Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche

L'esprit de compétition est mal vu et pourtant il est présent partout. L'esprit de coopération est valorisé socialement et pourtant il est moins répandu !

 

De bonnes âmes voudraient même carrément éliminer toute compétition à cause des dégâts qu'elle engendre. En effet s'il y a un seul vainqueur, il y a de nombreux vaincus et un grand nombre de déçus.

La première des compétitions est celle pour prendre le pouvoir. Les jeux politiques en sont un exemple typique et, comme le sport, autre grand domaine de compétition, ils passionnent le public !

Que serait un monde sans compétition ? On a du mal à l'imaginer sauf à envisager une société de fourmis où la reine est reine par nature ou bien des sociétés antérieures à la démocratie avec empereurs et rois de droit divin....

 

L'esprit de compétition est une caractéristique de notre espèce et il est présent dans toutes les sociétés. C'est un moteur extraordinairement puissant pour faire progresser la société mais il est souvent associé à la violence et en partie, dopé par l'hormone mâle, la testostérone (partout  les hommes remplissent plus les prisons (97% en France) et commettent plus de crimes que les femmes). Ses excès sont également connus et dévastateurs, sauf peut-être dans le sport où il est encouragé et récompensé. Mais le sport n'est pas la vie réelle même s'il y prépare, ce n'est qu'un jeu.

 

L'esprit de coopération a également une origine biologique, même si elle est moins puissante. Notre cerveau est préparé à l'entraide, surtout avec des membres de la même famille, ceux avec qui nous partageons les mêmes gènes. En outre, il comporte des neurones dits « miroirs » qui nous préparent à comprendre les émotions des autres et à la compassion.

Compétition et coopération font donc partie de notre nature humaine et sont, tous deux, aussi nécessaires l'un que l'autre et, dans un cas comme dans l'autre, leur excès est dommageable. L'excès de compétition, on en devine sans difficulté les effets, mais l'excès de coopération est également dommageable car plus personne n'ose prendre des risques, or pour INVENTER, CREER, il faut oser prendre des risques, y compris (et peut-être surtout) dans le domaine de l'art !...

Certains estiment que l'esprit de compétition serait plus « de droite » et l'esprit de coopération « plus de gauche ». Peut-être ? De toutes façons, ce qui est certain, c'est qu'il faut 2 jambes pour marcher et que compétition et coopération sont tous deux absolument indispensables et respectables ! Donc oui a la compétition et à la coopération et à leur régulation.

 

Coopération ou compétition ?

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog