Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

 L’Etat providence est en train de mourir ! Depuis la fin de la 2e guerre mondiale, les économies occidentales ont connu une croissance exceptionnelle, culminant, en particulier pendant les « Trente glorieuses » (de 1945 à 1973), années pendant lesquelles le taux de croissance était, en moyenne, de 5% (jusqu'à 7,9% !). Le coup d’arrêt a été donné par le choc pétrolier de 1975 mais l’Etat providence a continué de distribuer ses largesses. Quand il n’y a plus eu assez d’argent dans les caisses, les dirigeants politiques (de droite et de gauche) ont continué de tenir des discours pleins de promesses démagogiques (nécessaires pour se faire élire), mais il n’y avait plus rien dans les caisses !... L’Etat a commencé à emprunter, puis à emprunter de plus en plus…Aujourd’hui la dette est abyssale et les prêteurs (c'est-à-dire de multiples épargnants représentés par des fonds de placements) n’ont plus confiance. Ils veulent augmenter le taux d’intérêt auquel ils prêtent aux Etats. C’est ce qui s’est déjà passé pour la Grèce, pour l’Irlande, bientôt pour le Portugal, l’Espagne, et peut-être l’Italie et la France ?....

spiralePF.jpg

Celui qui emprunte a beau jeu d’accuser celui qui lui prête et le traiter de tous les noms, c’est d’abord à l’emprunteur de montrer qu’il est fiable. Peut-on être fiable quand on continue de dépenser plus que ce que l’on gagne et que l’on réclame toujours plus à l’Etat Providence alors qu’il est en quasi faillite ? Aucun prêteur sensé ne peut accepter une telle chose !...

Nous devons faire preuve de notre fiabilité et montrer que malgré nos dettes immenses nous sommes un pays d’avenir. Cela suppose de réduire nos dépenses et de produire plus et mieux des produits dont le marché a besoin. Cela suppose de favoriser l’entreprise et ceux qui entreprennent et de développer le niveau d’éducation. Sur ce point qui est essentiel, les dernières statistiques ne sont pas bonnes. La France baisse encore. Or on sait que les résultats scolaires d’un pays – mesuré à l’âge de 15 ans – ont une influence directe sur le développement économique quelques années plus tard ! L’Education Nationale manque-t-elle de moyens ? Toutes proportions gardées, ils sont les mêmes que ceux de la Finlande qui caracole en tête du classement.

Quand on ne s’attaque pas aux véritables problèmes, les extrémistes de droite (Front National avec la fille Le Pen) et de gauche (Mélenchon) se pavanent et prônent des solutions populistes. On a entendu, hélas, les mêmes affligeants discours pendant les années trente, avant la deuxième guerre mondiale !

Commenter cet article

alain barre 14/12/2010 17:45



Existet-t-il d'autres moyens que de passer par les banques privées ?


La France n'est pas tellement différente de la plupart des états occidentaux dans la mesure ou tous se sont trop endettés pour financer un "état-providence". Nous sommes plus centralisateur que
beaucoup, c'est certain, et la présence d'un parti communiste fort (jusqu'au milieu des années 1990) a entretenu une croyance en un état omniprésent, (re)distributeur  et
sur-représenté en fonctionnaires. En 19981, la France a nationalisé un grand nombre d'entreprises alors que partout on faisait le contraire....Peut-être est-ce, effectivement, une résurgence de
l'esprit révolutionnaire de 1789 ?


ab



sido 14/12/2010 09:40



Assez juste.


Mais un point : Ne trouves-tu pas scandaleux que l'europe pour aider les états en difficulté accorde des prêts qui vont passer par des banques privées,  lesquelles  vont ensuite majorer
les intêrets avant d'acheminer les subsides à ces  mêmes états , ce qui les endette encore d'avantage ?


Je pense que nous avons en France un état d'esprit spécifique ( et pourquoi pas ), qui fait qu'aucun des acteurs , économie, partis, indivdu, ne se plie facilement à des règles ; Pays de
1789...L'entreprise ne joue pas le jeu, les faveurs sont détournées, profit capté, les financiers n'en parlons pas, l'individu conteste etc etc. Rien à voir avec la finlande, (  corée en
tête aussi pour le niveau /elèves) ou l'allemagne !! Quand ceux qui sont en haut donnent le mauvais exemple "moi avant le reste", comment faire accepter à ceux qui sont en bas de l'échelle qu'ils
doivent renoncer à grimper



Articles récents

Hébergé par Overblog