembre 2014

Les vedettes russe de Saint-Nazaire

L'une des vedettes porte-hélicoptères est déjà entièrement terminée, l'autre est encore en cours et bien avancée, mais les marins russes vont repartir pour Moscou dans quelques jours. 

 

Les vedettes russe de Saint-Nazaire
Les vedettes russe de Saint-Nazaire
Les vedettes russe de Saint-Nazaire

Certains craignent que les russes ne rééditent le coup monté par les israéliens qui récupérèrent au nez et à la barbe des forces françaises, les vedettes qui leur étaient destinées et dont De Gaulle avait interdit la livraison.

 

Les vedettes russe de Saint-Nazaire
Les vedettes russe de Saint-Nazaire

Cela s'était passé le jour de noël 1969. Pour les vedettes de St-Naz, pas de crainte : les marins russes, que l'on voit au garde-à-vous devant leur navire, devraient être partis avant noël !.....

 

 

Les vedettes russe de Saint-Nazaire
Les vedettes russe de Saint-Nazaire

Voir les commentaires

Publié le 17 Décembre 2014

Le pommier d'amour est facile à reconnaître avec ses petites baies rouges.

C'est une plante jolie et rustique qui demande peu d'entretien.

Elle fait partie de la famille des solanées où l'on trouve les piments et poivrons, mais aussi les pommes de terre.

Comme beaucoup de solanées elle peut être toxique car elle contient une substance de type solanine. Il ne faut pas manger ses "petites pommes rouges". Elles sont toxiques surtout avant la maturité.

Les pommes de terre contiennent aussi de la solanine et peuvent être aussi, dans certaines conditions, toxiques. Attention aux tubercules verdis ou germés ou aux pelures, feuilles et fruits non mûrs. Le problème concerne les hommes mais encore plus les chiens et, dans une moindre mesure, les lapins, les poules et les porcs...

 

Pommier d'amour
Pommier d'amour
Pommier d'amour

Voir les commentaires

Publié le 16 Décembre 2014

Le hêtre, avec le chêne, est l'un des plus beaux arbres de nos régions tempérées et humides.

Il pousse haut et droit. 

Le hêtre
Le hêtre
Le hêtre

On l'utilise souvent comme bois de chauffage car il présente un excellent rendement, mais aussi pour la construction et l'ameublement.

 

Le hêtre

En automne ses feuilles prennent une belle teinte jaune-orangée et restent longtemps fixées sur les branches, comme celles du charme.

Le hêtre
Le hêtre

Les exemples ci-dessus ont été photographiés dans un parc de la ville de Caen.

Voir les commentaires

Publié le 12 Décembre 2014

On voudrait le croire dépassable, mais il est certain que ce ne sera pas par le communisme ! l’échec patent de celui-ci vient d’abord de son postulat de base : la suppression de la propriété privée au profit d’une propriété collective. Elle va à l’encontre de la nature humaine. Devant ce constat, les communistes ont alors décrété qu’il fallait changer l’homme et inventer “un homme nouveau”. ça ne marche pas et ils n’ont inventé qu’une société de fourmis et des goulags.

LE CAPITALISME EST-IL INDÉPASSABLE ?

Mais cela ne signifie pas que le capitalisme soit indépassable. Il atteint également ses limites en particulier pour ce qui est de l’inégalité et des dommages causés à l’environnement. Il va donc se transformer car, contrairement au communisme, il n’est pas fondé sur une idéologie. Il s’adaptera donc aux besoins des hommes et si certains ne veulent pas céder des avantages qui portent préjudice à la collectivité, des révoltes, des conflits, des guerres éclateront qui les forceront à évoluer !....

 

LE CAPITALISME EST-IL INDÉPASSABLE ?

Ainsi la propriété privée, base essentielle du capitalisme, évolue-t-elle. On peut posséder un bien, mais le mettre à disposition des autres par location, comme c’est déjà le cas depuis longtemps pour les biens immobiliers, mais une autre tendance se dessine, la location de biens considérés comme plus personnels, les voitures qui peuvent être mises à disposition des autres quand on ne les utilise pas, par exemple. Cela est rendu possible par la formidable révolution des nouvelles technologies qui relie, dans l’instant, celui qui a un bien et celui qui en a un besoin temporaire; et permet contrôle, assurance et paiement. Le bien ne devient pas une propriété collective mais son usage le devient.

 

LE CAPITALISME EST-IL INDÉPASSABLE ?

Pour l’environnement, le changement viendra peut-être d’un autre principe de base du capitalisme : la responsabilité individuelle. On est responsable des dommages que l’on crée. Le chemin sera long sans doute, mais il peut se résumer dans une formule courte : Pollueur, payeur !

Voir les commentaires