Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

Voilà un règlement qui ressemble à une « farce » dont on pourrait rire si les conséquences n’étaient pas aussi tragiques pour les demandeurs d’asile et autres migrants. Je vais commencer par une explication succincte. C'est une directive européenne qui recommande de renvoyer le demandeur d'asile dans le pays où il est arrivé et dont il détient le visa. Rien de mieux pour faire comprendre la situation ubuesque qu’entraîne ce règlement que de donner un exemple.

Soraya avait une bonne situation dans son pays africain d’origine. Elle avait fait des études brillantes et occupait un poste de cadre dans une grande multinationale. L'un de ses enfants est atteint d'un handicap particulièrement problématique en Afrique. Il est albinos. Il se trouve que les noirs albinos sont victimes, en Afrique, de graves maltraitances à cause de croyances animistes d’un autre âge (certains pensent que leur sang ou leurs cheveux voire leurs os sont magiques). À l’école, les autres enfants se moquaient de lui et de sa peau blanche, dans la rue il se faisait interpeller par des adultes qui voulaient lui couper un peu de ses cheveux ou récupérer ses rognures d’ongles. Le paroxysme fut atteint quand il fut victime d’une tentative d’enlèvement en pleine rue (les membres ou le sang d’un albinos en Afrique noire se vendent très cher). Soraya a pris son enfant sous le bras, a fait un sac rapide et a demandé un visa pour le premier pays qui voulait bien l'accepter, la Belgique. Elle ne connaissait personne là-bas, mais elle voulait sauver le sauver de l’horreur et lui préserver un avenir.

Une fois arrivée en Belgique, elle décide de rejoindre la France où elle a un peu de famille. Ses enfants vont à l’école, elle s’investit dans une association pour l’albinisme, participe à des conférences, se fait des amis …Au bout de deux ans sur le territoire français, la préfecture se réveille et lui intime l'ordre de quitter le territoire pour regagner la Belgique dans les plus brefs délais au nom de la convention Dublin. Soraya étant arrivé avec un visa belge en Europe doit faire traiter sa demande d’asile en Belgique. Seulement, elle ne connaît personne dans ce pays et se retrouve depuis trois semaines sur un territoire inconnu… Quel gâchis ! Depuis deux ans elle avait un parcours d’intégration exemplaire et son enfant allait entrer dans une école spécialisée pour mal voyant ! Je vous passe les détails de la reconduite en Belgique, la façon brutale dont cela s’est produit et l'absence de compassion des autorités françaises qui ont menti sur le fait qu’elle y serait attendue (en réalité les autorités belges n'étaient même pas au courant !).

La France est quasiment le seul pays européen à appliquer le règlement Dublin (dans le but de se débarrasser des demandeurs d’asile vers d'autres pays). Ce règlement amène à maltraiter encore plus les demandeurs d’asile qui ont déjà suffisamment vécu de traumatismes.

Suite aux derniers événements, l’ONU a conseillé à l’Europe d’établir une politique de quota et de ne plus appliquer le règlement Dublin....

Je pense à toi Soraya et à bien d'autres y compris à cette vieille dame, française de « souche » au grand cœur qui n’hésite pas à héberger chez elle des sans-papiers et à les aider dans leurs parcours (la foi en Dieu a parfois du bon, car cette vieille dame est très pieuse)....

(la suite sur les mineurs isolés sans papier…)

Immigration, le règlement Dublin (Nicolas Barré)

Commenter cet article

Yvette 09/09/2015 12:11

Impensable!! Ca dépasse tout! Je n'ai pas d'autre commentaire à faire! Sont tarés nos dirigeants!
Bonne journée Alain si je peux dire quand on lit ce que tu viens de mettre sur ton blog

Articles récents

Hébergé par Overblog