Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Elections présidentielles

Des temps difficiles s’annoncent si Fillon est élu et des temps encore plus difficiles s’il ne l’est pas ! Après avoir reculé devant l’obstacle depuis 30 ans et dépensé l’argent qu’ils n’avaient pas, les gouvernements successifs ont fini par creuser une dette monumentale qui faisait déjà dire, à juste titre, à Fillon tout juste nommé premier ministre qu’il était « à la tête d’un état en faillitte ! » Les choses se sont aggravées depuis...

Pour faire face au chômage, on a d’abord voulu faire croire une gentille fable aux français. On a dit à ceux qui avaient la chance d’avoir un travail : « montrez vous généreux, travaillez moins, vous gagnerez autant et cela libérera des postes et permettra d’embaucher ». Un vrai conte de fées trop beau pour être vrai !

Dans les faits, ceux qui avaient un salaire ont été heureux de gagner autant tout en travaillant moins et en disposant de plus de temps pour leurs vacances, leurs loisirs et leur famille et tout en ayant le sentiment d'accomplir une bonne action. Le problème est que ça n’a pas fait reculer le chômage et plus le temps passait, plus le différentiel avec les entreprises de nos concurrents s’est aggravé provoquant fermeture et licenciements, c’est-à-dire l’inverse de ce qui était souhaité !

Mais me dira-t-on, il y a des pays où l’on ne travaille pas plus et qui se portent bien. On oublie de comparer les durées annuelles du travail et de préciser qu’il ne s’agit que d’accords ponctuels en fonction de la santé économique des secteurs ou entreprises et qu’aucun autre n’a pris une mesure générale comme nous l’avons fait.

Il va maintenant se confronter aux projets de ses concurrents. Que disent-ils ?

- Pour l’instant le site de Mélenchon annonce à propos de la durée du temps de travail : « la diminution du temps de travail légal hebdomadaire (35h/32h/30h) et l'augmentation de la durée minimale des congés payés (passage à 6 semaines, voire 7) ». L’âge de la retraite serait ramené à 60 ans.

- Que dit le projet du FN ? « les lois sur le temps de travail hebdomadaire de 35 heures ne seront pas revues, en revanche la renégociation sera autorisée à la condition qu’elle s’accompagne d’une augmentation proportionnelle du salaire ». Le FN compte ramener, lui aussi, l’âge de la retraite à 60 ans.

-Le projet du candidat officiel du PS ? Le candidat n’est pas encore connu. On peut penser qu’il n’y aura pas beaucoup de différences avec ce qui existe aujourd’hui.

 

Alors faut-il se résigner à abandonner l’idée des 35 heures ? Les 40 heures ont été décrétées en 1936, mais je me souviens qu’au début des années 1960, je travaillais 49 heures et qu’il a fallu du temps pour que cela diminue. Sur le long terme la tendance est certainement la diminution du temps de travail qui ira de pair avec l’augmentation du temps de première formation et de formation continue. Il est probable que cela ne sera pas décrété par de grandes lois générales. Par ailleurs le travail subit, sous nos yeux, de profondes transformations avec l’arrivée d’internet. L’entreprise et le salariat seront peut-être moins le modèle unique que l’on a connu. Des individus se créent leur propre activité et, l’on peut constater dans ce cas, qu’ils ne comptent pas leur heures...

Il est évidemment essentiel que l’on mène une réflexion sérieuse et approfondie sur ce sujet qui touche des dizaines de millions de travailleurs et surtout des millions de chômeurs dans notre pays. En Allemagne, la réforme menée par le socialiste Schroeder a suscité des mouvements sociaux mais sans provoquer de paralysie du pays. Schroeder n’a pas été réélu mais l’Allemagne s’est redressée au point qu’elle a pu accueillir plus d’un million de réfugiés cette année !

Les Français vont-ils accepter de sacrifier une part de leur bien-être et une baisse temporaire de leur niveau de vie (2 ans peut-être ?) pour permettre à un nombre important de chômeurs d’accéder à un travail ? Dans un premier temps, le projet de Fillon s’est confronté à celui de Juppé. Il l’a très largement emporté mais dans un échantillon ne représentant que 1/10e du corps électoral composé à 64 % de participants de droite et du centre et de 15 % d’électeurs de gauche. Il reste 4 mois pour en discuter….

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog