Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par Alain Barré
L’artiste, peintre et sculpteur BIVAN

L’artiste, peintre et sculpteur BIVAN (Brigitte Van Wynsberghe) expose Jusqu'au dimanche 10 mai, sur le Site de l'Abbatiale, Déas, 2, place de l'Abbatiale, le Prieuré, Saint-Philbert-de-Grand-Lieu. (Contact : tél. 02 40 78 73 88, du-14-avril-au-10-mai.)
Une salle est réservée aux oeuvres cubaines de BIVAN. Elles sont vives, colorées pleines de charme et de nostalgie. On a l'impression de se promener dans les rues de Cuba et d'entendre la musique de Compay Segundo, Elades Ochoa,...Un vrai moment de bonheur.
L'autre salle rassemble des peintures plus typiques des côtes du Pays de Retz et des marais salants. La palette est toujours aussi chaleureuse malgré l'éclairage un peu faible de cette salle.
Une superbe exposition ! Et tant que vous y êtes n'oubliez pas de visiter l'abbatiale de style carolingien (815)

L’artiste, peintre et sculpteur BIVAN
L’artiste, peintre et sculpteur BIVAN
L’artiste, peintre et sculpteur BIVAN

Commenter cet article

alain BARRE 30/04/2015 09:21

Merci Béa ! C'est une bonne idée qu'a eu ton voisin de refaire l'itinéraire de Stevenson ! Merci pour l'info !
ab

BN 30/04/2015 08:56

Bonjour !
Mon commentaire est parti un peu vite....
Je t'ai adressé un extrait de Wikipedia relatif à Éric Poindron qui était un de mes voisins. Son approche est très intérssante

BN 30/04/2015 08:52

Belles étoiles, avec Stevenson dans les Cévennes, préface de Gilles Lapouge, éditions Flammarion, 2001.
« Il se peut que le lecteur ait le goût de la flânerie, de l'échappée belle, de la route Buissonnière. Nous ne saurions trop alors lui recommander Belles étoiles. Son auteur a marché sur les traces de Robert Louis Stevenson et de son Voyage avec un âne dans les Cévennes. Mais son ouvrage n'est pas un simple récit de voyage et l'on sent que le narrateur lâche parfois la bride à son imagination. S'il met ses pas dans pas ceux de l'auteur du Maître de Ballantree, c'est son itinéraire d'écrivain tout entier qu’il examine ici avec discernement, et ce pèlerinage littéraire lui est aussi l’occasion d'évoquer d'autres auteurs (…) Une bonne compagnie ma foi. » Jacques Baudou, Le Monde (29 juin 2001), Les dix livres de l'été.

Articles récents

Hébergé par Overblog