Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE

On pourrait croire que les islamiste de Daesh sont cruels par nature ; il est vrai qu’ils attirent dans leurs rangs de nombreuses personnalités sadiques mais leur cruauté a d’abord une visée tactique. Daesh tue pour semer la terreur et déclencher ainsi un phénomène de bouc émissaire envers les musulmans, provoquant ainsi leur rejet de la communauté nationale et le ralliement d’une partie de ceux qui se sentent rejetés. En France la communauté d’origine musulmane représente 7,5% de la population soit 4,7 millions de personnes. Si l’opinion les désigne comme bouc émissaire (ce que fait Donald Trump aux USA et comme a tendance à le faire le front National), une partie d’entre eux se ralliera à ses idées espère l'état islamiste.
Ce calcul apparemment simpliste est vieux comme le monde, vieux comme la guerre et il a été annoncé en 2004 par le théoricien de l’islamisme radical Abou Moussab Al-Souri, un ancien compagnon de Ben Laden.
La stratégie de la cruauté vise à déclencher le sentiment de vengeance et son corollaire, la désunion qui forment le terreau d'un califat d’un autre âge !
Comment riposter ? Les musulmans en France devraient être les premiers à dénoncer cette stratégie. Ils doivent aussi renoncer à afficher des signes ostentatoires d’appartenance religieuse, comme d’ailleurs la loi l’exige en France. Malgré une saine réaction lors des derniers attentats dans notre pays, Ils ne le font pas encore suffisamment. Les autres citoyens doivent éviter tout amalgame et ne pas se laisser entraîner sur le terrain de nos véritables adversaires. Pas de naïveté non plus, les signes de radicalisation doivent être dénoncés sachant qu’ils ne sont pas faciles à distinguer de la simple ferveur religieuse intégriste que connaissent toutes les religions à un moment ou un autre.
Dans un premier temps, l'important est de mieux connaître notre ennemi. Plusieurs ouvrages intéressants sont sortis pour cela :
Extension du domaine de la guerre de Pierre Servant http://livre.fnac.com/…/Pierre-Servent-Extension-du-domaine… 
un ouvrage plus ancien et prémonitoire de Stéphane Berthomet et Guillaume Bigot : Le jour où la France tremblera http://www.amazon.fr/jour-France-tremblera-Ter…/…/2841147258

Stratégie de la haine
Stratégie de la haine

Commenter cet article

ana 01/03/2017 19:17

Il arrive parfois que, l’on s’en étonne soi-même, de nos réactions. Après les atenttats en France, je m`ai trouvée moi même tellement enragé (je suis francophile jusqu`a la folie) que j`ai fait des commentaires mechantes sur les islamistes sans faire de distinctions. J`ai fait un jugement sommaire, c`était lamentable. Lorsque j`ai pu penser un peu plus, je m`ai trouvée plutôt embarrassé et idiote.
Ils faut toujours essaier de comprendre, vraiment, le vrai problème ( comme vous venez de le faire) pour eviter d´être proie facile des stratéges de la haine, que, maheuresement, ils sont partout dans ce monde incompressible.
Quand on essaie de penser un peu plus "profonde", il devient impossible de revenir à la surface. Merci de nous aider Alain. :)

alain BARRE 02/03/2017 09:36

Merci pour votre témoignage ana !
Les grandes religions présentent toutes des points positifs et d'autres négatifs mais elles font partie des grandes institutions de notre humanité et participent, chacune à sa manière, à notre destin. Elles sont toutes datées dans l'histoire et elles demandent d'être adaptées à notre époque. Pour l'islam, je dirais comme pour le christianisme : "rendez à Mahomet ce qui est à Mahomet et à Allah ce qui est à Allah"

Articles récents

Hébergé par Overblog