Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #Lectures - cinéma - citations -...

 Denise LEBRUN qui a voyagé dans la Chine des année 70 et qui a réfléchi sur les méfaits de la révolution culturelle dans ce pays mais aussi en France, me fait part d'une note de lecture sur le livre de ZHU XIAO-MEI, aujourd'hui pianiste internationale, sur son parcours " Des camps de Mao à Jean Sébastien Bach : Le destin d’une femme d’exception."


Ce livre de Zhu Xiao- Mei, La rivière et son secret, est autobiographique. L’écriture n’est pas le moyen habituel d’expression de cette artiste. Elle est pianiste et témoigne dans son ouvrage sorti en 2007 de son incroyable parcours pour sortir des camps de Mao et retrouver la musique et la liberté.

 Elle est née en 1949 dans une famille d’intellectuels cultivés. Son père était médecin. Elle est donc d’une famille de « mauvaise origine ». C’est une tare d’autant plus grande qu’elle a des dons précoces pour la musique décadente, celle de Mozart, Schumann, Bach.

Elle connaîtra, comme ses parents et ses quatre soeurs, l’exil dans les camps de rééducation aux quatre coins de la Chine.

 En 1960 elle est admise au conservatoire de Pékin. C'est l’époque du « Grand bond en avant » lancé par le Président Mao en 1957 qui tourne au désastre ; 20 millions de chinois, au moins, mourront de faim.

Au conservatoire le rythme de travail est épuisant, l’ambiance est faite de suspicions et de contrôle mutuel. Un soir, avec 3 autres camarades, à la veille d’un premier récital, pour s’amuser, elles sortent à l’extérieur, grimpent sur le toit d’un bâtiment et Xiao-Mei lance : " si je sautais ?"

L’escapade a eu un témoin, le gardien et une camarade l’a dénoncée. Elle a été accusée d’avoir voulu se suicider. Le suicide est un acte de rébellion très mal vu par le régime. Cet incident, avec d’autres a même été relaté dans un courrier d’une élève zélée au Président Mao et qui est revenue annotée de sa main.

zhu-Xiao-Mei.jpg

(Zhu Xiao-Mei aux Folles journées de Nantes en 2009)

Par la suite elle sera isolée et devra faire une autocritique publique. Nous sommes en 1963, période de mouvements et de changements qui annoncent la révolution culturelle. Les étudiants du conservatoire vont travailler à la campagne pour changer leur mentalité en profondeur, aider les paysans, pratiquer leur art à leur service.

Xiao-Mei est jeune, elle veut devenir une bonne révolutionnaire, elle adhère et participe au système et à son idéologie. Elle prend de la distance à l’égard de sa famille. Elle devient ingrate à l’égard de ses parents à qui elle reproche de ne jamais pouvoir devenir de bons révolutionnaires. Elle est convaincue que la Chine nouvelle ne peut se bâtir si les enfants de "mauvaise origine" ne renient pas leurs parents.

riviere-et-son-secret.jpg

(à suivre...)

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog