Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #Lectures - cinéma - citations -...

Hier soir, à St Père-en-Retz, Michel Gautier présentait son dernier ouvrage : "Echo d'un pays disparu" devant un public nombreux dont certaines et certains protagonistes des chroniques de la vie de cette petite région qu'il met en scène, le pays de Retz, située au sud de la Loire, entre Nantes et St Hazaire.
M-Gautier-echo-pays-disparu.jpg
"Cet Echo d'un pays disparu nous restitue de précieux récits de la vie ordinaire en pays de Retz entre 1900 et 1960.

Un charron, une paysanne, une mercière et un maçon. Deux nés avant la guerre de 14, deux après. Au fil des pages de ce journal à quatre voix se dessinent les portraits d'Eugène, Marie, Colette et Maurice. Quatre enfants d'un siècle révolu, témoins d'un monde disparu, celui des bourgs ruraux de l'entre deux guerres en pays de Retz.

Dans le tissage patient des travaux et des jours court la navette des souvenirs. Croisant la trame solide des sagesses et des croyances se faufile la chaîne bariolée des rapports humains entre bourgs et campagnes, châtelains et petit peuple, prêtres et paroissiens, hommes et femmes, adultes et enfants. Se glissent parfois le fil chatoyant des amours et celui plus sombre de la souffrance et de la mort.

L'électricité, la voiture, le tracteur et la télé vont bientôt bouleverser le rapport au travail, à l'espace et à l'autre. Insensiblement, va alors s'évanouir une société rurale dont les racines remontaient à la préhistoire. Restent les photos sépias et la parole de plus en plus rare des derniers témoins.

Pour nous guider parmi les décombres de ce monde, il fallait quatre passeurs : Eugène Charriau, Marie Mellerin, Maurice Landry et Colette Charrier. Eugène né en 1908, Marie en 1911, Maurice et Colette en 1923. Avant de le quitter, Marie et Eugène avaient eu le souci de laisser une trace de leur passage dans le siècle. Marie-Claude, une des filles de Marie Mellerin, me remit ses cahiers, et Daniel, un fils d’Eugène, me prêta ses carnets. Quant à Colette et Maurice, ils ont tenu la plume avec moi et éclairé ma recherche de leurs avis et de leurs conseils, replongeant sans cesse dans leur mémoire vivace, colorée et lucide. 

Que cherche-t-on aujourd’hui dans les photos sépia à moitié effacées ou entre les pages jaunies d’un cahier d’école, sinon la source lointaine de notre propre destin ? On trouvera ici des naïvetés et des candeurs, des sagesses et des croyances dépassées, de petits plaisirs qui nous paraîtront bien fades. Ils accompagnèrent pourtant des hommes et des femmes qui surmontèrent le malheur de deux guerres, surent élever et nourrir des familles nombreuses sans l’énergie des machines, affronter les souffrances et les angoisses ordinaires sans le secours de la médecine qui guérit les corps ni celui du divertissement généralisé qui cajole les âmes."


 Michel GAUTIER présentera de nouveau son ouvrage "Echo d'un pays disparu", à l'espace culturel du Leclerc de Pornic, le samedi 29 mai. On peut se procurer ce livre dans les librairies et maison de la presse ou, sur internet, sur le site d'Amazone.
Pour en savoir plus, consultez le site de Michel Gautier :
 http://pagesperso-orange.fr/poche.st.nazaire/ 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog