Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PORNIC

 Entre un concert au Japon et une master class à la Roque d'Anthéron, Claire DESERT est venue donner un concert, hier à Pornic, au val St Martin, à l'invitation de l'ACAP.

Salle pleine pour voir et écouter cette pianiste jouer du SCHUMANN et du SCHUBERT. 

Il faut l'écouter -c'est l'une de nos meilleures pianistes et son jeu est d'une extraordinaire sensibilité- mais il faut aussi la voir !...Elle est très expressive et vit la musique avec son corps. Schumann n'est pas mon musicien préféré, mais joué par Claire DESERT vous ne pouvez qu'adorer ! Elle vit sa musique, elle s'arcboute sur le piano dans les moments pathétiques, vous entraîne dans sa bulle de musique et vous fait passer par les moindres nuances d'émotion...

_0DSC9590b.jpg_0DSC9594b.jpg_0DSC9537.jpg

Sa vie est consacrée à la musique. C'est une grande dame simple qui ne recherche pas d'autres effets. Elle veut être un passeur des gens ordinaires vers l'univers qu'elle aime. Ainsi, l'an dernier a-t-elle joué pour des prisonniers....

_0DSC9549d.jpg_0DSC9576c_pp.jpg_0DSC9596b.jpg

Elle joue sans partition mais elle "révise" avant d'entrer sur scène. Seule, dans sa loge, elle étudie, une fois de plus en jouant "dans sa tête"...

_0DSC9514b.jpg_0DSC9631b.jpg

Si un jour vous voyez à l'affiche : Claire DESERT, n'hésitez pas, allez la voir et l'écouter !

_0DSC9620b.jpg

Commenter cet article

alain barre 30/07/2010 20:16



merci ! En effet, beaucoup de difficultés pour photographier des pianistes : distance, angle de vue, manque de lumière, etc...


ab



Pierre T 29/07/2010 10:34



Super! j'aime beaucoup les 3 premières photos. Photographier un pianiste c'est un sujet difficile, mais là c'est vivant, intense, on s'y croit. Bravo Alain.



alain BARRE 29/07/2010 10:00



Rien de perdu ! Je crois que claire DESERT vient tous les ans aux folles journées !


Je pense qu'il faut la VOIR et pas seulement l'écouter, elle vit tellement sa musique qu'une part importante de l'interprétation passe par son corps. Elle ne cherche pas à séduire par sa tenue ou
son apparence, elle souhaite vraiment jouer le rôle de passeur entre la musique et nous !...


ab



Denise le Brun 29/07/2010 08:41



Je crois que Claire Désert à souvent participé aux Folles Journées à Nantes. Je ne suis jamais allée l'écouter. Dommage pour moi. Je termine la lecture de "La rivière et son secret"
autobiographie de Zhu-Xiao-Mei, témoignage déchirant d'une femme broyée par la révolution culturelle chinoise et sauvée par la musique. Elle est aussi pianiste.


DLB nantes



Articles récents

Hébergé par Overblog