Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #CARAVAGE - génie imparfait
La fréquentation du cardinal del Monte et de son cercle d’amis savants et raffinés permet à Caravage de s’introduire auprès des grands mécènes romains. On lui passe commande de ses premières œuvres religieuses. Il ne s’agit pas encore de tableaux d’autels, de loin les plus prestigieux et pour lesquels tous les artistes de Rome sont prêts à se battre mais de représentations de saints ou de saintes, à usage privé, pour des prélats ou de riches bourgeois. En font partie des tableaux qui datent de 1597-98-99
- Marthe et Marie-Madeleine
- Sainte-Catherine
- le sacrifice d’Isaac
- Judith et Holopherne
1598-marthe-madeleine.jpg
Pendant que Marthe essaie de convaincre Marie-Madeleine (geste de ses mains), celle-ci désigne, sur le miroir convexe, « la lumière divine qui a fait fondre la glace de son âme ».
Elle tient sur sa poitrine la fleur d’orangée qui symbolise son mariage mystique avec le Christ.
1598-marthe-madeleine2.jpg
(détail de Marthe et Marie-Madeleine, 1597-98)

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog