Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
mettez du piment dans votre vie !

C’est bien connu, les Français sont souvent de fines gueules, parfois des grandes gueules, mais qui ne résistent pas au feu du piment ! Heureusement un navigateur du XVIe siècle a rapporté d’Amérique un piment qui vous échauffe la bouche sans vous mettre le feu au palais et à l’estomac, c’est ce piment que l’on cultive à Espelette et dans les villages d’alentour. Il a fait l’objet d’une appellation contrôlée et le cahier des charges pour l’obtenir est très contraignant. Il faut bien cela pour vendre ce précieux condiment à 50 € le Kg, ce qui fait vivre un peu moins de 200 exploitations. Celle de la vallée de la Nive au pied du coteau de Cambo est exemplaire : des rangs tirées au cordeau, pas une feuille qui dépasse !... la récolte se fait en automne au fur et à mesure de la maturation.

mettez du piment dans votre vie !
mettez du piment dans votre vie !
mettez du piment dans votre vie !
mettez du piment dans votre vie !
mettez du piment dans votre vie !
mettez du piment dans votre vie !
mettez du piment dans votre vie !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon

Les derniers éclats de l'automne embellissent les parcs et les forêts du pays basque pendant qu'Yves Montand nous chante le poème nostalgique de Jacques Prévert : les feuilles mortes !....

MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)
MAGIE ROUSSE (02/02)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)

Aussi bien Le Pen que Mélenchon et de nombreux socialistes crient à l’ultralibéralisme de Fillon. Cela prouve qu’ils ne connaissent rien au libéralisme et qu’ils ne savent pas ce qu’est la liberté. Cela montre également en creux qu’ils ont tous une vision étatiste, autoritaire et réactionnaire de l’État.

En réalité Fillon n’a qu’une seule idée en tête : la réduction du chômage. Son programme ne vise que cela ! Il n’a pas d’attirance particulière pour le libéralisme ce que montre sa filiation avec Philippe Seguin, un fervent partisan de l’État et du gaullisme social.

Sur l’autre versant du libéralisme, le social justement, Fillon peut-il être considéré comme libéral ? Il n’en est pas à l’opposé, mais il en est très éloigné ! C’est un conservateur dans la tradition catholique de la France ancestrale, un vrai gars de l’Ouest, presque un vendéen comme l’est son bras droit, Bruno Retailleau né près de Saint-Laurent-sur-Sèvre, la capitale religieuse de la Vendée.

Peut-on alors l’accuser d’être contre l’avortement ? À titre personnel de fidèle de la religion catholique, il a la même position que le pape sur le sujet, mais à titre de responsable politique il a fermement déclaré qu’il était pour la légalisation de l’avortement. Est-il homophobe ? Lors de la dernière tempête déclenchée dans un verre d’eau par la publication d’une affiche montrant un couple d’homosexuels, il a déclaré « si j’étais maire, je ne demanderais par l’interdiction de cette affiche, mais j’accepte que des maires en fasse la demande ». Il est donc conservateur du point de vue de ses opinions personnelles, mais relativement libéral en tant que responsable politique.

Ce qui me paraît beaucoup plus inquiétant pour ce bien si précieux et qui m’est cher, la liberté, ce n’est pas l’ultralibéralisme supposé de Fillon, mais les positions étatistes de Le Pen, Mélenchon et de ses épigones encore dans le PS, qui réclament plus d’état et plus de contrôle. Arrivé à un certain niveau, « plus d’État » ne protège pas les citoyens mais entrave leur créativité, leur liberté et crée du chômage.

Fillon ne se situe ni dans ce mouvement ni dans le libéralisme. Il poursuit un seul but avec obstination : faire baisser le chômage. On peut discuter de sa méthode - en démocratie c’est même un devoir de le faire – mais il ne faut pas le faire sur des bases qui sont des faux-semblants des arguments de politiciens dans le pire sens du terme, de ceux qui justement ont dégoûté un certain nombre de français de cette noble tâche qu’est la politique.

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
MAGIE ROUSSE (01/02)

 

Il y a longtemps que les feuilles mortes ne se ramassent plus à la pelle comme dans la célèbre chanson de Prévert et Kosma interprétée d’une si belle façon par Yves Montand !

Aujourd’hui on les souffle avec une machine qui fait un boucan du diable, on les rassemble en tas puis on les broie avec une autre machine qui perturbe encore plus l’ambiance paisible des parcs et jardins !

Profitons-en pendant qu’elles sont encore là et qu’elles gisent par terre formant un flamboyant tapis...

MAGIE ROUSSE (01/02)
MAGIE ROUSSE (01/02)
MAGIE ROUSSE (01/02)
MAGIE ROUSSE (01/02)
MAGIE ROUSSE (01/02)
MAGIE ROUSSE (01/02)
MAGIE ROUSSE (01/02)
MAGIE ROUSSE (01/02)
MAGIE ROUSSE (01/02)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
les français et la politique

Qui a dit que les français n’aiment pas la politique ? Ils en sont passionnés comme le montrent les dernières élections mais aussi l’abondance (la surabondance) des émissions qui traitent de politique et l’engouement que suscitent des tribuns comme Le Pen, Mélenchon, Macron  ! En réalité le pouvoir passionne, il fascine encore plus, en France, que la fortune. Il intéresse nos concitoyens autant que la bonne bouffe ce qui n’est pas peu dire (et parfois on pratique les deux en même temps ! )...

La psychologie peut-elle aider à comprendre ce phénomène ?

La personnalité d’un individu est le résultat des gènes et de la position sociale que lui ont transmis ses parents, de l’éducation qu’il a reçue, des fréquentations qu’il a eues, de la culture dans laquelle il vit. On sait tout cela, mais on a tendance à oublier ou à considérer comme quantité négligeable notre propre nature, la nature humaine, c’est-à-dire ce qui nous distingue et nous rapproche des autres êtres vivants.

Ce fond commun nous rend tous semblables par certains côtés, quelles que soient l’époque historique (et préhistorique), notre culture, la couleur de notre peau, notre condition sociale.

L’un des points essentiels est que nous sommes des animaux sociaux, nous vivons en groupes dans lesquels nous avons développés, en même temps, des capacités d’entraide et de compétition. À ce titre nous sommes à mi-chemin de nos cousins les bonobos qui optent pour la formule « faites l’amour, pas la guerre » et de nos autres cousins, les chimpanzés qui sont plutôt pour la devise « on se fait la guerre et celui qui gagne est le seul à faire l’amour! »

Beaucoup de gens refusent avec horreur cette partie animale de notre nature et se cachent les yeux comme le Tartuffe de Molière qui dit hypocritement « cachez ce sein que je ne saurais voir ! », mais dans le monde réel nous nous déchirons, nous nous faisons la guerre et nous luttons pour le pouvoir. Si l’on fait un décompte des émissions télés, films, livres qui représentent la culture réelle de la grande masse des gens, on se rend compte que les sujets qui intéressent tournent souvent autour de ces intrigues de pouvoir, de trahison, de sexe et de meurtre,...

L’héritage animal de notre nature ne comporte pas que cela, il est fait d’une part aussi importante de compassion et d’entraide. Elle ne fait pas autant recette dans les médias car la peur est un sentiment plus facile à déclencher que la compassion. À contrario on ne peut qu’être admiratif devant l’ampleur des élans de solidarité quand une catastrophe atteint une partie de l’humanité !

Nous sommes ainsi faits et cela ne doit pas nous désespérer. Ni ange ni bête disait l’ami Montaigne reprit par l’austère philosophe Pascal, oui, ni ange ni bête, mais sûrement un peu des deux !...

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #MACROphotographie et autres PHOTOS
fruits de la vigne vierge

Les fruits de la vigne vierge sont des petites baies qui ressemblent à des prunelles. On dit d’ailleurs qu’elles sont pruinées. Elle sont toxiques - sans être mortelles- mais les oiseaux ne semblent pas trop incommodés.

fruits de la vigne vierge
fruits de la vigne vierge
fruits de la vigne vierge
fruits de la vigne vierge
fruits de la vigne vierge
fruits de la vigne vierge

En automne, les feuilles prennent une magnifique teinte rouge particulièrement décorative pour les murs des maisons. Elles se recroquevillent et tombent succombant aux  colères des coups de vent de novembre découvrant alors une forêt de pétioles rouges et des fruits.

fruits de la vigne vierge
fruits de la vigne vierge
fruits de la vigne vierge

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon

L'automne est magnifique au pays Basque ! L'écrivain Pierre LOTI le décrit avec une affection mélancolique dans son roman qui fut très célèbre au siècle dernier : RAMUNTCHO (=Raymond). Il raconte les aventures d'un jeune et beau contrebandier dans les montagnes des Pyrénées.... 

Pays Basque : ITXASSOU (02/02)
Pays Basque : ITXASSOU (02/02)
Pays Basque : ITXASSOU (02/02)
Pays Basque : ITXASSOU (02/02)
Pays Basque : ITXASSOU (02/02)
Pays Basque : ITXASSOU (02/02)
Pays Basque : ITXASSOU (02/02)
Pays Basque : ITXASSOU (02/02)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Primaires

Les surprises continuent ! Après l’élection inattendue de Trump aux USA, une percée fulgurante de Fillon aux primaires de la droite et du centre ! Cela confirme que le balancier qui penchait vers la mondialisation et la libération des mœurs penche maintenant dans l’autre sens ! On peut identifier cette tendance dans le programme social de Fillon qui est conservateur sans être réactionnaire et sans tomber dans l’excès. Par exemple malgré sa conviction personnelle contre l’avortement il n’envisage pas un instant de revenir sur ce droit. Il défend une protection des frontières contre l’immigration clandestine, mais accueille les réfugiés politiques et victimes de la guerre. Il ne manifeste pas de rejet envers les étrangers ni envers l’islam.

Son programme économique cherche à réduire d’une façon rapide et vigoureuse les dépenses de l’état, pour ponctionner moins sur les entreprises, favoriser leur redémarrage et leur positionnement dans la concurrence internationale. Il est libéral dans le sens où il n’étend pas la mainmise de l’état mais favorise l’initiative des entrepreneurs.

Le défaut d’un tel programme est son manque d’efficacité à court terme. Les mesures proposées demanderont au moins 2 ans, sinon plus, pour provoquer une diminution significative du chômage !

Pendant ces deux années il peut se passer beaucoup de choses : manifestations, paralysie du pays sans oublier le retentissement des événements internationaux.

De ce point de vue, le programme de Juppé dose la potion amère de l’austérité avec plus de bienveillance. On comprend que Fillon n’a qu’une idée en tête : l’efficacité pour relancer la machine et diminuer le chômage au plus vite et tant pis pour la casse ! On peut lui faire remarquer qu’en politique comme dans la vie parfois le mieux est l’ennemi du bien !

 

Que proposent les autres ?

- Le front National propose le programme le plus antilibéral qui soit, les anciens électeurs de Marchais et du PCF doivent être ravis, d’ailleurs le FN devient le parti des ouvriers : l’état prend les leviers de commande partout y compris en réglementant le prix des aliments de base ! Un Socialisme National qui doit faire bouillir de colère le père fondateur sauf sur le point du rejet des immigrés !

- Sur des bases économiques à peu de choses près les mêmes (mais avec une différence de fond sur l’accueil des immigrés), on trouve Mélenchon qui dispute à Le Pen un électorat populaire. Les ouvriers se tournent peu vers lui, par contre il plaît aux petits employés, aux fonctionnaires les moins payés et à une classe intellectuelle qui aspire à un dirigisme d’état (dans lequel elle trouverait sa place).

 

- Des candidats issus du PS disputent à Mélenchon la place de représentant authentique de la vraie gauche mais sans faire preuve d’aucune originalité !

 

- Deux représentants de la gauche sociale-démocrate ou libérale (comme celle qui existe dans le reste de l’Europe) vont entrer en lice : Macron et Valls. Ils ont devant eux un parti en ruine et le chantier est immense ! On peut remarquer que Valls est plus partisan d’un état centralisé et fort que Macron.

 

-...et Hollande dans tout ça ? Ben... Hollande se dit « p’t’êt ben qu’oui, p’t’êt ben qu’non » comme d’habitude. Il nous fera part de sa décision quand le candidat de la droite sera élu.

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon

Dans son roman, RAMUNTCHO, Pierre Loti décrit les splendeurs de l'automne au Pays Basque...

Pays Basque : ITXASSOU
Pays Basque : ITXASSOU
Pays Basque : ITXASSOU
Pays Basque : ITXASSOU
Pays Basque : ITXASSOU
Pays Basque : ITXASSOU
Pays Basque : ITXASSOU
Pays Basque : ITXASSOU

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #La playmouette du dimanche
l'aigrette une élégante cousine de la playmouette

Envole-moi semble dire l’élégante aigrette

qui se dégage à grands coups d’aile

de la boue du vieux port de Pornic !.....

l'aigrette une élégante cousine de la playmouette
l'aigrette une élégante cousine de la playmouette

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog