Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

On ne peut entendre une émission politique à la radio ou la télé sans que l’origine de la crise soit imputée, comme si cela était une évidence,  aux malversations de la finance. On a trouvé un bouc émissaire facile et, comme toujours dans ce cas, une solution toute faite : il suffit de punir et faire payer le pelé, le galeux à l’origine de tous nos maux !

Ces accusations ont eu pour chef de file la nouvelle idole de l’occident : OBAMA. Celui-ci a trouvé, dans notre pays, un imitateur empressé, en la personne de l’actuel président, Sarkozy.

Le procédé est connu et grossier mais il plaît presque à tout le monde : à la gauche (française) qui n’a jamais aimé le capital et les capitalistes, déteste les entreprises et encore plus s'il s'agit de banques, à la droite qui suit son chef et évite ainsi de se remettre en question.

Comme d’habitude, trouver un bouc émissaire, empêche de se poser les bonnes questions et encore plus de trouver les bonnes réponses !

Les financiers ne sont pas exempts de manœuvres malhonnêtes, loin de là surtout aux USA, mais ils ne sont pas à l'origine de la crise. Elle prend ses racines dans les changements fondamentaux du monde. Des pays anciennement "submergés", représentant la moitié de l’humanité, Chine en tête, Inde, Brésil,… ont « émergé ». Ils sont devenus les usines du monde, souvent en exploitant leurs ouvriers d'une manière scandaleuse et dont nous sommes complices.

La création, l’invention restent encore prioritairement l’apanage des occidentaux, mais la production a changé de continent et les usines aussi !... La vague de fond vient de là, les  banquiers, avec leur malversations, n’ont fait que surfer sur elle Faire croire au bon peuple - grands nigauds que nous sommes - qu’en régulant un peu plus la finance tout reviendra comme avant, est une imposture ! Cette régulation est nécessaire mais insuffisante et ne progressera qu'en fonction des avancées d'une gouvernance mondiale dont le fonctionnement du dernier G20 montre bien qu'elle n'est que le reflet des rapports de forces des grandes puissances.

P1100720.jpg

Notre pays, comme les autres pays européens a besoin d’être remis en ordre de marche pour faire face à cette nouvelle conjoncture. L’époque du leadership sans partage de l’Occident est finie et sa corollaire : l'Etat providence, aussi ! Il faut s’y résoudre et prendre de nouvelles dispositions. Cette politique peut très bien être menée par des gens de gauche (comme dans l’Allemagne de Schroeder et dans certains pays nordiques) ou par des gens de droite (comme en Angleterre), mais elle ne peut pas l'être par des politiciens qui mentent au peuple, qu’ils soient de droite ou de gauche sous peine de révoltes, de soubresauts ou de malheurs plus grands encore ! 

Pour l'instant, on entend surtout les menteurs, qu'ils soient de droite ou de gauche !...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog