Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Chroniques Michel BORDAT
Cécile, la si gentille maîtresse et la grande prêtresse des Dictéefolies, quitte Pornic.

Beaucoup de tristesse parmi les enfants et les adultes quand Cécile Capron, maîtresse à l’école Kerlor depuis deux décennies, leur a appris qu’elle quittait Pornic pour aller dans une ville du soleil où il fait si bon vivre. Elle a été nommée à l’école Mermoz à Marseille.

C’était ma collègue pendant de longues années. J’ai beaucoup apprécié sa gentillesse, son sourire continuel, ses compétences pédagogiques et sa grande disponibilité pour rendre service à tous ceux qui partageaient son engagement dans l’enseignement. C’est une personne en qui j’avais entièrement confiance et auprès de qui je me sentais bien. Cela était très réconfortant. Tout dernièrement j’ai interrogé ses élèves et leur ai posé la question : « Que pensez-vous de votre maîtresse ? » Les réponses étaient unanimes et toutes allaient dans le même sens : «Elle a toujours été très gentille et juste avec tout le monde. C’est une bonne maîtresse. Elle nous a bien appris ! Elle a toujours le sourire. Elle est très sympathique. Elle est correcte. Elle est stricte mais aussi tolérante. Elle n’interroge pas toujours les mêmes élèves et ça c’est bien ! Elle ne se moque pas de nous. Par contre elle a raison quand elle ne répète pas les explications aux élèves qui n’ont pas écouté. C’est à eux de faire des efforts. Elle est juste avec tous les élèves. Parfois elle est un peu sévère mais c’est à nous de faire des efforts, même si on n’ est pas toujours d’accord ! Elle aide toujours les élèves en difficulté .Elle ne nous gronde que quand nous le méritons .Ce que j’aime c’est qu’elle nous apprend beaucoup de choses très intéressantes et on y prend goût !Moi je l’aime beaucoup ! »

Une action publique très appréciée

Cécile a multiplié ses actions en direction pédagogique et dans sa vie publique. Éducation physique aussi bien en individuel que scolairement. Installation et initiation d’ateliers mathématiques. Participation à la chorale de l’école. Histoire des arts. Collaboration en mettant en place le travail en équipe. Si Cécile avait de bons rapports avec le personnel communal elle apportait aussi beaucoup d’amitié à ses collègues. Sa passion aussi c’était le basket. Elle était très accroc et faisait partie régulièrement d’une équipe loisir où elle apportait sa bonne humeur et abandonna pour des raisons de santé. Pour elle, ces soirées basket furent de formidables moments de convivialité et par l’esprit et par le cœur. Cécile a aussi éprouvé beaucoup de bonheur à Pornic en y élevant ses deux garçons, dont la gentillesse, tout comme celle de leur maman, fait l’unanimité !!!

La grande prêtresse des Dictéefolies

Cécile se souvient parfaitement quand l’idée des fameuses Dictéefolie a germé et m’a raconté ses souvenirs: « C’était au cours d’une fête de fin d’année qui se déroulait à la salle dite du Canal. Tes élèves avaient écrit, à leur façon, le même texte mais phonétiquement, donc rempli de fautes !!Il y avait 8 moutures différentes et avec tes élèves tu les avais affichées sur le mur du fond de la salle municipale. Et 8 tables d’écoliers avaient été installées. Le but c’étaient que les parents devaient réécrire sans faute le texte bourré de fautes, puisqu’écrit phonétiquement. Ce sont 25 personnes qui se sont prêtés au jeu dont Catherine Pasquier la première adjointe. Du coup, les Dictéefolies qui ne portait pas encore cette appellation étaient nées.»

Ensuite ce fut la grande épopée des Dictéefolies :cette aventure a duré 15 ans et 5300 personnes se sont déplacées au lycée du Pays de Retz et se sont affrontées à cet exercice très redoutable dont le niveau était supérieur aux dictées de Bernard Pivot (Le super champion des 20 ans de Bernard Pivot est venu 3 fois à Pornic pour récrire des textes farfelus et chaque fois il est tombé dans les pièges que j’avais tendus). Nous avions besoin d’aide et j’avais une équipe bien structurée pour réussir l’organisation. Cécile faisait partie des acteurs de l’événement. Elle avait une tâche redoutable : c’est elle qui avait la responsabilité de la grande salle des adultes qui participaient par équipe de 2 ne rendant qu’une copie. Après la dictée folle une dictée traditionnelle était proposée et c’est Cécile qui officiait avec une lecture majestueuse et avec aisance. « Je la relisais plusieurs fois toute seule pour m’entraîner à donner le ton tout en repérant les mots que je ne connaissais pas afin de les prononcer correctement. A la fin de la dictée des participants faisaient leurs commentaires sur le sens de certains mots. Une seule fois il y a eu des contestations. C’était la dictée sur le thème de la musique. Particulièrement sur « Jojo » la si belle chanson de Jacques Brel qui avait inventé le verbe si rempli de sens « Jojo tu frères encore ». Protestation d’une participante : « Madame le verbe frèrer n’existe pas ! ». Certes mais il est si beau et rempli de tant d’humanité et de sensibilité !! »

J’avais donné entièrement raison à Cécile que j’avais baptisé la « Grande Prêtresse des Dictéefolies.» En effet, elle menait sa tâche d’animatrice avec un talent inégalé, maîtrisant plus d’une centaine d’adultes, avec beaucoup de gentillesse et de compréhension, d’une main de fer.

Cécile, tu pars à Marseille mais aussi, pour nous tu « Frèreras » toujours à Pornic !

Cécile, la si gentille maîtresse et la grande prêtresse des Dictéefolies, quitte Pornic.
Cécile, la si gentille maîtresse et la grande prêtresse des Dictéefolies, quitte Pornic.

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC
PORT GIRAUD
PORT GIRAUD
PORT GIRAUD
PORT GIRAUD
PORT GIRAUD

Les amateurs de pêche à pied connaissent le site de Port Giraud. Les mytiliculteurs y ont leurs bouchots. Leurs moules sont réputées sur toute la côte et les amateurs y ramassent des coquillages.

De la petite plage on a une vue originale sur Saint-Nazaire et ses chantiers, le pont et les maisons de Tharon, Saint-Brévin...

 

Si vous aimez l’histoire vous remarquerez un étonnant mur de béton sur la plage. C’est un vestige du "mur de l'Atlantique" construit par les allemands pendant la guerre 39-45...

 
PORT GIRAUD
PORT GIRAUD
PORT GIRAUD
PORT GIRAUD
PORT GIRAUD
PORT GIRAUD
PORT GIRAUD

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
Queue de lièvre
Queue de lièvre
Queue de lièvre
Queue de lièvre

On voit souvent sur nos côtes une herbe sauvage terminée par une élégante touffe qui fait un peu penser à la queue d’un lièvre, d’où son nom commun “queue-de-lièvre” alors que son nom officiel est “lagure ovale”. Elle bouge délicatement dans le vent et est l’occasion d’effets particulièrement décoratifs dans le contre-jour du soleil couchant… (Merci à Josette Nicolas de m’avoir donné le nom de cette plante)

Queue de lièvre
Queue de lièvre
Queue de lièvre
Queue de lièvre
Queue de lièvre

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
spatules, aigrettes, hérons cendrés,

Sur les bords du lac de Grandlieu au lever du soleil, la table est servie et tous les mangeurs de grenouilles, têtards, vers, insectes, petits crustacés et j'en passe et des meilleurs, se rassemblent pour un copieux p'tit déj !

Il faut se lever tôt pour les voir et si on les approche à distance respectueuse, ils se laissent observer sans problème.

Les aigrettes semblent petites à côté des cigognes et même le héron cendré n'atteint pas leur taille. 

Chacun arpente sa petite portion de territoire, le bec pointé vers la vase, prêt à se décocher comme une flèche....

L'oiseau le plus farouche est peut-être la spatule au bec caractéristique, qui reste dans le lointain à 150 mètres, 200 ou plus ! 

 

spatules, aigrettes, hérons cendrés,
spatules, aigrettes, hérons cendrés,
spatules, aigrettes, hérons cendrés,
spatules, aigrettes, hérons cendrés,
spatules, aigrettes, hérons cendrés,
spatules, aigrettes, hérons cendrés,
spatules, aigrettes, hérons cendrés,
spatules, aigrettes, hérons cendrés,
spatules, aigrettes, hérons cendrés,
spatules, aigrettes, hérons cendrés,

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
Acanthe
Acanthe
Acanthe
Acanthe

Quand on dit d’une jeune fille qu’elle est “une belle plante” on marque par là notre admiration pour son élégance et sa prestance.

Inversement on pourrait dire de l’acanthe qu’elle est une belle jeune fille ! En effet dans la mythologie grecque, Akantha était une jolie nymphe dont Apollon voulut abuser. Elle le griffa au visage et le dieu du soleil, vexé, la métamorphosa en plante un peu piquante et qui adore le soleil !

Ses feuilles ont servi de modèle pour décorer les chapiteaux corinthiens et romans (le modèle était l’acanthe à feuilles molles)

Ses larges feuilles et ses hampes florales élancées lui confèrent un air majestueux. C’est une plante éminemment décorative à utiliser sans modération.

 
Acanthe
Acanthe
Acanthe
Acanthe
Acanthe
Acanthe

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #La playmouette du dimanche
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !

SAINT-NAZAIRE prépare sa grande fête "The Bridg" à l'occasion du centenaire du débarquement américain. Le 25 juin 1917 les premiers "sammies" débarquaient à Saint-Nazaire. Ils furent bientôt suivis par 2 millions d'autres !

Les nazairiens fêtent 100 ans d'amitié avec les USA.  A cette occasion le Queen Mary 2 - construits aux chantiers-  revient dans sa matrice d'origine, la forme Joubert. Puis il embarque pour une course avec les meilleurs marins et trimarans du monde ! 

De nombreuses animations ponctuent cette fête, entre autres avec des acrobates sur filin à 10 ou 20 mètres de hauteur !

Comme souvent, je trouve aussi intéressant les préparatifs que le spectacle  et je les ai photographiés pendant qu'ils vérifient leurs installations à côté du grand bassin (près de l'ancienne base sous-marine) et répètent des figures. ...

Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !
Il n'y a pas que la playmouette qui vole dans les airs !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :

Saint-Nazaire prépare le retour du Queen Mary II et organise une course transatlantique entre ce puissant liner et 4 trimarans.

Les bateaux sont à quai dans le bassin au pied de l'immense base sous-marine. Le Belem les accompagne dans le bassin mais pas pour la course évidemment !

4 des plus grands marins français seront là :

- Thomas COVILLE et Francis JOYON, les plus rapides autour du monde

- François GABART, l'un des plus titrés

- Yves Le Blévec, le challenger !

Ils vont essayer de traverser plus vite que le Queen Mary II...

Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :
Saint-Nazaire :

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
Les amours des tourterelles ne tiennent qu’à un fil.
Les amours des tourterelles ne tiennent qu’à un fil.
Les amours des tourterelles ne tiennent qu’à un fil.
Les amours des tourterelles ne tiennent qu’à un fil.
Les amours des tourterelles ne tiennent qu’à un fil.

Pour séduire sa femelle le mâle chante en remuant la tête de haut en bas. La femelle se contente de roucouler sans remuer la tête.

L’approche amoureuse débute à l’initiative du mâle qui se pose à côté de la femelle après une parade en l’air. celle-ci joue les indifférentes et souvent s’envole sans s’intéresser à l’importun ! Il la poursuit avec une insistance qui frôle le harcèlement, et le manège reprend sans que le succès soit garanti.

Si c’est Ok, ils s’accouplent -au sommet d’un poteau électrique, par exemple (on peut rêver plus romantique) - puis se bécotent tendrement ce qui a donné l’occasion au poète La Fontaine d’une jolie fable “deux pigeons s’aimaient d’amour tendre….” Pourquoi des pigeons ? Les tourterelles leur ressemblent et ils sont plus connus….

 
Les amours des tourterelles ne tiennent qu’à un fil.
Les amours des tourterelles ne tiennent qu’à un fil.
Les amours des tourterelles ne tiennent qu’à un fil.
Les amours des tourterelles ne tiennent qu’à un fil.
Les amours des tourterelles ne tiennent qu’à un fil.

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC

 Les "tambours de Pornic" défilent sur le quai Leray à l'occasion de la fête de la musique...

Le groupe Jad'hisse chante des airs traditionnels de marins sur le quai Leray : "Dieu que la vie est dure à bord ! Bon dieu que la vie est belle au bord !..."

Un groupe interprète de bons vieux morceaux de jazz qui swinguent et qui balancent....

à la fête de la musique un groupe joue la bourrée vendéenne et fait danser le public...

Quelques photos en se baladant dans les rues pendant la fête de la musique.....

fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic
fête de la musique à Pornic

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC
coucher de soleil sur la Prée
coucher de soleil sur la Prée
coucher de soleil sur la Prée
coucher de soleil sur la Prée

Un pêcheur profite des longues soirées qu’offre le mois de juin pour prolonger son occupation favorite : la pêche à la ligne. On peut y pêcher des bars me dit-on, le poisson préféré des amateurs !

Le soleil descend de plus en plus sur l’horizon incendiant de rouge les nuages de brumes et répandant, par contraste, une couleur d’encre bleue-noire sur l’océan….

L’astre du jour est presque entièrement disparu. Le pêcheur range sa ligne…

Des promeneurs tardifs semblent absorbés par la beauté bleue de la nuit qui arrive….

20 minutes après le coucher du soleil les derniers feux du crépuscule commencent à virer au pourpre et au violet sombre. Bienvenue au règne de la nuit qui commence….

 
coucher de soleil sur la Prée
coucher de soleil sur la Prée
coucher de soleil sur la Prée
coucher de soleil sur la Prée
coucher de soleil sur la Prée
coucher de soleil sur la Prée
coucher de soleil sur la Prée
coucher de soleil sur la Prée

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog