Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
COP21 : L'écologie libérale

Pour tous les libéraux la liberté est le bien le plus précieux, liberté de créer, d’entreprendre, de s’exprimer et chacun respecte un principe fondamental issu de la Déclaration des droits de l’homme de 1789 : La « liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui ».

Ceux qui s’inspirent du libéralisme, qu’ils soient de droite ou de gauche, respectent ce grand principe “ici et maintenant”, mais les écologistes libéraux ne se contentent pas de cela , ils cherchent à le faire respecter également “là-bas et dans le futur”. Ainsi détruire l’environnement, le polluer au détriment de ceux qui sont éloignés ou pour ceux qui nous suivront -nos enfants, est une atteinte à la liberté des autres. L’écologie n’est ni de droite ni de gauche, sa vérité est dans la liberté qui ne doit pas empiéter sur celle des autres ni ici et maintenant, ni là-bas et dans le futur !

Alors que penser des écologistes qui s'associent aux antilibéraux du Front de gauche ? Ils ne font pas de l'écologie, mais de la politique politicienne qui va à l'encontre des idées qu'ils prétendent défendre. En politique comme en écologie, la boussole doit rester la liberté. Puisse cette boussole guider la COP21 !....

COP21 : L'écologie libérale
COP21 : L'écologie libérale
COP21 : L'écologie libérale

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #La playmouette du dimanche

La playmouette est malade, un gros rhume qui l’oblige à rester sous la couette, mais elle m’a donné l’adresse de l’un de ses copains, un certain cormoran, tu verras m’a-t-elle dit, c’est un vrai clown lui aussi...

La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer

Un cormoran arrive au triple galop (si j’ose dire) du fond de l’horizon….Il essaie de se poser sur l’une des perches qui soutiennent le carrelet. Il la loupe lamentablement et se rattrape par le cou !...

La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer

Un peu en vrac le cormoran, bec d’un côté, une aile de l’autre !….Il insiste lourdement et finit, tant bien que mal, par se stabiliser, il lève les bras au ciel en criant “victoire”…

La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer
La playmouette se fait remplacer

et se fait consciencieusement sécher sécher les ailes comme tout cormoran qui se respecte !

 
La playmouette se fait remplacer

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
Le libéralisme n'est pas un parti politique (03/03)

Les antilibéraux de droite et les antilibéraux de gauche ont des programmes économiques qui se ressemblent par certains points. Ils défendent la rente, chacun à leur façon, même si c’est pour des populations différentes (dans les anciens pays communistes chacun recevait un salaire (maigre) et des services (de mauvaise qualité) ce qui est une sorte de rente). Un pays de rentiers, qu’ils soient de gauche ou de droite, est un pays qui meurt car la recherche de la rente tue la créativité. C’est pourquoi le libéralisme est toujours aussi révolutionnaire aujourd’hui que lors de sa création en défendant ce qu’il y a de meilleurs en l’homme le désir d’entreprendre, de créer aux bénéfices des autres, de soi-même et de la collectivité.

A noter qu'il ne faut pas confondre le libéralisme avec le laisser-faire. L'état a son rôle à jouer. L'écologie et la préservation de l'environnement également car le principe "ne pas nuire aux autres" s'applique aussi bien aux temps présents qu'au futur. La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres !

Les créateurs de toutes sortes, entrepreneurs et artistes, sont des représentants éminents du libéralisme en action (pour beaucoup, sans qu'ils le sachent, car souvent les artistes se présentent sous un jour volontiers "révolutionnaire"...) . Les artistes, oui, mais pas ceux qui confondent ce qui est “de l’art” avec  ce qui est “dollars” !...

 
Le libéralisme n'est pas un parti politique (03/03)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
Le libéralisme n'est pas un parti politique (02/03)

Pour le libéralisme, le profit est moralement acceptable car il récompense un risque pris aux bénéfices de la collectivité, la rente ne l’est pas car elle est un détournement de la créativité des salariés et des entrepreneurs par des gens qui n’apportent rien à la société.

Ce n’est pas la lutte des classes qui est le moteur de l’histoire aujourd’hui mais la lutte entre ceux qui créent et ceux qui vivent d’une rente à leurs dépens, creusant ainsi les inégalités, souvent avec la complicité des Etats.

L'état-providence tel qu'il s'est développé dans nos démocratie pendant la période de prospérité qui a suivi la guerre, est, d'une certaine façon, équivalent à une rente. Il présente des avantages évidents mais aussi de gros inconvénients en période de concurrence internationale car il pénalise les petites et moyennes entreprises par une masse paralysante de taxes et impôts. Dans ces conditions mieux vaut rechercher un travail de salarié, employé ou mieux encore, fonctionnaire que de prendre le risque de créer une entreprise. (Sachant que les grands groupes peuvent plus facilement échapper à l'impôt et bénéficier de situations de rente que les petite entreprises).

Un équilibre est donc à trouver entre une imposition excessive -permettant une généreuse redistribution- et la recherche de marge suffisante pour favoriser la recherche et l'investissement.

Depuis 30 ans cet équilibre a été systématiquement défavorable à ceux qui veulent consacrer leur énergie à entreprendre. A quoi bon se dépenser sans compter en sacrifiant son temps, son argent, sa famille parfois, si l'on ne reçoit en retour que de l'ingratitude ou, pire, la faillitte et des dettes qui vous accableront pendant des années !... Pour continuer la comparaison avec les artistes : à quoi bon s'épuiser à peindre, écrire, s'il n'y a aucune reconnaissance ni aucun débouché ?

(02/03)

Le libéralisme n'est pas un parti politique (02/03)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
Le libéralisme n’est pas un parti politique (01/03)

Le libéralisme n’est pas un parti politique, c’est un mouvement philosophique né contre l’absolutisme de la royauté au XVIIIe siècle qui affirme la LIBERTÉ de l’individu comme principe essentiel et sa RESPONSABILITE. Il a été formalisé sur le plan politique, en France, au XVIIIe par des penseurs comme Montesqieu, Tocqueville et représenté au XXe siècle par deux économistes opposés sur certains points, mais d'accord sur l'essentiel, l'économie de marché : Keynes et Friedman (Keynes était partisan de la relance par "la demande" et Friedman, par "l'offre")

Il est né plutôt à gauche et a été et est toujours utilisé par des politiciens de gauche et de droite. Il ne cherche pas à changer la nature humaine et fabriquer un "homme nouveau" comme ont cherché à le faire, pour le plus grand malheur de l'humanité, les communistes et les fascistes. Il prend l'homme comme il est, avec ses qualités et ses défauts

Il est détesté, aujourd'hui, par les réacs d'extrême gauche qui crèent des partis antilibéraux en Europe et se parent de bons sentiments pour faire mieux passer leur idéologie liberticide et par les réacs d'extrême droite qui se parent de mauvais sentiments pour flatter ce qu’il y a de plus bas en chacun d’entre nous.

Le libéralisme économique célèbre les femmes et les hommes qui osent entreprendre. Il estime que le profit est la juste récompense des risques qu’ils prennent pour le progrès et  pour le bien de la société. Il déteste et dénonce les rentiers qui sont souvent de connivence avec l’Etat - socialiste ou de droite - pour maximiser leurs avantages sans prendre de risque (en jouant sur la différence de taxes et d'imposition entre les états par exemple) au détriment de la recherche et de la création...

(à suivre...)

Le libéralisme n’est pas un parti politique (01/03)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE

Sainte-Marie-Sur-Mer est une station balnéaire réputée qui fait maintenant partie de la commune de Pornic depuis une dizaine d'années. La côte est escarpée et particulièrement belle. Des criques et des villas s'égrènent tout le long de la corniche....à travers les arbres on voit dans le lointain, à une dizaine de kilomètres, la pointe de l'île de Noirmoutier qui se termine par un double pilier formé par un phare et un sémaphore.

Le soleil se couche faisant flamboyer l'horizon à travers les feuillages...

Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer
Coucher de soleil sur Sainte-Marie-Sur-Mer

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Autres VOYAGES

Pas d'allées rectilignes ni de buissons bien taillés ou de massifs ordonnés, c'est un parc "à l'anglaise", c'est à dire qui ressemble à la nature comme le canada dry ressemble à l'alcool : " ça paraît poussé tout seul au gré des fantaisies de la nature, mais ça n'est pas la nature !"

Mine de rien, on s'y sent bien, on peut flâner dans les allées, s'asseoir sur un banc, s'extasier devant les statues de verdure, ou s'allonger sur l'herbe.... pas de problème, no matter !

 

Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES
Le parc de Procé à NANTES

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Poèmes
La vérité, rien que la vérité....

- “la vérité, rien que la vérité, toute la vérité” N’est-ce pas trop demander à un homme qui ne connaît que les joies et les peines finies, qui ne peut aller plus loin que le bout du chemin, alors que la terre est immense et que l’horizon vers lequel il avance recule toujours plus loin…

Seul l’amour peut enfermer dans ses bras une partie de notre finitude, seul un archet  tenu par une main subtile peut faire vibrer les cordes de notre pensée en harmonie avec l’univers …

La vérité, c’est que nous ne savons rien, rien de ce qui est infini, seulement ce qui est consigné dans les livres ou dans les mémoires de nos ordinateurs...

La vérité, rien que la vérité, toute la Vérité est que nous sommes enfants du Mystère et que ceux qui prétendent l'avoir résolu et imposer leur vérité aux autres, y compris par les armes sont des mystificateurs. Un peu d'humilité, enfants du Mystère nous sommes, enfants du Mystère nous resterons !....

La vérité, rien que la vérité....

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #La playmouette du dimanche

La playmouette a pris du poids... beaucoup de poids, elle est devenue quasiment obèse ! Certains disent que c'est le stress, que c'est héréditaire, qu'elle mange trop et qu'elle se bourre de miettes de pain ... Le fait est qu'elle est devenue énorme !

La playmouette a pris de l'embonpoint !

...Elle qui était si élégante, si fine !... 

La playmouette a pris de l'embonpoint !

Elle ne peut même plus voler, malgré ses efforts elle n'arrive pas à décoller !...

Va falloir qu'elle fasse un régime radical...plus de miettes pour les mouettes !

La playmouette a pris de l'embonpoint !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré

Photo sur toile à vendre, collection "Pornic Rêv...isitée"

Taille 1,20m sur 0,80m, sur chassis bois de 2cm de côté

Convient bien pour un salon et divers...

Prix : 200 €

Pour correspondance : mail alainbarresfr@sfr.fr ou le bouton "contact" du bandeau noir ci-dessus

Photo sur toile à vendre

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog