Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Primaires

Les surprises continuent ! Après l’élection inattendue de Trump aux USA, une percée fulgurante de Fillon aux primaires de la droite et du centre ! Cela confirme que le balancier qui penchait vers la mondialisation et la libération des mœurs penche maintenant dans l’autre sens ! On peut identifier cette tendance dans le programme social de Fillon qui est conservateur sans être réactionnaire et sans tomber dans l’excès. Par exemple malgré sa conviction personnelle contre l’avortement il n’envisage pas un instant de revenir sur ce droit. Il défend une protection des frontières contre l’immigration clandestine, mais accueille les réfugiés politiques et victimes de la guerre. Il ne manifeste pas de rejet envers les étrangers ni envers l’islam.

Son programme économique cherche à réduire d’une façon rapide et vigoureuse les dépenses de l’état, pour ponctionner moins sur les entreprises, favoriser leur redémarrage et leur positionnement dans la concurrence internationale. Il est libéral dans le sens où il n’étend pas la mainmise de l’état mais favorise l’initiative des entrepreneurs.

Le défaut d’un tel programme est son manque d’efficacité à court terme. Les mesures proposées demanderont au moins 2 ans, sinon plus, pour provoquer une diminution significative du chômage !

Pendant ces deux années il peut se passer beaucoup de choses : manifestations, paralysie du pays sans oublier le retentissement des événements internationaux.

De ce point de vue, le programme de Juppé dose la potion amère de l’austérité avec plus de bienveillance. On comprend que Fillon n’a qu’une idée en tête : l’efficacité pour relancer la machine et diminuer le chômage au plus vite et tant pis pour la casse ! On peut lui faire remarquer qu’en politique comme dans la vie parfois le mieux est l’ennemi du bien !

 

Que proposent les autres ?

- Le front National propose le programme le plus antilibéral qui soit, les anciens électeurs de Marchais et du PCF doivent être ravis, d’ailleurs le FN devient le parti des ouvriers : l’état prend les leviers de commande partout y compris en réglementant le prix des aliments de base ! Un Socialisme National qui doit faire bouillir de colère le père fondateur sauf sur le point du rejet des immigrés !

- Sur des bases économiques à peu de choses près les mêmes (mais avec une différence de fond sur l’accueil des immigrés), on trouve Mélenchon qui dispute à Le Pen un électorat populaire. Les ouvriers se tournent peu vers lui, par contre il plaît aux petits employés, aux fonctionnaires les moins payés et à une classe intellectuelle qui aspire à un dirigisme d’état (dans lequel elle trouverait sa place).

 

- Des candidats issus du PS disputent à Mélenchon la place de représentant authentique de la vraie gauche mais sans faire preuve d’aucune originalité !

 

- Deux représentants de la gauche sociale-démocrate ou libérale (comme celle qui existe dans le reste de l’Europe) vont entrer en lice : Macron et Valls. Ils ont devant eux un parti en ruine et le chantier est immense ! On peut remarquer que Valls est plus partisan d’un état centralisé et fort que Macron.

 

-...et Hollande dans tout ça ? Ben... Hollande se dit « p’t’êt ben qu’oui, p’t’êt ben qu’non » comme d’habitude. Il nous fera part de sa décision quand le candidat de la droite sera élu.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog