Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #CARAVAGE - génie imparfait
Les Lombards, à Milan, Bergame, Crémone, Bologne, développent en cette deuxième moitié du XVIe siècle, une peinture qui échappe au maniérisme ambiant. Des peintres comme Figino et Arcimboldo, par exemple, introduisirent la nature morte d’une manière particulièrement brillante.
1592-FIGINO-peches.JPG
Ambrosio FIGINO, assiette de pêches, entre 1591-94
1590-arcimboldo-portrait-caprice2.jpg1590-arcimboldo-portrait-caprice2-copie-1.jpg
ARCIMBOLDO, Portrait traité en caprice, vers 1590
À Bologne, les frères CARRACHE, fondent, en 1582, un atelier révolutionnaire où l’on dessine d’après des modèles vivants et si l’on s’inspire de l’antique c’est en faisant poser des personnages. L’aîné, Ludovic, cherche à dépasser le maniérisme. Il fait des recherches sur l’éclairage, saisit ses personnages dans des instants d’émotion puissante. Il préfigure Caravage qui reconnaîtra en lui un grand peintre.
1585-CARRACHE-Ludo-flagellation.JPG

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog