Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #INDE - retour

La partition de l’Inde aboutissant à la création du Pakistan n’était pas inévitable ! Elle est due, pour une part importante, à la personnalité psychorigide d’un seul homme : Jinnah, le leader des musulmans. Celui-ci est originaire de la même région que Gandhi : le Gujerat. Il est musulman, mais peu pratiquant. Comme Gandhi, il a fait ses études au barreau de Londres. Il s’oppose très tôt aux idées de son compatriote sur la non-violence (une « méthode pour les analphabètes » commente-t-il avec mépris) et quitte le parti du congrès. Il fait alors la connaissance, à Londres, d’un Indien immigré partisan de la création d’un état religieux pour les musulmans, le « pays des purs » ou Pakistan. Jinnah adopte cette position et n’en variera plus poussant le pays à la guerre civile lors de la partition.

jinnah.jpg

Y a-t-il d’autres raisons que religieuses à cette partition ? Pas de raison historique : la civilisation indienne est née dans l’Indus, il y a 3000 ans or cette région est dans l’actuel Pakistan ! Les raisons géostratégiques ne sont pas plus convaincantes : le Gujerat et le Rajasthan sont dans la continuité de l’actuel Pakistan. Des raisons spécifiques dues à la personnalité même de Jinnah ont sans doute joué beaucoup !

A l’inverse de Jinnah, Gandhi est persuadé que l’Inde nouvelle doit se construire avec les deux communautés. En 1947, il tente d’empêcher la scission en allant de villages en villages et en se faisant accueillir tantôt dans un village hindou, tantôt dans un village musulman. Rien n’y fait et la partition connaîtra son lot d’atrocités, provoquant des déplacements de population et des centaines de milliers de morts.

carte-inde-pakistan.jpg

Le problème n’est toujours pas entièrement résolu et les deux pays se sont équipés, à grands frais (au détriment du bien-être de leurs populations) de la bombe atomique pour poursuivre cette lutte fratricide. La guerre couve toujours dans la région disputée du Cachemire !...

Comme d’habitude, on ne connaît pas d’états où la religion ait apaisé les conflits mais, par contre, on en connaît beaucoup, encore aujourd’hui, où elle les a attisés quand elle ne les a pas créés !

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog