Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
La grenouille verte

Elles sont sorties depuis quelques semaines de leur longue hibernation et ont rejoint les points d’eau où elles sont nées. Les mâles jouent les vedettes de bel canto, le soir, pour attirer les femelles et gonflent leurs sacs vocaux comme des joueurs de biniou ! Bientôt on verra dans les mares des grappes de centaines d’oeufs ornés d’un petit point noir d’où sortiront d’étonnants têtards ! Il leur faudra attendre le printemps suivant pour se métamorphoser en prince charmant, c’est-à-dire en grenouille adulte ! En attendant, ces ravissants petits ranidés (c’est leur nom de leur famille) se gavent d’insectes, attrapés d’un coup de langue habile.

Petite précision pour mes jeunes lecteurs : non, la grenouille n’est pas la femelle du crapaud mais ils appartiennent bien tous deux à la grande famille des amphibiens, c’est à dire qui vivent sur terre et dans l’eau.

La grenouille verte
La grenouille verte
La grenouille verte
La grenouille verte
La grenouille verte

Commenter cet article

Coco 06/05/2017 10:09

Bonjour Alain,
Sur certaines photos, quand on ne voit que les yeux, on pourrait confondre avec une tête. .....
d'hipopotame! !
Avec la pluie qui est tombée cette nuit, il était grand temps, la nature va exploser, les petits insectes
pulluler.
C'est bon pour le moral tout ça.
Amicalement
Coco.

alain BARRE 06/05/2017 11:51

oui, Colette, c'est une pluie bienvenue. La nature commençait à souffrir...Maintenant, un petit rayon de soleil et pas de vent ça serait pas mal !...
alainb

Articles récents

Hébergé par Overblog