Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC
Photo Boris Loukianoff

Photo Boris Loukianoff

Récit de Fernand De Mun, maire de Pornic, sur l’incendie de la maison de Maurice Pollono pendant la nuit du 25 au 26 août (extrait de PORNIC, l’occupation, l’après-guerre, éd du Pays de Retz, Courrier de Paimboeuf)

Il était environ deux heures du matin, lorsque je fus éveillé par le bruit insolite de la rue. Je m’y rendis aussitôt.

Le feu venait d’être mis à la maison de Maurice Pollono, rue du maréchal Foch.

L’incendie prend des proportions rapides, les immeubles voisins sont menacés.

Les pompiers sont sur place avec leur matériel.

La population est invitée à se retirer.

Tout à coup, un groupe de soldats allemands, commandé par un sous-officier, fait irruption par le pont du canal, en proférant des cris de menaces.

Les soldats, armés de fusils mitrailleurs, sont répartis le long de la rue du maréchal Foch, face au lieu du sinistre, prêts à faire feu au premier signal.

Je vais au devant du sous-officier.

Il m’ordonne de rester auprès de lui et me déclare responsable du moindre incident.

Puis, il m’impose de faire évacuer la population ; personne ne doit rester dans les rues. La maison de Maurice Pollono doit brûler entièrement, les immeubles mitoyens pourront être préservés…. »

Marc Le liepvre, Atelier Création Spectacles, photo : Danielle Metayer

Marc Le liepvre, Atelier Création Spectacles, photo : Danielle Metayer

photo Atelier Création Spectacles

photo Atelier Création Spectacles

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog