Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

Hollande et Sarkozy s'accusent l'un et l'autre d'être des menteurs. Ils ont raison tous les deux sur ce point. Ils mentent sur la situation réelle de la France. Ils ont un autre point en commun : la démagogie. Ils ne font rien – ou si peu - qui puisse effaroucher leurs électeurs. Leur mot d’ordre : pas touche au « modèle français » qui bénéficie, en premier lieu aux classes moyennes et qui est désastreux pour les plus pauvres, les chômeurs et les défavorisés. (1)

Hollande s’apprête à augmenter encore les dépenses (en particulier pour l'éducation nationale qui s'apprête à voter massivement pour lui) et Sarkozy ne fait qu’épousseter les plus voyantes, Bayrou tient un discours apparemment plus réaliste mais il ne précise pas où il trouvera les moyens pour soutenir ses promesses et les deux extrêmes (le Pen et Mélenchon) jouent le rôle de caricatures plus ou moins complices (Mélenchon n'étant que le rabatteur masqué de Hollande )

Pendant ce temps le bateau France prend l'eau de plus en plus et les mesures proposées par les candidats sont incapables de le renflouer s’il faut en croire le rapport de la cour des comptes !…(2)

Les solutions sont connues (ainsi que les chemins à ne pas suivre) et elles ont déjà sauvées des économies qui étaient au bord de la ruine comme celles de La Suède et du Canada par exemple :

     - Baisser les dépenses publiques

     - Baisser le coût du travail et augmenter, en même temps, la     flexibilité et la sécurité (facilités pour licencier et, en contrepartie,  aides financières, à la formation et au reclassement pour la personne licenciée)

     - Augmenter la compétitivité des entreprises et favoriser la recherche et l'innovation qui sont les véritables moteurs de la croissance.

 La droite et la gauche sont au courant de tout cela mais, engagées dans une dérisoire campagne pour la prise du pouvoir, elles n’ont pas le courage de parler des sacrifices qu'il faudra faire sitôt l'euphorie des élections passées ! 

__DSC5874b.jpg

Sans ces réformes de fond, nous raterons la reprise (elle a déjà commencé timidement aux USA) et nous nous enfoncerons dans une croissance molle, garantissant plus ou moins (plutôt moins que plus) les avantages de ceux qui ont du travail mais augmentant encore le chômage des jeunes (et des vieux),  Nous raterons également le nécessaire virage vers une économie moins gaspilleuse et plus écologique (les changements dûs à la mondialisation et à l'écologie, grands oubliés de cette élection !...)

Grande tristesse et grande misère de la politique française….

(1) http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2012/article/2012/01/25/pour-qui-votent-les-fonctionnaires_1634571_1471069.html

(2)  http://www.ouest-france.fr/actu/economieDet_-Comptes-de-l-etat-90-des-efforts-restent-a-faire-_3634-2042563_actu.Htm

Commenter cet article

Aredius 26/02/2012 10:06


Ah ! vous aussi vous avez trouvé l'outil scientifique rêvé par tout citoyen :


http://lefenetrou.blogspot.com/2012/02/pour-voter-jai-loutil-qui-me-manquait.html

Articles récents

Hébergé par Overblog