Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #VIETNAM
La pagode Giac Lam est célèbre à HCM/Saïgon.... _1140822b.jpg
A l'entrée, un tigre en faïence veille, redressant ses jolies moustaches et montrant ses jolis crocs... __P1140810.JPG
Un Bouddha blanc, un sourire de Joconde aux lèvres, médite sur le temps qui passe et la vanité des choses humaines...

__P1140811b.jpg

   A l'intérieur, un employé refait une beauté aux vénérables ancêtres statufiés...

__P1140814b.jpg

   Et une jeune fille, tout de blanc vêtu (symbole de pureté), élégante dans son Ao Dai traditionnel -dont le port cède massivement le pas aux jeans et autres modes internationales nettement moins élégante- se prosterne devant Bouddha...

__P1140816b.jpg

   Un chien gratte ses puces...(oui, on peut en attraper au Vietnam...)

__P1140830.JPG

   Mais....Oh, surprise... à la droite de Bouddha, une statue dont le guide ne parle pas, et pourtant une statue qui donne tout son intérêt à la visite.... Toute de dorures et de bronze, une nouvelle divinité s'est ajoutée au panthéon de la célèbre  pagode Giac Lam : le buste de l'oncle Hô

__1140823b.jpg

Le culte de la personnalité poussée à sa limite extrême : le grand dirigeant ne se contente pas d'être vénéré sur terre, il l'est aussi dans les cieux !... Je me rendrai compte, par la suite, que de nombreux temples ont leur statue de l'oncle Hô. Je vous laisse réfléchir à la signification profonde de ce culte religieux rendu à un dirigeant communiste athée ! En effet, cela vaut la peine d'être souligné, Hô Chi Minh était ouvertement athée !

A la sortie de la pagode, un convoi mortuaire défile sous la pluie.  

__P1140839.JPG

On ne s'en va pas dans la discrétion au Vietnam : un char en or et des pleureuses !....

__P1140841.JPG

 Nous verrons dans les campagnes que les ancêtres font installer leurs tombeaux au milieu des rizières, juste pour rappeler aux descendants qu'on ne brade pas la terre (la rizière) des ancêtres, où, alors il faudrait le faire au prix d'un sacrilège en vendant l'ancêtre lui-même !.... 

Commenter cet article

FETIVEAU DIDIER 17/02/2010 22:07


Salut,

Effectivement il y a plus de  10 ans il n'y avait que des vélos et qq engins motorisés bizarres qui servaient pour le transport de charge. Je ne sais pas si cela existe toujours mais il y
avait beaucoup de tireurs de  pousse-pousse ou de pousseurs de tire-tire . Je ma rappelle avoir provoquer une petite émeute pour avoir trop longtemps négocier le prix de la course, il y
avait  2 puis  5 puis  20 pousse-pousse ...
DIDIER


Articles récents

Hébergé par Overblog