Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

La devise : Liberté, Egalité, Fraternité a fait briller la France dans le monde. Un autre terme s'y est progressivement ajouté qui prend une importance particulière dans les circonstances actuelles : la laïcité. 

Laïcité

La laïcité en France est un long combat -toujours en cours- marqué par plusieurs grandes dates :

- 1881-82 : Jules FERRY décrète que l'école sera publique, laïque et obligatoire

- 1905 : séparation de l'église et de l'état ! La République s'engage à assurer la liberté de conscience et à garantir le libre exercice des cultes, mais n'en reconnaît ni n'en subventionne aucun !

- 1946 : la laïcité est inscrite dans le préambule à la constitution.

- 2004 : une loi interdit le port des signes ou des tenues manifestant l'appartenance religieuse, dans les écoles.

- 2010 : loi interdisant la dissimulation du visage dans les l'espace public.

Laïcité

Il a fallu du temps à l'église catholique pour comprendre que la laïcité et la liberté de conscience n'étaient pas ses ennemis. Il en faudra sûrement à l'islam pour le comprendre aussi. Un grand pas a été fait ces derniers jours.

Je précise par ailleurs que le blasphème n'est plus un délit en France depuis la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 (malgré un recul temporaire pendant l'époque de la Restauration).

Commenter cet article

alain BARRE 07/02/2016 12:23

Merci Mimi pour ce texte très intéressant ! mais je ne crois pas que la science et encore moins la laïcité ait "tué le merveilleux". L'existence est un mystère et la science n'a pas la prétention de résoudre ce mystère, de son côté la laïcité ne se prononce absolument pas sur le contenu des religions mais seulement sur leur prétention à vouloir diriger l'Etat.
"Tous les discours que nous pourrions faire pour inciter l’homme à la raison seraient inutiles". oui, car l'homme n'est pas un animal de raison mais d'émotion et de raison et qu'il est le fruit d'une longue histoire ou le merveilleux a toujours tenu sa place....
Les religions veulent créer un lien entre l'homme et dieu et l'homme et l'homme (religare = relier). Elle le font en général en imaginant un ou des dieux et en général exclue plus ou moins violemment le ou les dieux des autres. Elles jouent un rôle positif et négatif comme toutes les inventions humaines...
Peut-on se contenter de dire que l'existence est un mystère et d'éprouver la joie d'y participer ? Personnellement je le crois, mais je sais que les gens et pas seulement les petits, adorent qu'on leur raconte des histoires...Ils adorent et, en même temps, ils détestent ! Va donc savoir quand tu sais pas !....

Mimi 07/02/2016 11:09

L'auteur Sandrine Desse, dans son roman Charlie profané, livre une réflexion assez iintéressante à ce sujet:
" Les religions m’indifférent profondément. Il n’existe pour moi que des humains dont le droit essentiel est de vivre en pensant ce qu’ils veulent sans avoir à risquer leur vie pour ça. Et c’est ce que la laïcité avait presque réussi à accomplir. Aidé de la science, l’homme avait tué le merveilleux et la sagesse qui seule peut permettre le véritable vivre ensemble était enfin à portée de main. Et aujourd’hui, ce sursaut de délire mystique remet en cause des siècles de combat silencieux et sans violence. Tous les discours que nous pourrions faire pour inciter l’homme à la raison seraient inutiles. L’être humain a besoin de merveilleux autant que de nourriture. C’est la seule chose que la laïcité n’a pas pu lui fournir. C’est notre seule faiblesse."

Aredius 13/01/2015 10:52

L'Alsace-Moselle est en France

http://lefenetrou.blogspot.fr/2015/01/le-droit-dalsace-moselle-prevoit-le.html

Articles récents

Hébergé par Overblog