Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche
Cacher ces cheveux que je ne saurais voir ! ...

Une abondante chevelure est souvent signe de liberté, de sensualité, de force et de beauté. Les hippies la revendiquaient pour signifier leur liberté par rapport aux convenances, par contre on tondait les femmes à la Libération pour les punir de la liberté et de la sensualité qui les avaient menées à coucher avec des soldats ennemis ! Les hommes, les durs, les costauds, quand ils veulent affirmer leur virilité et pour montrer qu’ils ne sont pas des fillettes, se tondent complètement le crâne mais gardent leurs poils sur le bide et sur le dos !

 

En France, autrefois, ma mère devait porter un foulard sur la tête pour les cérémonies et mon arrière-grand-mère, une coiffe. Les bonnes-soeurs ne devaient pas laisser filtrer une mèche de cheveux sous leurs cornettes, pour les mêmes raisons : retirer toute trace de sensualité.

Les traditionalistes des religions musulmanes raisonnent de la même façon quand ils imposent aux femmes de cacher leur chevelure : trop sensuel, trop chaud, ils se sentent incapables de résister à la tentation ou font preuve d'une jalousie exacerbée ! Damned ! Le sexe fort est-il si fragile qu'il ne résiste pas à la vue d'une mèche de cheveux ? En parodiant le Tartuffe de  Molière on pourrait dire “cacher cette mèche que je ne saurais voir ” ! ....

 

Les moeurs et les traditions évoluent lentement, très lentement, il faut laisser du temps au temps. Le problème n'est pas le vêtement, mais plutôt une contrainte exagérée de la culture et de la religion ou l'absence de liberté.

Puis il arrive un jour que les choses changent et une fois que la page est tournée, on se demande - comme pour la mode - comment a-t-on pu vivre aussi longtemps avec autant d’interdits aussi ridicules ?….

 

 

 
Cacher ces cheveux que je ne saurais voir ! ...
Cacher ces cheveux que je ne saurais voir ! ...

Times are changing, chantait Bob Dylan ...oui, les temps changent, lentement, mais ils changent….

 

Merci à toutes ces jeunes filles qui offrent, en toute innocence et en toute liberté, aux regards du passant, leurs magnifiques chevelures !...

Cacher ces cheveux que je ne saurais voir ! ...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog