Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
un auteur pour la liberté et le libéralisme : Mario Vargas Llosa
un auteur pour la liberté et le libéralisme : Mario Vargas Llosa

interview du prix Nobel de littérature Mario Vargas Llosa à l’occasion de la sortie de son livre “Aux cinq rues, Lima”. Le roman, inspiré des évènements qui ont agité le Pérou pendant la dictature d’Alberto Fujimori autour des années 1990, se déroule dans l’un des quartiers les plus dangereux de Lima sur 5 avenues : celle de la presse, de l’argent, du sexe, de la dictature et une dernière qui est moins une avenue qu’une impasse : la liberté !

Une journaliste intègre et teigneuse enquête...pas facile dans une dictature où règne la corruption !...

Quelques citations de Mario Vargas Llosa :

  • Entre liberté et égalité, je choisis la liberté, car quand on n'est pas libre on n'est pas non plus entre égaux.

  • Je n'accepte aucune autorité sans en critiquer la légitimité.

  • A rappeler qu’aucun pays, aucun peuple n’est à l’abri d’une dictature. À rompre avec l’illusion qu’il y aurait un bon pouvoir. Il y en a de pires que d’autres et certains qui sont d’absolues incarnations du mal, mais aucun de bon dans l’absolu.

  • La liberté de chacun ne doit pas être confisquée par les populistes. La situation du Venezuela est exemplaire. Le peuple a cru en Chavez comme en un messie et Chavez a joué habilement de cette sorte de foi chrétienne en un sauveur. et il a laissé un pays autrefois riche devenir un mouroir où les gens ont faim et où l’armée de Maduro massacre le peuple.

  • On ne manque pas de visions effrayantes de la politique, Chavez-Maduro, Poutine, Trump, toute cette folie des grandeurs. Voir à la tête de la première puissance mondiale un clown démagogique et raciste, je n’aurais jamais cru cela possible !....

  • Un roman est un roman, une oeuvre dans laquelle l’art imite la vie qui imite l’art….

  • La vraie littérature finit par montrer au lecteur qu’aucun pouvoir, quoi qu’il prétende, n’est et ne doit être illimité.

  • Le prix Nobel a-t-il changé votre vie ? votre écriture ? Non, j’écris autant qu’avant, pas plus, pas moins et toujours la même chose : mes obsessions de jeune homme - qu’est-ce qui se passe derrière les portes et au creux des âmes ?

  • Écrire c’est aller vers les autres….

  • L’amour est un point de vue sur le monde, il déplace les montagnes, enrichit les êtres incroyablement et vous rend vos illusions, c’est comme une faim de vie.

  • Faim avant la fin ? Vous avez 81 ans. Est-ce que vous pensez à la mort ?

  • Presque jamais. Parce que je veux mourir vivant et, pour ça, je n’ai pas de temps à perdre à me demander tous les matins combien de temps il me reste à vivre.

(interview dans Le point du 8 Juin 2017)

 
un auteur pour la liberté et le libéralisme : Mario Vargas Llosa

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog