Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #Lectures - cinéma - citations -...

 Susan PINKER, dans son ouvrage "le sexe fort n'est pas celui qu'on croit" (éditions les Arènes) raconte comment un homme s'est accroché à des ballons d'helium pour s'élever dans le ciel, réalisant ainsi un rêve d'enfant et s'inscrivant en tête,  dans la liste des exploits les plus stupides ! Elle utilise cet exemple pour montrer en quoi les hommes sont différents des femmes et prennent plus souvent de risques, y compris de risques stupides, alimentant ainsi le débat sur la nature humaine.

Donc, ce brave homme s'installe dans un fauteuil de jardin qu'il a accroché à 45 ballons sondes achetés à un surplus de l'armée, emportant avec lui, des sandwichs, des cannettes de bière et un fusil à plomb pour tirer un à un les ballons afin de redescendre en douceur. La suite est racontée par Susan Pinker.

2002StBrevin_154.jpg

" Quand ses amis ont coupé la corde, il ne s'est pas envolé doucement jusqu'à une dizaine de mètres comme il s'y attendait, il est parti comme une flèche dans le ciel californien. Puis il est monté, monté et le ballon s'est enfin stabilisé à 5000 mètres d'altitude !....

A cette hauteur, il a pensé qu'il serait dangereux de tirer sur les ballons et il donc dérivé pendant plusieurs heures avec sa bière et ses sandwichs. A un moment donné, il a croisé un couloir de vol de l'aéroport de Los Angeles, et des pilotes de lignes, éberlués, ont envoyé des messages signalant qu'ils avaient croisés un "objet" bizarre.

2002StBrevin_164.jpg

Finalement, notre aventurier a trouvé assez de courage pour crever quelques ballons et il a lentement amorcé sa descente dans le ciel nocturne...

2002StBrevin_155.jpg

En arrivant au sol, les courroies se sont prises dans des fils électriques, plongeant dans le noir un quartier de Long Beach. Il a fini par rejoindre la terre ferme où des policiers l'attendaient pour lui passer des menottes.

Pendant qu'on l'emmenait, un journaliste lui a demandé pourquoi il avait fait ça ? Il a répondu nochalamment : "un homme ne peut pas passer toute sa vie à ne rien faire !..."

Comme on dit sur CNN : "No comment !"

Commenter cet article

alain barre 14/02/2011 17:20



....J'aime surtout le commentaire de l'huluberlu : "Un homme ne peut pas passer sa vie à ne rien faire !"


ab



sido 14/02/2011 12:22



Bien ri ! Il n'y a qu'aux USA qu'il y a de tels hurluberlus et de tels records( voir "prouesses" ds ce livre) ...de bétises !


Bonne journée, ici devise inversée " après l'beau temps vient la pluie"...



Articles récents

Hébergé par Overblog