Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche

laetitia pornic

La vérité est souvent plus complexe que ne le laissent penser les apparences et cela se vérifie dans cette affaire. Cela devrait inciter, à ne pas réclamer de nouvelles lois sous le coup de l’émotion et de la colère !

Le témoignage de la précédente petite amie de l’assassin présumé (Tony M) apporte un éclairage nouveau sur la personnalité de celui-ci.

A peine libéré de prison, il s’est imposé dans la vie d’Anne-Sophie en lui cachant sa vraie nature violente et possessive. Anne-Sophie venait de rompre avec un compagnon qui la battait. Il lui a promis d’apporter amour et sécurité pour elle et sa petite fille. Elle déclare : « Il m’a fait croire à un nouveau bonheur, moi qui avais été la victime d’un compagnon violent. De mon côté, je voulais le mettre sur la bonne route, car je suis croyante. » Mais, très rapidement il s’est montré jaloux et exclusif au point de ne pas tolérer même les relations féminines de sa compagne. Il a commencé à lui donner des coups. Anne-Sophie a trouvé en elle-même la force de se séparer de lui pendant quelque temps, puis, cédant de nouveau, elle a repris la vie commune.

Remarquons au passage, qu’une force étrange qu’on appelle en psychologie cognitive « répétition des scénarios de vie » semblent les pousser tous les deux à retomber dans les mêmes pièges : celui de la violence et de la jalousie perverse pour Tony M et celui de la croyance qu’elle peut « sauver » cet homme pour Anne-Sophie.

L’échec est encore plus cuisant. Tony M barricade la porte de la caravane pour qu’Anne Sophie ne puisse pas sortir la nuit, il brûle la voiture de l’une de ses amies, il menace de la tuer, de tuer son fils, de tuer sa mère et de se tuer après !...

Du point de vue psychologique, et contrairement à  l'avis des services de police, qui n’ont pas donné suite à la plainte déposée par Anne-Sophie, on peut penser à un profond déséquilibre, ce qu’elle confirme en ajoutant : «  c’est un dépressif, il n’arrêtait pas de pleurer et d’aller sur la tombe de ses amis Gaëtan et Donovan »

 Anne-Sophie culpabilise beaucoup et à tort, à propos de la mort de Laetitia. Elle pense que son ex-compagnon l’a tuée pour se venger d’elle. Elle est persuadée qu’il est pervers et « capable de faire deux cents Km pour faire disparaître le corps ! » car il croit que sans le corps, la justice ne pourra pas retenir de preuve contre lui.

Pour lire l'articlelink


Du théâtre avec de grands auteurs modernes à PORNIC : Jean-Michel RIBES, Jean TARDIEU, Roland DUBILLARD, Eugène IONESCO. La Cie théâtrale de la Ria n'a pas peur des mots et le prouve !

Pour pouvoir dire "On aura tout entendu" il vous suffira de venir à l'une des représentations au Val Saint-Martin à PORNIC ce samedi 29 à 20H30 ou demain, dimanche 30 janvier, à 15 H. (Les représentations étaient initialement prévues Chapelle de l'hôpital).

Mise en scène  : Marie-Hélène LAFFRANQUE, acteurs : Claudine MORIN, Philippe DEHAUDT, Valérie BERNER, Adeline DEHAUDT, Nathalie DEHAUDT, Alain BARRE, Marianne SCHWEITZER.

cie-ria.jpg


Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog