Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
Le libéralisme n'est pas un parti politique (02/03)

Pour le libéralisme, le profit est moralement acceptable car il récompense un risque pris aux bénéfices de la collectivité, la rente ne l’est pas car elle est un détournement de la créativité des salariés et des entrepreneurs par des gens qui n’apportent rien à la société.

Ce n’est pas la lutte des classes qui est le moteur de l’histoire aujourd’hui mais la lutte entre ceux qui créent et ceux qui vivent d’une rente à leurs dépens, creusant ainsi les inégalités, souvent avec la complicité des Etats.

L'état-providence tel qu'il s'est développé dans nos démocratie pendant la période de prospérité qui a suivi la guerre, est, d'une certaine façon, équivalent à une rente. Il présente des avantages évidents mais aussi de gros inconvénients en période de concurrence internationale car il pénalise les petites et moyennes entreprises par une masse paralysante de taxes et impôts. Dans ces conditions mieux vaut rechercher un travail de salarié, employé ou mieux encore, fonctionnaire que de prendre le risque de créer une entreprise. (Sachant que les grands groupes peuvent plus facilement échapper à l'impôt et bénéficier de situations de rente que les petite entreprises).

Un équilibre est donc à trouver entre une imposition excessive -permettant une généreuse redistribution- et la recherche de marge suffisante pour favoriser la recherche et l'investissement.

Depuis 30 ans cet équilibre a été systématiquement défavorable à ceux qui veulent consacrer leur énergie à entreprendre. A quoi bon se dépenser sans compter en sacrifiant son temps, son argent, sa famille parfois, si l'on ne reçoit en retour que de l'ingratitude ou, pire, la faillitte et des dettes qui vous accableront pendant des années !... Pour continuer la comparaison avec les artistes : à quoi bon s'épuiser à peindre, écrire, s'il n'y a aucune reconnaissance ni aucun débouché ?

(02/03)

Le libéralisme n'est pas un parti politique (02/03)

Commenter cet article

Aredius44 27/11/2015 16:30

En vous lisant, j'ai immédiatement pensé à ce papier :

http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/?p=908&more=1&c=1&tb=1&pb=1

alain BARRE 27/11/2015 17:24

Merci pour le lien Aredius44. Instructif en effet !
ab

Articles récents

Hébergé par Overblog