Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #VENISE

 

Plumes au vent, bien dressée sur ses petites pattes rouges aux genoux cabossés, elle est plutôt sympa cette mouette vénitienne !
_DSC6962.jpg

 

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

 Fallait-il réformer ? Oui ! Il faut reconnaître au gouvernement actuel le courage de s'être attaqué à ce problème ce qui n'a, malheureusement, pas été le cas pour les gouvernements précédents !

Cette réforme résout-elle le problème ? Non ! Au mieux elle le reporte pour quelques années seulement (6 à 8 ans maximum) et rassure les agences de notation (ce qui était nécessaire).

La façon dont elle a été menée est-elle satisfaisante ? Non ! La solution du passage en force exacerbe les tensions sans éclaircir le débat et augmente le risque qu'un autre gouvernement défasse (pour des raisons purement électoralistes) ce qui a été fait.

Que faire ? Il me semble qu'il faut tout remettre à plat pour unifier les 38 régimes de retraite existant actuellement en France. Les disparités sont énormes d'un régime à l'autre (en particulier privé et public malgré un début d'harmonisation) mais elles sont également inadmissibles à l'intérieur des régimes eux-mêmes.

Un vaste débat public doit-être organisé et non pas seulement des "joutes" parlementaires. S'il faut en croire l'importance des manifestations, la société française y est prête. Rappelons que pour la Suède, ce débat a duré 6 ans. La réforme reste donc encore à faire

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #VENISE

 Le Marché aux poissons est situé dans le prolongement du marché aux légumes. Un bâtiment lui est réservé, la Pescaria, mais il déborde largement sur les rues voisines.

0332_DSC8563.JPG0333_DSC8579.JPG

On y trouve une grande variété de poissons. j'ai été frappé par l'abondance des poulpes et des seiches qui semblaient grouiller et baigner dans leur encre....

0334_DSC8556.JPG0335_DSC8558.JPG0336_DSC8559.JPG0337_DSC8560.JPG0338_DSC8561.JPG

Impressionnant, n'est-il pas ?

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #VENISE

 Le Rialto est légèrement surélevé (Rialto=Rive haute) ceci explique qu'il ait été l'un des premiers lieux investi par les vénitiens. On y trouve donc l'église la plus ancienne de la cité : San Giacomo di Rialto

0322b_DSC8583.JPG

Les navires y déchargeaient leur cargaison et, tout naturellement, un marché florissant s'y est développé.

C'est un lieu où l'on travaille, où l'on travaille dur et ce n'est pas étonnant que l'on y trouve l'une des statues les plus populaires de Venise : le Gibus, qui représente un bossu ployant sous une accablante charge ! (elle est située en face l'église)

0323.JPG0324_DSC8588.JPGAujourd'hui, les dockers du Rialto, ne portent plus les charges sur l'épaule. Ils s'envoient allègrement les paquets...

0330_DSC8574.JPG0331b_DSC8606.JPG

Le marché aux légumes est prêt dès 7 H du matin

0326_DSC8562.JPG0328_DSC8582.JPG

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #VENISE

 C'est dans la Dogana da mar (douane de mer) que le contrôle des marchandises apportées par bateau était effectué.0298_DSC5294b.jpg

0299_DSC6811b.jpg

Sur l'ancienne tour de garde se dresse une boule dorée surmontée d'une girouette représentant la Fortune, c'est à dire la déesse du hasard, placée là pour rappeler que la navigation est soumise aux caprices imprévisibles des vents et des tempêtes !

_DSC4861.jpg

Dernièrement, Pinault, un homme d'affaire français, y a installé son musée en complément de la fondation Grassi. Pour inviter les visiteurs, une statue d'un garçonnet tenant un lézard a été installée. 

0304_DSC4871c.jpgJe plains le fonctionnaire chargé de veiller toute la journée sur la statue !....

0305_DSC4873.jpg0306_DSC4877b.jpgLa nuit venue, la statue est mise sous cloche !....0308_DSC6101b.jpg

(PS : étant donné que Pinault et moi nous n'avons pas les mêmes goûts, je ne vous parlerai pas de la visite du musée !...)

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #VENISE

 San Marco est très animée la nuit.

01.jpg

Les badauds envahissent les terrasses des cafés où plusieurs groupes de musiciens s'affrontent

02.jpg03-copie-1.JPG03b.JPG

Classique, romances internationales ou jazz, c'est à qui attirera le plus de clients !...

05.jpg05b.jpg05c.JPG

Les maures de la tour de l'horloge rythment les heures...

06.jpg

Vers 11 H, la place se vide...On ne traîne pas beaucoup la nuit à Venise !

07.jpg

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #VENISE

 vue aerienne san marco-copie-2

4- Le palais des Doges. C'est un vaste quadrilatère ménageant une grande cour intérieure. Ce n'est pas seulement un palais. Il servait également d'hôtel de ville et de tribunal.

photo-30-1302b.jpg

D'un côté il touche la basilique

_DSC8413.JPG

D'un autre, il borde les quais de mer

photo-30-2054.JPG_DSC_9639.JPG

Les colonnes sont surmontées d'éléments décoratifs de style renaissance, typiques de Venise

_DSC6868.JPG

Bien d'autres édifices sont remarquables sur cette place San Marco, j'en retiendrai un dernier : La tour de l'horloge située au début des anciennes procuraties.

08.JPG09.JPG_DSC8614.JPG

La réputation de San Marco n'est pas usurpée, mais la foule qui s'y presse est telle que je vous conseille d'y venir tôt le matin (entre 6 H et 9H) ou tard le soir. C'est ce que nous ferons dans la dernière chronique sur San marco, demain.

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #VENISE

 Ce dimanche, la playmouette s'est posée sur le mur d'un quai de la Giudecca. En arrière-plan on distingue les quais des Zattere et l'église des jésuites (chiesa dei Gesuati). Elle date de 1724 et on la doit à l'architecte Giorgio Massari. Un arrêt de vaporetto est situé à proximité, l'arrêt "Zattere".

_DSC6952.JPG

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #VENISE


 vue-aerienne-san-marco-copie-2.jpg

- 5 : Le campanile. Il mesure 95 m de haut et il est tellement emblématique de Venise qu'à chaque fois qu'il s'est écroulé (la dernière fois en 1902), il a été reconstruit à l'identique !

_DSC6848.jpgComparez San Marco avec et sans son campanile !....

07b.jpg07.JPG

- 3 : La basilique San Marco. Elle a été édifiée entre le XIe et le XIIIe siècle et garde les traces d'influences byzantines (surtout à l'intérieur) et occidentale. C'est une réussite parfaite d'intégrations de divers styles aboutissant à une synthèse originale, en définitive, purement vénitienne !

01-copie-1.JPG01b.JPG01c.JPG01d.JPG01e.jpg

La basilique San Marco attire les foules et dès 9 H le matin, des queues se forment à la billeterie, voilà pourquoi j'évite la visite (que j'ai déjà faite autrefois). Un groupe de 3 religieuses semblent avoir un coupe file et passent devant tout le monde ?.... Hmmm ! En réalité, je crois qu'elles ont rendez-vous avec le patron !

_DSC7305.JPG

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
  • Les débats politiques sur les retraites ne m'ont pas apporté beaucoup d'éclaircissement, alors j'ai recherché quelques chiffres pour m'aider à faire le point. Je vous les livre, avec leur source, si cela peut vous être utile :
  • 
  • Dans 20 ans le nombre de personnes âgées de plus de 60 ans aura augmenté de 6 millions par rapport à aujourd'hui.

  • Dans 20 ans, pour payer 1 retraité il y aura 1,5 actif (il y en avait 2,5 en 1970)

  • Les ouvriers du privé vivent 9 ans de moins que les employés et les cadres du secteur public.

  • Les femmes ont une espérance de vie de 7 ans supérieure à celle des hommes (chiffres 2003, l'écart a diminué un peu depuis)

  • Comparaison Public/privé

    • âge légal de départ à la retraite dans le privé : 60 ans

    • âge légal de départ à la retraite dans le public : 60 ans, 55 ans, 50 ans

    • Taux de cotisation dans le privé : 10,65%

    • Taux de cotisation dans le public : 7,85%

    • calcul de la retraite dans le privé : sur les 25 meilleures années

    • calcul de la retraite dans le public : sur les 6 derniers mois (ceux où les fonctionnaires sont les mieux payés)

    • Taux de liquidation maximale de la retraite dans le privé : 50%

    • Taux de liquidation maximale de la retraite dans le public : 75%

    • Pension moyenne dans le privé pour un non cadre : 817€, pour un cadre : 1538€

    • Pension moyenne dans le public pour la fonction publique territoriale : 1176€, pour la fonction publique d'état : 1850€

       

      Source : journal Le Monde : http://www.lemonde.fr/politique/infographie/2010/04/28/retraites-les-differences-entre-le-public-et-le-prive_1343659_823448.html

P1200245pf.jpg

 Conclusion : Des injustices réelles entre les riches et les pauvres existent, mais pas seulement. Tout le système est à remettre à plat sans oublier, en particulier, les injustices flagrantes entre le public et le privé que l'on fait semblant d'ignorer aujourd'hui.


Une autre question : Le nombre des manifestants augmente-t-il ? Il plafonne autour de 1 million au cours des diverses manifestations, on ne peut donc pas dire qu'il augmente. C'est d'ailleurs pour cette raison que les états-major syndicaux ont essayé d'utiliser un autre moyen de pression : le blocage des raffineries. Pourquoi les raffineries ? Le service minimum dans les transports jouant plutôt bien son rôle, il leur a fallu élaborer une autre stratégie. Mais ce blocage du pays est à double tranchant car il risque de retourner la population contre les syndicats. C'est ce qui est entrain de se passer.

Quid des collégiens et des lycéens ? Les organisations de jeunesse des partis politiques et les syndicats ont su réveiller le malaises des collégiens et lycéens pour les enrôler dans les manifestations contre la retraite à 60 ans. Mais la retraite n'est évidemment pas leur problème. Leurs manifs ressemblent plus à un mouvement anti-autoritaire et expriment une peur de l'avenir.

Je pense que le mouvement va s'essouffler. Dans le fond, les français savent (depuis le premier rapport Rocard) qu'une réforme est nécessaire, mais ils rechignent. On peut se poser la question : Ont-ils vraiment pris conscience des changements intervenus dans leur pays et dans le monde ?

Voir les commentaires

1 2 3 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog