Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #MACROphotographie et autres PHOTOS
Les mouches n'ont pas toujours bonne réputation, ce sont pourtant des animaux extraordinaires. On les accuse, à juste titre, de transmettre des maladies en se posant sur les aliments (après s'être posée sur des choses moins ragouttantes !...). Mais elles contribuent aussi à l'hygiène en nettoyant les déchets animaux et humains. Elles sont de formidables animaux de laboratoire : la drosophile a permis de mettre en évidence les mutations génétiques.par exemple...Voilà bien des raisons de rendre hommage à ce petit animal familier, souvent négligé : la mouche ! Justement, une d'entre elles bourdonne contre la vitre de mon bureau. Elle ne comprend pas la barrière invisible que représente cette diabolique invention. J'en profite pour la photographier en macro....Hmmm ! Pas facile avec ce contre jour terrible et son mouvement incessant...quelques effets en postproduction amélioreront les choses !
Voici, dans toute sa splendeur, sa majesté LA MOUCHE...


Hier soir, deux débats à la télé sur la Burqa, l'un sur la chaîne parlementaire et l'autre avec Yves CALVI. Le débat sur LCP rassemblait quelques journalistes et un ou deux parlementaires, c'était le débat le moins spectaculaire mais le plus intéressant car il réunissait des gens qui avaient enquêté (les journalistes) ou qui étaient bien renseignés (le député qui présentait une loi).
Le débat avec Calvi rassemblait beaucoup plus de participants, des personnalités, philosophes, profs, etc...Le résultat était plus confus et donnait l'impression d'un salon parisien ! Heureusement une ministre, Fadela Amara, a sauvé ce débat qui s'enlisait. Elle a su, en particulier répondre avec talent à un prof qui défendait sournoisement la burqa tout en prétendant être partisan de la laïcité et de la démocratie. Une vraie tête à claque !...Fadela a démonté ses arguments avec l'expérience d'une femme qui connaît la vie des quartiers difficiles et qui est habitué aux manoeuvres fourbes des défenseurs de l'intégrisme. Bravo Fadela, si tu te présentes aux présidentielles, je vote pour toi !....
Madame Badinter a présenté un bon argument : "la sociabilité dans la rue suppose que l'on soit vu par l'autre". Bien vu ! Par contre elle a supposé connus les arguments qui démontent la "liberté de choix" dont se revendique un petit (très petit) nombre de ces femmes. C'est une grande intellectuelle mais elle ne doit pas discuter souvent avec les gens ordinaires !
Personne pour rappeler les phénomènes psychologiques d'identification et de soummission à l'agresseur, le syndrome de Stockholm !... Heureusement, un intervenant a rappelé que la plupart des femmes qui portaient la burqa le faisait contraintes et forcées par la pression invisible de leur milieu (de la même façon que des mères africaines réclament l'excision pour leurs filles) !....
En comparant les deux débats, je me dis que réfléchir, c'est difficile surtout quand il faut veiller à faire monter l'audimat (ou ne pas le faire baisser), c'était le cas pour la télé de Calvi, pas pour LCP !

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
...Dans mon petit village natal de Vendée quand les hommes faisaient du théâtre, ils jouaient également les rôles des femmes !

Quand les femmes jouaient leur pièce, elles jouaient également les rôles des hommes !

Quand les jeunes filles jouaient une « récréation musicale », leurs manches devaient descendre au moins jusqu'aux coudes et le port des chaussettes ou  pour le moins des socquettes hautes était obligatoire !...

Pour une fille, si elle était vue avec un garçon, soit c'était en vue du mariage soit c'était « une fille perdue », une putain (on disait plutôt, à l'époque, une "garce") !...

La liste de ce que l'on considère, à juste titre aujourd'hui,  être des conneries serait longue. Nous nous en sommes sortis, nous avons évolué et nous continuerons d'évoluer et certaines de nos coutumes actuelles nous paraîtront être, dans vingt ans, des conneries !...C'est la vie normale.


Mais me direz-vous, pour les musulmans il n'en va pas de même, ils ne sont pas comme nous !...Tiens donc ! Je leur trouve beaucoup  plus de ressemblances avec nous dans leurs attitudes envers les femmes, le pouvoir, la guerre que de différences... Il existe un fond commun de l'humanité que l'on retrouve dans toutes les cultures et des ressemblances plus fortes entre Jésus et Mahomet qu'entre Jésus et Bouddha.

Sans doute faut-il laisser le temps aux sociétés musulmanes (surtout campagnardes) qui ne sont pas encore rentrées dans le XXIe siècle, d'évoluer. Le radicalisme de certains n'est pas une tendance de fond. Il exploite la peur normale du changement. Des politiciens avides de pouvoir, essentiellement des hommes, utilisent cette peur pour se propulser aux premiers rangs. Leurs armes principales sont la manipulation et le terrorisme, ce dernier n'étant pas destiné qu'aux seuls occidentaux. Il tue d'abord des musulmans : chiites contre sunnites !

Comment la peur du changement pourrait-elle prendre une telle importance ? Les psychothérapeutes savent bien que lorsque leurs patients sont persuadés qu'ils doivent changer, rien n'est gagné ! Le patient sait ce qu'il faut faire et cela ne l'empêche pas d'avoir peur de quitter ses vieilles habitudes. Elles lui font mal mais elles lui sont familières ! Changer devient, pour lui, un angoissant saut dans l'inconnu !...

A titre d'exemple, je me souviens du jour où ma mère a osé porté un pantalon pour la première fois. Tremblante et déterminée, elle a fait un aller-retour dans la rue et elle ne l'a pas remis ensuite pendant 6 mois !... Aujourd'hui cela paraît incompréhensible aux jeunes filles et c'est même l'inverse, porter une jupe, qui est devenue l'audace suprême (voir le film avec Adjani) !


Ceci étant précisé, je maintiens qu'une loi n'est pas nécessaire pour interdire la burqa dans notre pays. Un simple arrêté municipal pourra être pris là où cela se montrera nécessaire et quand cela se montrera nécessaire. Le port de la burqa n'est justifié par rien en France (alors qu'il peut être encore utile à certaines femmes dans des pays musulmans). Il s'agit, à mon avis, d'une méprisable provocation islamiste qui ne mérite pas que la république sursaute ! Les islamistes sont des provocateurs et des manipulateurs avides de pouvoir. Ils sont la honte des diverses religions musulmanes et la grande majorité des musulmans le sait et le regrette.

Le port de la burqa n'est pas une décision des femmes, ce n'est pas plus une loi des dieux, c'est seulement une loi des mâles et c'est une honte pour eux !


Oui mais, me dit-on, ce sont les femmes qui réclament le port de la burqa ! (une interview à la télé d'une occidentale convertie).Il y a aussi des mères africaines, en France, réclamant l'excision pour leurs filles ! La même soumission à la coutume, à l'autorité est en jeu...Le « syndrome de Stockholm » et l'expérience de Milgram démontent ce mécanisme psychologique.


On peut changer, même si l'on n'y croit pas : « yes we can ! » a dit un personnage célèbre. J'ai reparlé, dans mon village natal, à des dames qui autrefois étaient horrifiées à l'idée de porter un pantalon. Leur attitude, aujourd'hui leur paraît incompréhensible... L'avenir n'est jamais écrit !

Voir les commentaires

Publié le par alain barré
Publié dans : #La playmouette du dimanche

"Qu'est-ce que la vérité? - Nous sommes de pauvres esquifs qui ramons sur la mer sans fin. Nous montrons quelque reflet de lumière sur la vague brisée, et nous disons: C'est la vérité." (SAINTE-BEUVE)

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PORNIC
Le château de Pornic vu et revu sur les photos, les peintures, les boîtes de biscuits, j'en passe des meilleures et des pires....Il reste encore un peu mystérieux quand on le prend en photo de nuit....

Ici, à la manière de MUSSET dans son poème sur Venise : "la lune comme un point sur un i..."

Atmosphère étrange également pour cette photo non retouchée, sortie brute du capteur !....

Bon ! Cette petite balade-photo s'arrête là pour l'instant. Elle n'avait aucune visée exhaustive -d'excellents livres existent pour cela, entre autres celui de Pierrelée et Lamprier : PORNIC, étoile et reine - Elle était partielle et partiale...point de vue assumé. Si vous souhaitez qu'elle soit complétée, n'hésitez pas à demander la suite !...

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PORNIC
Cette balade-photo est prise avec un grand angle, c'est à dire un objectif qui voit plus large que la vision humaine. Cela provoque une déformation que l'on peut chercher à corriger mais qui peut avoir sa propre valeur esthétique. On reconnaît les choses, mais elles paraissent un peu bizarre !... Cette légère étrangeté suffit parfois à forcer le cerveau à sortir de sa routine et regarder d'un oeil neuf ! Dans le cas présent, non seulement je n'ai pas essayé de corriger le tir, mais j'ai plutôt, à la prise de vue, accentué les déformations ! A vous de juger !...
Ceux qui connaissent ce parcours, reconnaissent-ils les lieux ?...

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PORNIC

La Fraiseraie ce n'est pas qu'un glacier sur le port, c'est aussi une exploitation où l'on produit diverses  variétés de fraises. Les fruits servent évidemment à la fabrication de sorbets, mais, il y a quelques années, les propriétaires ont eu la bonne idée d'ouvrir les serres au public qui peut venir lui-même faire la cueillette.

On y vient souvent en famille et les enfants ne prennent pas cela pour une corvée. La fraise est souvent un fruit « magique » pour eux...elle ressemble à un gros nez rouge, un peu clown un peu poivrot (à cause des petits grains)...Et puis, les fraises, qu'est-ce que c'est bon quand on les goûte directement sur le fraisier !.....

Si l'on n'a pas peur de se pencher vers la terre on a vite fait de remplir son panier !...

...ne reste plus qu'à déguster ou bien sortir la bassine en cuivre pour les confitures !....

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PORNIC
On ne peut visiter Pornic ou ne serait-ce qu'y faire seulement une petite halte, sans passer par "la fraiseraie". Certains, même, n'y viennent que pour cela !
La fraiseraie c'est d'abord une jolie bâtisse située au bout du quai, au pied du château et un peu en retrait, ce qui la protège du vent d'ouest. On appelle d'ailleurs l'endroit : "la place du petit Nice" !Un glacier s'y est installé. Rien d'extraordinaire jusqu'ici...sinon que ses sorbets contiennent jusqu'à 65% de fruits ! Quand on y a goûté, on y revient toujours !...Les étrangers comme les touristes locaux fréquentent assidument  la fraiseraie.
On y entend parler plusieurs langues, mais la plus répandue et celle qui fédère tout le monde, c'est la langue gourmande,et le muret qui surplombe le quai est d'ailleurs appelé par les connaisseurs "le mur de la lèche" !....

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
La chronique d'hier sur le port de la burqa a suscité des commentaires passionnants. Ils méritent d'être portés à la connaissance de tous les lecteurs de ce blog.

Commentaire n° 1 posté par Pivoine aujourd'hui à 09h25
Tout le monde ou presque sera d'accord pour cette énumération "Anti-voile" et  "Anti-burka" , on connait tous les raisons pour lesquelles ces femmes les portent, on voit meme des burkas à Nantes maintenant ... 
le VRAI problème c'est comment faire pour que Notre République reste Laïque sans passe -droit pour certaines communautés , pour satisfaire quelques intellos et faire tourner les rotatives dès qu'il y en a un ou une qui propose quelque chose pour enrayer ce grave problème !
on fait QUOI mise à part le dénoncer et avoir des sujets de conversations ????
Quelles sont les solutions à trouver pour que demain les rues ne soient pas remplies de burka ?
Moi, c'est plutôt cela qui m'intéresse ... Le dénoncer ça fait assez longtemps que je le fais et peu de gens écoutaient; le fait qu'ils aient pour la plupart vu le film " les enfants perdus M'BOUR et de voir aussi pas mal de  vidéo qui circulent sur le net, on commence à réflèchir. Cet intégrisme là , il ne faut pas l'accepter, je suis entièrement avec vous ... je veux croire que l'Islam, ce n'est pas cela . 
Mais qui réussira à mettre à mal cette burka et comment ?

Commentaire n° 2 posté par alainB aujourd'hui à 10h32
L'interdiction de porter le voile à l'école est une bonne chose, elle est valable évidemment pour la burka. La liberté de s'habiller comme on veut dans la rue par contre est nécessaire mais elle a des limites. Par exemple on ne peut pas sortir en monokini dans la rue, si on se promène à poil sur un terrain de foot ce n'est pas, non plus la tenue appropriée. Il me semble qu'il faut rappeler ces interdictions : "tout voilé et tout nu" sont deux équivalents qui ne sont pas autorisés en france ! Il ne s'agit donc pas de faire une loi anti burqa, mais seulement de verbaliser les gens qui sont à poil dans la rue (ou monokini ou équivalents) et ceux qui sont invisible dans leur sac !
Par ailleurs, Pivoine, j'insiste sur le fait que le port de la burqa est une honte pour les hommes musulmans en premier lieu, une marque de leur déshonneur et de leur lâcheté,... déshonneur pour les hommes et non pas pour les femmes qui, spontanément ne cherchent pas à s'habiller avec des sacs ! C'est donc à eux d'agir et de condamner ces pratiques et c'est, en particulier, aux responsables religieux (hommes évidemment, puisque chez les musulmans comme chez les catholiques, les femmes n'ont pas droit au chapitre) de prendre l'initiative de cette condamnation ! Le courage chez ceux-ci se reconnaîtra à cette prise de position !

Commentaire n° 3 posté par Pivoine aujourd'hui à 11h10
autant dire à la St glin glin alors ...
 Je vois mal les responsables religieux dire aux hommes dans leurs prêches du vendredi qu'ils devraient avoir honte de faire porter des " sacs " à leurs femmes  et qu'il faut qu'ils cessent cette pratique honteuse et dégradante.
donc , c'est bien ce que je dis, on ne fait rien contre ,
on parle de nos désaccords avec cette pratique avillissante , mais ce n'est pas à nous d'agir ...
C'est comme d'hab.  y'a un gros problème ...Mais ..
Commentaire n° 4 posté par alainB aujourd'hui à 11h43
Pas d'accord, Pivoine ! Les municipalités ont le pouvoir de verbaliser dans le cas ou des femmes se promènent en monokini dans les rues (dans certaines stations, hommes et femmes ne sont pas autorisées à se promener en maillot de bain dans les rues près des plages). Monokini ou tout voilé, ce sont les mêmes excès et il me semble qu'il n'est pas nécessaire de sortir une nouvelle loi. un arrêté municipal est suffisant. L'attitude des municipalités peut être plus ou moins souple suivant les circonstances, cela dépend des citoyens !...
Par ailleurs, j'insiste sur le fait qu'il ne faut pas se laisser impressionner par les déclarations de femmes qui affirment que "la burqa, c'est leur choix !". En psychologie on connaît le mécanisme qui transforme les victimes d'une prise d'otage en défenseurs de leurs bourreaux, cela s'appelle "le syndrome de Stockholm". On est avec la burqa dans le même phénomène d'identification-soummission à l'agresseur. C'est à chacun d'entre nous de démonter ce mécanisme et ne pas hésiter à renvoyer la responsabilité aux bourreaux-manipulateurs !

Commentaire n° 5 posté par sido aujourd'hui à 12h11
 Comment ne pas être d'accord avec ce qui est dit ici ! Je trouve aussi très logique la comparaison, non au tout nu et tout voilé, mais le gros pb c'est que ces deux attitudes "vestimentaires" n'ont pas le même impact; l'un c'est attentat à la pudeur, l'autre c'est l'excés de (fausse) pudeur, l'un a connotation sociale, l'autre religieuse  et chacun sait comme les politiques marchent sur des oeufs dans ce domaine. Nous sommes victimes de notre aura de pays des libertés. D'emblée, sans médiatisation il aurait fallu inscrire dans l'acceptation d'un dossier d'immigration le respect des lois édictées dans le pays d'accueil, à savoir s'habiller à l'européenne dans les lieux publics. En arabie les européennes épouses de de coopérants sont tenues de se plier aux lois du pays. Pourquoi pas nous ?
Le courage manque à nos dirigeants de tous bords, et je ne pense pas qu'un arrêté municipal sur ce sujet soit toléré. ( un maire a lancé cette idée qu'il dit être symbolique car inapplicable ).
Bonne semaine Alain
Bises

Commentaire n° 6 posté par Pivoine aujourd'hui à 13h42
 " D'emblée, sans médiatisation il aurait fallu inscrire dans l'acceptation d'un dossier d'immigration le respect des lois édictées dans le pays d'accueil, à savoir s'habiller à l'européenne dans les lieux publics"
Voilà une idée qui fait avancer, mais malheureusement 80 % sont françaises depuis un bon moment déjà !   donc cette loi ne pourrait pas les concerner
et nous revoici à la case départ.

Commentaire n° 7 posté par alainB aujourd'hui à 14h57
Merci Sido pour ta contribution et merci Pivoine ! Je reprécise ma pensée (c'est à cela que servent les discussions). Je ne souhaite pas qu'il y ait obligation pour les candidats à l'immigration de s'habiller à l'européenne comme l'exigent certains pays arabes. Je maintiens cette idée que l'on peut utilise les mêmes dispositions locales (il n'y a pas besoin d'une loi), éventuellement sous forme d'arrêtés municipaux, interdisant de se promener dans les rues nu (ou presque) ou entièrement masqué (ou presque). Je pense précisément que la raison religieuse ne doit pas être mise en avant ! Que qq'un se couvre d'un grand voile avec deux trous pour les yeux, on a compris qu'il s'agit d'Halloween et on le tolère car il s'agit d'un jeu, d'une fête, mais pourrait-on tolérer que, pour tous les autres jours, une tenue masquant la personne, soit utilisée pour aller au travail ou toute autre occupation se déroulant en dehors de lieux privés ? Il s'agit d'un problème de sécurité publique. Les tenues que l'on porte dans la rue peuvent être très variées et marquer, y compris une appartenance ethnique ou religieuse, mais elles ne doivent pas enfreindre les usages de décence ou de sécurité de la société où l'on vit. Se masquer les yeux avec des lunettes noires (ou mieux ou pire, réfléchissantes) est un truc bien connu des timides, mais qui n'empêche pas de reconnaître la personne, mais masquer tout le visage, c'est ce que font les cambrioleurs pour un hold up. A mon sens, cela ne doit pas être toléré. Je ne dis pas que les adeptes de la burqa soient prêtes à faire un hold up, mais elles enfreignent le même besoin d'être identifiable dans un lieu public. Cela me paraît complètement inacceptable. Le prétexte religieux (car il s'agit bien sûr d'une provocation islamiste et non d'un souci religieux authentique) n'excuse rien (on utilise aussi le prétexte religieux ou ethnique pour l'excision des fillettes !)
Que certaines femmes revendiquent le "droit" de se couvrir de la burqa n'excuse rien non plus. Elles sont les victimes consentantes (mais cela ne durera pas toujours) du syndrome de soumission à l'agresseur comme l'ont été les victimes des terroristes à Stockholm et en de nombreux autres endroits (on pourrait aussi citer des victimes de Staline qui mourraient en vénérant le "petit père des peuples" !...)
En résumé : le droit de s'habiller comme on veut : oui ! mais sanction pour ceux qui se promènent en slip de bain en ville ou dans un sac à deux-yeux ! Il ne s'agit pas d'un problème religieux, mais d'un banal problème d'ordre public !

Commentaire n° 8 posté par Pivoine aujourd'hui à 17h59
," éventuellement sous forme d'arrêtés municipaux, interdisant de se promener dans les rues nu (ou presque) ou entièrement masqué (ou presque). "
je vous suis à 100% , ça c'est sur !  Maintenant quel sera le valeureux, courageux et téméraire MAIRE qui fera un tel arrêté  ?
Le pauvre !!   il sera lapidé médiathiquement 

Guy SORMAN pense que la révolte du peuple iranien sonne le glas de l'islamisme. Pour en savoir plus lisez sa chronique d'aujourd'hui : http://gsorman.typepad.com/ link

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

Le port de la burqa deviendrait bientôt obligatoire pour les hommes ?

Imaginez un instant que les hommes musulmans qui veulent imposer le port du voile ou, pire encore, de la burqa intégrale, soient obligés de s'enfermer en totalité dans un sac avec seulement une fente pour les yeux, pourvue ou non d'un grillage et que leurs sorties en public soient limités, surveillées et toute infraction à la règle punie éventuellement par la lapidation. Imaginez cela un instant et tremblez si vous êtes un homme ou souriez-en si vous êtes un femme !...

A quoi servent tous ces signes religieux ? D'abord à marquer une appartenance  (à une religion, à une communauté) et une soumission ( à dieu soi-disant mais surtout aux hommes et aux chefs religieux et politiques en particulier qui manipulent et tirent les ficelles pour imposer leur pouvoir et défendre leurs intérêts personnels)

Que faut-il en penser ? Je laisse pour cela la parole aux intéressées, en particulier à une femme ethnologue,  Chahdortt DJAVANN née en Iran en 1967 et qui y a passé les vingt-six premières années de sa vie. Elle vit en France maintenant où elle peut parler librement. Elle écrit et a publié plusieurs ouvrages, deux livrets aux éditions Folio (3€ chacuns) :

- Que pense Allah de l'Europe ?

- Et  Bas les voiles !

En moins de cent pages tout est dit, tout est clair, les mensonges intéressés des hommes qui veulent imposer aux femmes la « liberté » de porter le voile et les mensonges d'auto-aveuglement des femmes qui soutiennent que le voile, c'est pour leur bien.

Doit-on s'étonner que certaines femmes défendent le voile ? Il est arrivé que les esclaves « adorent » leur maître. Dans le cas de figure des prises d'otages  cela s'appelle  le « syndrome de Stockholm » et les ressorts psychologiques en sont maintenant bien connus. Il en va de même pour le voile et l'on pourrait parler du "syndrome de soummission à l'opresseur", mais quand les circonstances changent et que les yeux des esclaves se décillent, combien de larmes amères versent-ils regrettant les années perdues !

Pour moi, ces pratiques déshonorent les hommes musulmans, les hommes et non pas les femmes ! Si les hommes veulent obliger les femmes à porter le voile ou la burqa, qu'ils commencent par les porter eux-mêmes !



Citations  de Chahdortt DJAVANN

- Les filles ne sont pas faites pour avoir du désir dans l'islam, seulement pour être l'objet du désir des hommes.

- Le port du voile en France n'est pas le moyen de se fondre dans la foule anonyme, plutôt le moyen d'attirer le regard, de se faire remarquer, une sorte d'exhibitionnisme, de provocation...

- Je crains que la plupart des intellectuels musulmans n'aient pas vraiment compris ou n'aient pas voulu comprendre le sens du mot laïcité et ses implications.

- Il y a eu des ethnologues, minoritaires heureusement, pour défendre l'excision au nom de la différence culturelle (...) Ne commettons pas la même erreur, la même faute, à propos du voile islamique

- Que des femmes majeures veuillent porter le voile dans la rue, ça les regarde. mais il faut qu'il y ait des lieux où les lois républicaines s'appliquent à tous et soient supérieures aux lois religieuses, où les dogmes de l'islam ou de toute autre religion n'aient pas à se manifester.

- ...j'ai défini le voile comme l'étoile jaune de la condition féminine...

- La femme est le premier bien que l'homme musulman, père, frère ou mari, possède...

- Le voile est ainsi le meilleur instrument du prosélytisme islamique; il est le garant des lois islamiques.

- Le voile est le meilleur moyen de gagner du terrain pour les islamistes. Voiler les femmes, c'est diffuser la vision du monde islamiste...

- Le voile est conçu pour convaincre et pour intimider ceux et celles des musulmans qui voudraient se libérer du système islamiste, s'en affranchir ou ne pas y retomber. C'est une machine de guerre.



Hier, fête de la musique, sur la place du Mole, près du château, un excellent groupe de musique cubaine se produisait ! insouciant, gai et talentueux !... bravo !

Voir les commentaires

Publié le par alain barré
Publié dans : #La playmouette du dimanche
(règlement de comptes à OK PORNIC !)
Bon...bien que je comprenne parfaitement le langage des mouettes, je préfère ne pas vous répéter ce qu'elles se sont dit !...



Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog