Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

  

Ratko MLADIC le chef militaire des assassins serbes qui massacrèrent 8000 Bosniaques musulmans (entre autres crimes) en 1995, a été capturé. Capturé ? On peut penser en réalité que ceux qui le protégeaient ont estimé qu’il était trop vieux et malade et qu’il ne fallait plus le protéger.

Il n’a pas commis seul les crimes horribles dont il est accusé. Des centaines de soldats serbes et de volontaires l’ont accompagné. On peut penser aussi qu’une partie très importante de la population Serbe les a approuvés.

sagrada01.jpg

Nous-mêmes, européens et français en particulier, nous sommes en partie complices. Cela ne s’est pas passé au fin fond de l’Afrique, ces crimes ont été perpétrés à nos portes, presque sous nos yeux et nous avons laissé faire !...Il a fallu attendre 1999 et l’intervention américaine pour faire plier les Serbes ! En tant qu’européens nous n’avons pas à être fiers !....

La longue période de paix dans laquelle nous vivons ainsi que le confort matériel et intellectuel de nos pays développésnous ont fait oublier les côtés sombres de l’homme. Pourtant l’homme est capable du pire et du meilleur. Sa nature le prédispose autant à la violence, au crime et à la vengeance qu’à la compassion, à l’altruisme, à l’entraide. Tout est affaire de circonstances, de culture, de discours que l’on se tient ou que l’on tient aux autres. La psychologie évolutionniste est la mieux à même, me semble-t-il, d’expliquer ces comportements sans faire appel à l’excuse de la folie. Mladic et ses hommes ne sont pas des fous. Ils sont des êtres humains comme vous et moi. Placés dans les mêmes circonstances  un certain nombre d’entre nous aurait agit comme eux (l'expérience psychologique de MILGRAM nous incite à le penser) ! La triste preuve nous en est fournie par le comportement des nazis lors de la deuxième guerre mondiale. Le comportement de l’armée française en Algérie n’a pas atteint ces sommets d’horreur mais elle a n’a pas hésité à utiliser la torture. Les islamistes en Algérie ou ceux de Ben Laden ont montré quels degrés d’horreur les hommes pouvaient atteindre !...Les goulags, les camps chinois ou vietnamiens, les massacres en Afrique ne sont pas des accidents de parcours, la nature humaine est ainsi faite. Elle comporte des parts d’ombre et des parts de lumière. Les différentes cultures sont les moyens que les hommes essaient d’édifier, avec plus ou moins de réussite, pour faire progresser la part de lumière au détriment de l’ombre…Le combat n’est jamais gagné.

Pire encore, l’appel au meurtre, au viol des femmes et à l’extermination des mâles est ancien et sanctifié par les grandes religions, musulmanes ou chrétiennes. Le coran fait l’appel au djihad et la bible n’est pas en reste ainsi que le montre ce passage tiré des « Nombres, 31 » : « Ils firent campagne contre Madiân, comme yahvé l’avait commandé à Moïse et tuèrent tous les mâles(…)les enfants d’Israël emmenèrent captives les femmes des madianites avec leurs petits enfants, ils razzièrent tout leur bétail, tous leurs troupeaux et leurs biens(…) Et Moïse leur dit : « Pourquoi avez-vous laissé la vie à toutes les femmes ? (…)Tuez-donc tous les enfants mâles. Tuez aussi toutes les femmes qui ont partagé la couche d’un homme. Ne laissez la vie qu’aux petites filles qui n’ont pas partagé la couche d’un homme, et qu’elles soient à vous. ».

sagrada02.jpg

Les cultures, les civilisations (dont on sait qu’elles sont mortelles elles aussi) cherchent, d'une façon plus ou moins heureuse à canaliser cette violence. qui tente de ressurgir à chaque crise ou soubresaut de l'histoire. Chacun, au sein de sa propre culture, est concerné.

Commenter cet article

alain BARRE 29/05/2011 14:16



Dans les mêmes circonstances, c'est à dire dans une situation de guerre déclarée ou de guerre civile et soumis à une pression de l'autorité militaire et/ou politique, beaucoup de gens sont
capables d'accomplir des forfaits. L'armée nazi en a largement donné la preuve. En cent jours les rwandais ont massacré 800 000 tustsis en 1994 (ainsi que des rwandais opposés au génocide). Les
armes du crime : machettes et massues à clous, supposent un contact rapproché ce qui augmente encore l'horreur ! Les criminels qui font cela ne sont pas des fous. Certains pensent même être des
héros. C'est le cas du général Mladic qui passe encore aux yeux de nombreux serbes pour un grand homme malgré quelques erreurs ! Nous, français, nous ne sommes pas meilleurs que les autres. Et si
les circonstances s'y prêtaient, des bourreaux se lèveraient dans nos rangs (être de gauche ne protège pas contre cela : Mladic était un communiste et le cambodgien Duch aussi !) ! Cela
n'excuse pas les bourreaux mais nous invite à une certaine humilité et à une certaine vigilance. La culture et la civilisation doivent nous inciter à cela. La création du tribunal
international va dans de sens.



Sido 28/05/2011 19:16



Autant je te suis sur le fait que la violence peur resurgir en chacun de nous, fait partie de nous comme le bien, autant je ne peux accepter cette idée que "dans les mêmes circonstances nous
aurions peut-être..." Non ! cela ressemble à une excuse ! il y a des degrés dans la violence, le degré le plus haut étant la barbarie, ce que représente ce trop illustre serbe ( d'accord il n'est
surement pas le seul à incriminer) et autres tristes tyrans de ce monde. Bien des exemples d'humanité contredisent le fait que nous nous comportions comme des sauvages en periode de conflit.



Articles récents

Hébergé par Overblog