Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #journal des bonnes nouvelles
COP21

La COP21 se termine par un accord qui semble tenir la route, en tout cas loin de l’échec retentissant de la COP15 qui s’était déroulée à Copenhague en 2009. L’objectif annoncé est de maintenir le réchauffement au-dessous de 2°, mais le seuil de 1,5° a été évoqué et plus ou moins retenu.

Une aide financière est prévue pour aider les pays en voie de développement, mais le pays le plus peuplé du monde, l’Inde, déclare par la bouche de son ministre de l’environnement que “les actions des pays développés sont bien en dessous de leurs responsabilités historiques…”

Dans un accord sérieux on prévoit, habituellement, des clauses de révision des rendez-vous de contrôle. La COP21 a prévu que les engagements seront réévalués tous les 5 ans…

La COP21 représente sans doute un grand pas, mais rien n’est acquis ! Maintenant c'est aux entreprises de s'adapter et d'inventer de nouvelles manières de produire et de nouveaux produits plus respectueux de l'environnement (entre autres ce qu'on appelle le "green business") et c’est aux gouvernements, aux ONG et aux citoyens du monde de controler et d’oeuvrer pour la bonne santé de la planète !

 
COP21

Commenter cet article

ana 28/02/2017 01:24

Mais il veut un modèle énergétique basé sur les resssources fossiles.


"Le président-élu des Etats-Unis, climatosceptique endurci, n’a pas fait mystère de son hostilité à l’accord conclu fin 2015 lors de la COP21, qui prône la transition vers une économie décarbonée – pour contenir le réchauffement sous le seuil des 2°C – alors que lui promeut un modèle énergétique basé sur le pétrole, le gaz et le charbon.

Or, l’article 28, qui fixe les conditions de sortie de l’accord, souffre d’une faille dans laquelle la future administration Trump pourrait être tentée de s’engouffrer, remettant ainsi en cause les engagements pris par Barack Obama"

Il faut attendre un miracle!

alain BARRE 28/02/2017 07:35

Merci pour votre analyse, ana. Les contre-pouvoirs de la constitution américaine vont obliger Trump à se modérer sur beaucoup de sujets, mais vous avez raison, c'est sur l'écologie que les contre-pouvoirs sont le moins efficace !
ab

ana 26/02/2017 20:36

Et alors....Trump est arrivé! :(

alain BARRE 26/02/2017 20:55

...et s'il fait ce qu'il a dit, il reviendra sur les engagements des USA ! à suivre....
ab

Articles récents

Hébergé par Overblog