Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

Nos politiciens savent qu'un pays ne peut durablement vivre au-dessus de ses moyens. Certains, particulièrement courageux et qui ne craignaient pas trop d'abîmer leur image, comme Rocard, ont présenté des « livres blancs », des rapports, attirant l'attention sur la nécessité de réformer les retraites ou le système de santé, mais le temps des élections venu, les candidats s'empressaient d'oublier ces oiseaux de mauvaises augures pour bercer leurs électeurs (consentants) d'illusions toujours plus mirifiques !...

La crise nous a révélé que nous étions au bord de l'abîme, mais au lieu d'affronter la dure réalité, notre gouvernement a jugé bon d'allonger encore la liste des dépenses en instituant un plan de relance qui a porté le déficit à près de 100 % des revenus. Imagine-t-on une famille, une entreprise qui fonctionnerait ainsi ?!!...

_DSC8820.jpg

Cette « relance » n'a rien relancé du tout et, aujourd'hui, les banques qui prêtent à cet emprunteur inconséquent qu'est l'état français, ont des doutes sur sa capacité à rembourser. Elles commencent à parler de relever leurs taux d'intérêt (cela ne se fera que si les agences de notation baissent la « note » de la France). Tous ceux qui ont eu un jour à emprunter pour acheter leur maison comprennent ce qu'il en coûte quand une banque augmente seulement d'un demi point ses taux d'intérêt !...

Les élus qui nous dirigent ont bien senti le danger et, comme les autres responsables européens ils mettent en place un plan de sauvetage, mais par crainte de perdre la confiance des électeurs (il y a toujours une élection en cours ou en vue en France) ils n'expliquent pas qu'ils ont eux-mêmes participé à creuser le déficit abyssal dans lequel nous nous trouvons. Dans ces conditions l'incompréhension des citoyens est grande. On ne peut espérer entraîner leur adhésion si on leur cache la vérité !

P1250015.jpg

L'opposition ferait-elle mieux ? Hélas, elle est tout autant, sinon plus minée par la démagogie et quand on entend la chef du PS affirmer qu'une fois élue elle rétablira la retraite à 60 ans, on ne peut qu'être affligé par tant de mauvaise foi !

On entend peu l'extrême gauche. Dommage ! Elle nous expliquerait comment après avoir « fait rendre aux riches l'argent qu'ils ont volé aux travailleurs » nous pourrions vivre tous pauvres mais heureux...sauf les "ennemis du peuple" que l'on saurait "rééduquer" dans de jolis camps prévus à cet effet....

On entend un peu plus l'extrême droite. Normal, l'incompétence de nos dirigeants, les affaires louches, donne à ses chefs l'occasion de claironner que les politiciens sont « tous pourris ».....sauf eux bien sûr ! Leur hypernationalisme, leur rejet de l'Europe, leur racisme mènent à l'augmentation des tensions, au blocage de l'économie et, en définitive, à la guerre !

L'homme (ou la femme) de la rue comprend mieux que nos élites ce qu'il y a à faire. Il ne se pose pas de question ni sur le sexe des anges ni de savoir si le mot rigueur est meilleur qu'austérité, Il sait que l'on ne peut pas s'endetter indéfiniment et que lorsque l'on est pris dans le piège pernicieux de l'endettement massif, il faut des années d'efforts acharnés pour s'en sortir ! La seule vraie question d'importance est de savoir comment partager ces efforts avec le plus de justice et d'équité. Assez de vaines querelles, C'est à cela que nous devons consacrer notre réflexion !

Commenter cet article

rally 03/10/2014 10:19

Et aujourd'hui 11 mairies pour le FN qui fait aussi son entrée au Sénat, et une dette publique qui vient de dépasser officiellement les 2000 milliards...tout s'empire, comme si rien ne pourra jamais être fait...

alain BARRE 02/08/2010 18:05



Il ne faut peut-être pas désespéré de nos concitoyens; Quand on parle aux gens autour de soi, on se rend compte que les français savent que la situation ne peut pas durer. Les irréductibles sont
surtout ceux qui possèdent des avantages indus, en particulier des fonctionnaires qui ont un pouvoir de blocage du pays !...


cordialement


alainB



Ahlcene Ollin 02/08/2010 17:35



Entièrement d'accord avec votre analyse. Ce qui me désole, en effet, c'est de voir les Français bercés d'illusions. Et de ne pas assez entendre ceux qui révèlent la réalité catastrophique du
budget de l'Etat français. Normal pour les Français l'Etat fait bien mieux que le marché...



Articles récents

Hébergé par Overblog