Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC

 François DUMONT est un jeune pianiste de 27 ans qui a déjà une longue carrière - récompensée par de nombreux prix - derrière lui !

photo-43-1833.jpg

 Il a joué avec un talent époustouflant, pour une salle sous le charme, des morceaux de Bach, Mozart, Debussy, Ravel.

photo-43-1836.jpg

C'est un virtuose pour qui tout semble facile. Il joue avec grâce, sans effort visible....

photo-43-1832.jpg

C'est également un grand communicant, non seulement par sa musique mais aussi par sa parole et son comportement. C'est avec raison que l'association Musica Pornic l'a pris comme conseiller artistique. Cela nous promet de beaux concerts por les années à venir...


Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC

 Le dimanche matin les 4 pianistes étudiants qui avaient suivi la master class avec Bruno RIGUTTO étaient en concert pour jouer les morceaux répétés précédemment.

Simon OGIER

photo-43-1749.jpg

photo-43-1747.jpg

Ellen PELé

photo-43-1755.jpg

photo-43-1758c.jpg

Mathias Le Mezec

photo-43-1766.jpg

photo-43-1763.jpg

So-myoung-Lee

photo-43-7279.jpg

photo-43-1770.jpg

 

Beaucoup d'émotion pour ces jeunes artistes, déjà d'un excellent niveau et dont le jeu devrait s'affiner encore...

photo-43-1790.jpg

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré

 Brigitte est décédée brutalement nous laissant tous dans la peine, sa famille d'abord et ses nombreux amis. Nous étions près de 500 à l'accompagner pour son dernier voyage...Chacun évoquait en son coeur les nombreux souvenirs et les heureux moments passés avec elle.

Sur sa tombe, Frédéric, son fils, a su résumer nos sentiments avec ce beau texte de Grand corps malade : 

C'est pas vraiment des fantômes, mais leur absence est tellement forte,
qu'elle crée en nous une présence qui nous rend faible, nous supporte.

C'est ceux qu'on a aimé qui créaient un vide presque tangible,
 car l'amour qu'on leur donnait est orphelin, il cherche une cible.
Pour certains on le savait, on s'était préparé au pire, 
mais d'autres ont disparu d'un seul coup, sans prévenir. 
On leur a pas dit au revoir, ils sont partis sans notre accord, 
car la mort a ses raisons que notre raison ignore. 
Alors on s'est regroupé d'un réconfort utopiste. 
A plusieurs on est plus fort mais on n’est pas moins triste.
C'est seul qu'on fait son deuil, car on est seul quand on ressent. 
On apprivoise la douleur et la présence de nos absents. 

Nos absents sont toujours là, à l'esprit et dans nos souvenirs. 
Sur ce film de vacances, sur ces photos pleines de sourires. 
Nos absents nous entourent et resteront à nos côtés, 
ils reprennent vie dans nos rêves, comme si de rien n'était. 
On se rassure face à la souffrance qui nous serre le cou,
En se disant que là où ils sont, ils ont sûrement moins mal que nous.
Alors on marche, on rit, on chante, mais leur ombre demeure, 
dans un coin de nos cerveaux, dans un coin de notre bonheur. 
Nous on a des projets, on dessine nos lendemains. 
On décide du chemin, on regarde l'avenir entre nos mains. 

Et au coeur de l'action, dans nos victoires ou nos enfers, 
on imagine de temps en temps que nos absents nous voient faire. 
Chaque vie est un miracle, mais le final est énervant. 
J'me suis bien renseigné, on n’en sortira pas vivant. 

Faut apprendre à l'accepter pour essayer de vieillir heureux, 
mais chaque année nos absents sont un peu plus nombreux. 

Chaque nouvelle disparition transforme nos coeurs en dentelle,
mais le temps passe et les douleurs vives deviennent pastelles. 
Ce temps qui pour une fois est un véritable allié. 
Chaque heure passée est une pommade, il en faudra des milliers. 
brigitte.jpg



               Adieu Brigitte,

            tous ceux que tu as aimés,

            aidés, accompagnés,

            se souviendront de toi !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC

 Le concert de la deuxième journée avait pour vedette un pianiste russe de Saint Petersbourg, Vladimir MISCHOUK.

photo-43-1701.jpg

Vladimir Mischouk est un pianiste intimiste avec un jeu très intériorisé, tout le contraire de Mozart par lequel il a commencé sa prestation d'une façon plutôt banale.

photo-43-1714.jpg

Son jeu prend tout son intérêt avec Chopin qui, manifestement, lui convient beaucoup mieux...

photo-43-1719.jpg

Il a enregistré une dizaine de CD de Litz, Tchaïkovsky,...

photo-43-1720.jpg

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC

 Ce premier festival a présenté une particularité très intéressante, il a mis en scène également des élèves qui se sont ainsi confrontés au public et qui ont bénéficié d'une master class avec Bruno RIGUTTO.

Les 4 élèves choisis provenaient du Pôle d'Enseignement Supérieur Spectacle Vivant Bretagne-Pays de la Loire.

La première élève :  Ellen Pelé.

photo-43-7232.jpg

photo-43-7242.jpg

photo-43-7245b.jpg

Le deuxième élève : Mathias Le Mezec.

photo-43-7258.jpg

photo-43-7260.jpg

photo-43-7272.jpg

La troisième élève : So-myoung Lee.

photo-43-7281.jpg

photo-43-7284.jpg

photo-43-7292b.jpg

Le quatrième et dernier élève : Simon Ogier.

photo-43-7311.jpg

DSC02002.jpg

Les masters class sont, pour moi, l'un des moments des plus intéressants d'un tel festival. On y trouve de la belle musique sur laquelle le maître met ses mots pour entraîner son élève à sublimer son interprétation, de grands moments d'émotion, des rapports humains complexes. Musique, psychologie, pédagogie s'interpénétrent pour donner naissance à de beaux moments d'art vivant....

On n'atteint pas (encore) la perfection comme dans un concert, mais on la sent, on l'approche ! Pour peu que les paroles du maître touchent juste on entend l'interprétation de l'élève se modifier et s'épanouir. Si vous aimez la musique et si vous aimez l'art de la pédagogie, venez assister aux masters class !...

photo-43-7306b.jpg

(à suivre....)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC

 Vendredi 29 juin, samedi 30 juin et dimanche 1er juillet se tenait le premier festival de piano classique de Pornic à l'initiative de la municipalié et de l'asociation MUSICA PORNIC.

photo-43-1567.jpg

photo-43-1570.jpg

Le concert d'ouverture était confié au célèbre pianiste Bruno RIGUTTO.

photo-43-1574.jpg

photo-43-1576b.jpg

Son interprétation de Chopin, Schumann et Ravel fut d'autant plus poignante qu'il revenait de la cérémonie des obsèques de son amie Brigitte ENGERER...

photo-43-1577.jpg

Pendant qu'il jouait on sentait son extrême concentration.

photo-43-1654b.jpg

photo-43-1657c.jpg

Contrairement à certains pianistes, il bouge peu mais son visage et ses mains sont extraordinairement expressifs. C'est un pianiste qu'il faut écouter et qu'il faut voir en même temps !

 

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #MACROphotographie et autres PHOTOS

 La nuit est tombée, de l'autre côté de la rue, sur un fil électrique, un pinson fait la cour à une pinsonne...

photo-43-9181.jpg

- T'as de beaux yeux tu sais !

photo-43-9182.jpg

-  Je sais, je sais, on me l'a déjà dit ! 

photo-43-9183.jpg

- C'est pas la peine de t'énerver et de sauter sur ton fil comme un cabri !

photo-43-9184.jpg

- Tu commences à être un peu relou, mec ! Si t'as pas plus de conversation, j'me taille !...

photo-43-9185.jpg

- Non mais des fois ! Y'en a, on s'demande où ils ont appris à faire la cour !...

photo-43-9187.jpg

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #MACROphotographie et autres PHOTOS

 Le marais de Lyarne est une ancienne saline située au fond de la baie de Bourgneuf, sur la commune des Moutiers-en-Retz.

Cette zone préservée est un refuge naturelle pour diverses espèces d'oiseaux, en particulier un échassier qui porte bien son nom, l'avocette élégante.

photo-43-0463C.jpg

photo-43-0464.jpg

photo-43-0466.jpg

Elle n'est pas très farouche et se laisse approcher sans précaution particulière jusqu'à une trentaine de mètres. Elle entreprend de courts vols qui la ramènent assez souvent à son point de départ.

photo-43-0498.jpg

photo-43-0473.jpg

Il est plus facile de la repérer à marée basse. Elle patauge alors volontiers dans le fond des salines abandonnées à la recherche de nourriture, sans jamais se départir de son élégance naturelle !...

photo-43-0467.jpg

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC

 L'avocette élégante est un échassier que l'on trouve dans les zones de marais.

photo-43-0408b.jpg

Robe noire et blanche, pattes grises et bec recourbé, elle est d'une élégance extrême qui lui a donné son nom !

photo-43-0421.jpg

photo-43-0422.jpg

photo-43-0446.jpg

Son bec est long, effilé et recoubé. Il lui permet de sonder la vase à la recherche de larves, vers et petits crustacés qui font son menu quotidien.

photo-43-0462.jpg

Son chant consiste en un cri bref, aigü et répétitif qu'elle pousse, même en plein vol, comme en témoigne, sur cette photo, sa langue dressée !...

photo-43-0462B.jpg

L'avocette élégante est tellement élégante que nous la retrouverons de temps à autre le dimanche sur ce blog !...

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Lectures - cinéma - citations -...

 La crise a laminé la vieille Angleterre et les vieux du vieil Empire Britannique n'ont plus les moyens, pour l'un de faire opérer sa hanche usée, pour d'autres de se loger dans un appartement décent,.... Une dizaine d'entre eux se laisse séduire par une annonce mirobolante d'une vie de palace dans un un hôtel prestigieux de Jaïpur, en Inde.

indian-palace.jpg

Sur la pub, tout n'est qu'ambiance feutrée, luxe, calme et beauté.... La réalité est toute autre et chacun - y compris le patron rêveur et irréaliste de l'hôtel - va être affronté à ses choix de vie et devra faire face à son destin !...

Un film profondément optimiste, qui se passe aujourd'hui, au coeur des bouleversements géopolitiques que nous vivons mais qui parle de la vie intime des gens, d'occidentaux privilégiés et déchus et d'indiens déchus (intouchables) ou qui cherchent la réussite à tout prix !...

Un film d'amour mais pas de cul, sur la violence de nos sociétés modernes mais sans que coule une goutte de sang, de l'espoir qui peut dépérir et du désespoir dont on peut revenir,....

 

On ne résume pas un chef-d'oeuvre ! S'il passe encore dans votre ville (reprise de l'été), courrez-y !


Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog