Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #VIETNAM

Le Mékong (4500 Km de long) prend sa source sur les hauteurs du Tibet et ne traverse qu’une petite partie du Vietnam dans l’extrême sud, où il se divise en bras et canaux formant un vaste delta. Nous irons sur la rivière TIEN, à moins de 100 Km de HCM/Saïgon.

carte-vietnam-HCMville_delta.jpg

Le Vietnam a les pieds dans l’eau sur les 1500 Km qui séparent ses deux deltas, celui du Mékong au Sud et celui du fleuve rouge au nord. L’air est partout saturé d’humidité. Chaud et humide au sud même en dehors de la période de mousson (mousson d’avril à novembre), humide et brumeux au nord, on ne trouve une température modérée et un air un peu plus sec que sur les montagnes du Nord Ouest où vivent les minorités. Les vietnamiens semblent s’être habitués à ce climat . Pour un français, la meilleure période pour voyager, se situe autour du mois de février, sachant que les différences entre le nord et le sud sont considérables.

Un pont, construit par les japonais, très présents au Vietnam, relie les deux rives.
__P1150019.jpg
Des bons gros bateaux de pêche sont à l’ancre dans un port...
__P1150017.jpg
La rivière est sillonnée par une flotille hétéroclite de barques, de péniches, d'embarcations de toutes tailles et de toutes formes…
__P1150145.jpgP1150172P1150176P1150150P1150154
Beaucoup sont habitées et l’on voit souvent le linge sécher –ou plutôt s’égoutter- à l’arrière de l’embarcation.P1150153

 

Les gros yeux rouges peints sur les bateaux sont censés protéger le navigateur des crocodiles qui hantaient autrefois le fleuve…
P1150166 

D’immenses filets à crevettes barrent en partie le fleuve…
__P1150171.jpg 

Le poisson n’est pas seulement pêché dans le fleuve, il y est peut-être encore plus élevé. Les élevages sommaires -mais d'un bon rapport si la maladie ne s'installe pas dans les grandes nasses grouillantes d'alevins- s’égrainent le long des rives….P1150024P1150026

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog