Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
Escargot

“Un oeil noir vous regarde !...” L’oeil de l’escargot n’est pas comme l’oeil humain. Il distingue de vagues formes en noir et blanc et s’intéresse surtout à la lumière. Si on maintient de l’ombre juste au-dessus de l'escargot pendant 10 à 30 secondes, il cherche à s’en éloigner par exemple.

Escargot
Escargot
Escargot

La deuxième paire de “cornes”, plus petite, sert à tâter l’environnement. Elle est très utile à l’escargot.

Escargot
Escargot
Escargot
Escargot

Les escargots sont bi-sexes. Ils produisent des spermatozoïdes et des ovules, mais ils ne s’inséminent pas eux-mêmes. Après avoir fait leur cour, ils s’accouplent pendant plusieurs heures et échangent leurs gamètes.

Escargot
Escargot
Escargot

Comme on le sait, pour se déplacer ils sécrètent un mucus qui leur permet de glisser, mais aussi de “s’accrocher” et de grimper sur les murs. On peut ainsi les suivre à la trace, le matin, car le mucus devient brillant en séchant.

Escargot
Escargot
Escargot
Escargot

Comme les vers de terre, les escargots ont la capacité d'accumuler dans leur organisme, les substances chimiques contenues dans leur environnement. Ce sont donc des bons détecteurs de pollution !

Escargot

Commenter cet article

Yvette 25/03/2017 12:09

Un jour, jeune marie en appartement à Nantes, j'avais trouvé un escargot dans une salade, il était parti en balade dans la maison et avait trouvé un pot avec de la terre dedans. Il ne bougeait pas, moitié enfoncé, et voulant savoir s'il était toujours vivant je l'ai tiré et monsieur ou madame était en train de pondre. De beaux petits œufs blancs transparents. Que faire? j'ai laissé la nature faire elle même et quelque jours plus tard , ça commençait à sortir, 108 enfin ceux que j'avais sauvé, je les ai mis dans un aquarium qui m'a servi de vivarium et je leur donnais de la salade, du lait et de l'eau mais bien entendu, tous ne vécurent pas, . Je les voyais grossir , je voyais ce qu'ils mangeaient passer dans leur corps par transparence et puis je les ai mis en liberté sur les bords de la Loire , sur le quai, il y avait plein d'herbes folles. Voilà mon aventure avec une famille de gastéropodes!
Bonne fin de semaine Alain!

alain BARRE 25/03/2017 12:54

voila une belle aventure d'une observatrice de la nature, Yvette !

Articles récents

Hébergé par Overblog