Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE

La violence est au coeur de l’homme et aux coeur de nos sociétés. De nombreux moyens ont été utilisés pour essayer de la canaliser. Le premier étant l’établissement de hiérarchies qui ont pour effet de bloquer la course au pouvoir. Mais quand ces hiérarchies sont trop rigides ou quand elles profitent trop de leurs pouvoirs pour accaparer les richesses les violences reprennent. L’histoire est ainsi une longue suite de luttes pour le pouvoir et contre les pouvoirs.
La démocratie essaie d’humaniser ces luttes en les ramenant à des luttes entre partis politiques et des joutes électorales sanctionnées par des élections. Mais quand ça va mal, ça va mal et de la même façon que l’on ne peut empêcher les gens qui ont faim ou qui sont persécutés dans leur pays de fuir et de chercher asile ailleurs, on ne peut empêcher que ceux qui sont laissés à l’écart de l’accès au travail ou à la richesse de se révolter.
En cas de crise majeure comme celle que nous traversons, qui correspond à la fois à une crise financière et à un réajustement des rapports commerciaux et de puissance dans le monde entier, les systèmes de régulation des démocraties sont mis à rude épreuve.
En France, et dans de nombreux pays européens, des systèmes d’aide sociale ont été mis en place depuis la deuxième guerre mondiale. Ils ont montré leur efficacité, mais depuis les changements dus à la mondialisation, ils ont montré aussi leurs limites et entretiennent un pourcentage de chômeurs qui dépassent les 10%. La source de la violence vient d’abord de là.


Pour résoudre cet énorme problème, qui touche surtout les plus jeunes et les plus vieux, plusieurs solutions sont proposées :
- diminuer le temps de travail à 32H et partager le travail ainsi libéré.
- Augmenter les taxes et les impôts, en particulier sur les entreprises
- diminuer le train de vie de l’Etat et libérer l’initiative et l’esprit d’entreprise
- fermer plus ou moins les frontières et fabriquer français

La confusion dans les esprits est à son comble et souvent les solutions proposées sont contradictoires. Cette confusion forme un terreau favorable aux dérapages et aux échanges violents. C’est dans ces conditions que ceux qui portent en eux plus de violence que les autres s’expriment et “cassent” non pas d’abord pour des raisons politiques mais surtout pour satisfaire leur goût personnel pour la violence. Les justifications “politiques” viennent après !
La démocratie est une barque solide qui navigue dans des eaux mouvementées. Pour traverser des eaux difficiles il lui faut un cap, un bon pilote et des marins qui coopèrent. Malgré tous ses défauts, je préfère cette barque brinquebalante à n’importe quelle “galère” !

VIOLENCE et DEMOCRATIE

Commenter cet article

voyage entre cieux et enfers 18/06/2016 14:51

Je vous invite au voyage poétique en consultant ma page " Voyage entre cieux et enfers"

alain BARRE 18/06/2016 17:15

merci pour l'info !
alainB

Articles récents

Hébergé par Overblog