Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
luttes fratricides entre la gauche conservatrice et la gauche réformatrice

Quand les choses changent, on trouve toujours deux opinions, ceux qui pensent qu’il faut s’adapter à la nouvelle situation et ceux qui sont nostalgiques du ”bon vieux temps” et qui s'accrochent à leurs habitudes passées !

Nous vivons un tel mélo avec la gauche en France. Elle a été dominée pendant des dizaines d’années par un parti communiste pro-soviétique et un PS plus ou moins marxisant, méfiant envers les entreprises. Le virage social libéral de Mitterrand en 1983, puis la chute de l’empire soviétique en 1989 ont ramené la gauche vers une vision plus réformiste. La mondialisation qui s’est répandue grâce à la libéralisation du marché (et l’OMC), a fini de bouleverser  la vision ancienne du monde. Mais la gauche conservatrice regrette ce temps où elle paradait dans l’intelligentsia et dominait dans les usines. La réforme de la loi du travail proposée par El Khomri et Valls est l’occasion pour elle de compter ses forces.

Faut-il voir dans ces grèves et manifestations une défense des chômeurs et des jeunes ? Pas du tout ! Les mesures proposées par cette loi, malgré leurs maladresses et leurs insuffisances, allaient dans le bons sens et elles ont fait leurs preuves dans d’autres pays. La gauche conservatrice essaie surtout de conserver une influence qu’elle sent lui échapper et rêve de regrouper ses forces, peut-être pour prendre le pouvoir à la manière de Syriza en Grèce ou Podemos en Espagne ?....

Réformateurs et conservateurs ont toujours existé en période de changement dans tous les camps. à gauche, les conservateurs s’accrochent à un marxisme égalitaire et à droite ils refusent les droits accordés aux homosexuels. Rien de grave dans tout cela tant que l’on reste dans le cadre du débat démocratique - réformateurs et conservateurs ont leurs raisons d'exister -  sauf si la situation se bloque et dégénère. Dans ce cas de figure,un dérapage au profit d'extrémistes irresponsables est alors possible !....

luttes fratricides entre la gauche conservatrice et la gauche réformatrice
luttes fratricides entre la gauche conservatrice et la gauche réformatrice

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog