Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

 

Hubert VEDRINE fut un bon ministre des affaires étrangères sous Mitterrand et c’est toujours aujourd’hui un commentateur avisé de l’actualité internationale.

Dans une interview accordée aux Inrocks le 13 fevrier 2011 il donne son avis sur les évènements de TUNISIE. Il affirme d’abord que ceux-ci n’étaient pas prévisibles. De ce point de vue la France n’est pas plus coupable que les autres nations occidentales. Il évoque les « extraordinaires maladresses d’expression » d'Alliot-Marie, mais n’en fait pas tout un plat ! Il précise que l’on n’est pas sûr de l'évolution de ces révoltes populaires et qu'il est trop tôt pour dire si « l’on peut sortir d’une dictature sans tomber dans l’islamisme ». A vrai dire, la question est essentielle et peut-être encore plus pour les autres pays arabo-musulmans que pour la Tunisie. delacroix.jpg

Il salue la réussite économique exemplaire de ce petit pays privé de ressources naturelles et explique la dégénérescence policière du régime par la perte du marché textile européen (non reconduction de l'accord multifibres), l’Europe se détournant de la Tunisie au profit de l’Asie et Ben Alli durcissant la répression pour faire face aux difficultés économiques….

VEDRINE estime que le mouvement peut s’étendre à d’autres pays du Maghreb mais aussi à des pays corrompus en Afrique, Asie et même en Europe (Albanie), mais rien d’automatique… d’autant plus que les dictateurs apprennent vite comment réprimer ces nouveaux mouvements !...

 

Il pense toutefois que le mouvement aura du mal à triompher en Algérie car il devra s’opposer non pas seulement à une famille corrompue mais à une armée puissante et aux services de sécurité !

Il conclut en déclarant : « que c’est beaucoup trop tôt pour dire si l’on a trouvé la solution pour sortir du despotisme sans sombrer dans l’islamisme. On peut simplement dire aujourd’hui que c’est le début de quelque chose de considérable »

Vous pouvez retrouver cette interview lumineuse sur le site de Hubert VEDRINE link ou en cherchant parmi les liens de ce blog.

Bébert, reviens ! Tu nous manques !

 

Commenter cet article

sido 26/02/2011 08:49



Effectivement, analyse fine, mesurée, à l'opposé des bourdes ministérielles  ET présidentielles. Il y en a peu comme Védrine !


Bon W.End



Articles récents

Hébergé par Overblog