Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #CHINE

Sur la route du retour pour Pékin, nous nous arrêtons à Jinshanling (à une centaine de Km de la capitale) pour visiter la grande muraille.

Bien que les royaumes d’avant le premier empire (antérieurs au 2e siècle avant JC) aient parfois édifiés des levées de terre destinées à les protéger des invasions, la grande muraille, pour l’essentiel, date à peine d'une dizaine de siècles (dynastie des Mings). La partie que nous visitons, à Jinshanling, a été construite entre 1368 et 1398. Elle fait partie d’un système de défense important sur la « passe de GUBEI KOU », dans une zone escarpée de moyenne montagne et protège la capitale des invasions.

Le site est de toute beauté ! Les 20 Km de muraille ont été construit en briques et le chemin de ronde est pavé de dalles de terre cuite. Des tours de guet s’égrènent tous les 100, 200 ou 300 m suivant la configuration du terrain. Elles sont disposées de telle façon que les soldats de deux tours voisines pouvaient s’entraider par des tirs croisés. La partie basse servait de logement aux soldats, la partie haute, pour le guet.

Murs écrans, murs d’entraves des chevaux, contreforts, tours creuses, magasins, la muraille est, en réalité, un véritable système défensif que l’on peut comparer aux murs d’enceintes d'un immense château-fort.

Elle fait plus de 5000 Km de long, sa largeur, en moyenne est de 4 à 5 m et sa hauteur de 6 à 7 m. Le tronçon de Jinshanling est particulièrement spectaculaire et bien restauré. Il n’en va pas de même pour le reste qui est, la plupart du temps, en ruine ! Une légende à rectifier : non, on ne voit pas la grande muraille de la lune !...même pas de satellite !

La portion située entre Simatai et Jinshanling est sans doute la plus intéressante. Si vous venez à Pékin, n’hésitez pas à faire 100 Km de plus pour venir la visiter. On peut y faire une randonnée d’un ou plusieurs jours, mais c’est plutôt sportif et il faut être bien entraîné ! Une simple ballade de quelques heures suppose déjà pas mal d’efforts !

 

Pour le retour, on a le choix : à pied par un sentier de montagne ou en téléphérique. Arrivée en bas je retrouve quelques collègues de voyage que l’escalade n’a pas trop fatigué. Ils sont lancés dans une partie acharnée de volant….


Commenter cet article

yves le rezéen 18/11/2009 19:58


Tes photos sont magnifiques et nous donnent l'envie d'aller mettre les pieds là bas dans les plus brefs délais...
Pour le reste il va falloir exporter notre tram nantais dans bien des villes chinoises.

Nous attendons encore et encore tes photos.

Yves


alainB 17/11/2009 20:23


Merci Jean-Marie ! ...Nous sommes même une douzaine de braves....brave à moitié pour moi car je suis redescendu en téléphérique !...mais le site que nous avons visité est vraiment superbe et à
recommander !
ab


jean-marie 17/11/2009 15:21


Comme disent les chinois, "不到长城非好汉!" ce qui peut se traduire par "Celui qui n'est pas allé à la grande muraille n'est pas un brave!" Tu es donc un brave!


Articles récents

Hébergé par Overblog