Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil

La côte des basques au sud de Biarritz est envahie par les amoureux des beaux paysages de mer et de montagne, à marée basse !

on court, on marche, on prend des photos, on promène son chien....mais sur certaines plages on n'a plus le droit de fumer !

En arrière-plan les montagnes des Pyrénées découpent l'horizon de leurs sommets bleuis....

BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques sous le soleil

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil

Sous le soleil la côte des Basques au sud de Biarritz est un un petit paradis. Surfeurs, sportifs amateurs et simples promeneurs s'y retrouvent pour le plus grand bonheur de tous !...

Comme le chantait Nino Ferrer, On dirait le sud...

" On dirait le Sud
Le temps dure longtemps
Et la vie sûrement
Plus d'un million d'années
Et toujours en été ..."

BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil
BIARRITZ, côte des basques : surf et détente sous le soleil

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
Hasparren, la route impériale des cimes

Où que l'on aille en Europe on trouve des traces du passage de Napoléon ! C'est le cas entre Bayonne et Hasparren où l'on peut emprunter la route stratégique construite par Napoléon pour le passage de ses troupes qui se rendaient en Espagne. Elle est jalonnée par de belles maisons basques et permet surtout d'avoir des vues magnifiques sur le paysage de petites montagnes qui s'étale à ses pieds...

Le meilleur moment, en ce mois de décembre est la fin d'après-midi, la lumière dorée enflamme les derniers feuillages !

En voici quelques vues transformées en dessins numériques à partir des photos...

Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes
Hasparren, la route impériale des cimes

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC

La matinée a commencé par un brouillard épais et une sorte de brumisation persistante dans l'air. Puis vers midi le ciel s'est dégagé et le soleil a brillé tout le reste de la journée.

Le coucher de soleil à été somptueux. en voici des images prises à Sainte-Marie-sur-Mer....

Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !

Après avoir pris des photos à Sainte-Marie je suis venu sur le vieux port de Pornic. Quel changement par rapport à la soirée précédente où le brouillard empêchait même de voir le quai d'en face !...

Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !
Pornic, après le brouillard un magnifique soleil !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
PETITE HISTOIRE DU SOCIALISME : la guerre des roses

 

L’idéal du socialisme au début du XXe siècle consistait à donner “à chacun selon ses besoins” en supprimant la propriété privée, le marché et en collectivisant la production. Communistes et socialistes sont restés ensemble jusqu’à la naissance de l’URSS. En 1920, au congrès de Tours, la rupture est consommée. Les socialistes s’engagent à respecter la démocratie alors que les communistes considèrent que le pouvoir est “au bout du fusil”.

Après la deuxième guerre mondiale la croissance est si forte qu’une partie du programme socialiste de redistribution peut être réalisée, c’est l’époque de l’état-providence. L’état prélève impôts et cotisations pour les redistribuer suivant des critères sociaux. La croissance assure le différentiel sans grever les entreprises. elles gagnent plus et l’on redistribue plus ! Jusqu’à la crise pétrolière de 1975 cette redistribution a connu un certain équilibre grâce à une croissance moyenne de 5% sur 30 ans.

Lors de l’arrivée de Mitterrand au pouvoir (en 1981) la croissance est déjà en perte de vitesse mais cela n’empêche pas les socialistes de continuer à distribuer alors que les recettes diminuent. Alors d’où vient l’argent ? De l’augmentation des prélèvements et des dettes qui commencent à s’accumuler. La dette explose et les prélèvements qui étaient de 21 % en 1981 passent à plus de 55 % en 1995 et la droite a maintenu à peu près les mêmes orientations pour revenir au pouvoir...

 

Mais la croissance ne revenant toujours pas , cette politique a contribué à paupériser les classes moyennes sans satisfaire vraiment les plus pauvres, les socialistes ont alors changé leur fusil d’épaule. Ils ont commencé à privilégier un « progressisme social » : soutien aux immigrés, évolution des mœurs, féminisme, avec parfois des résultats intéressants mais sans que cela suffise à arrêter la fuite des électeurs.

 

Comment a-t-on fait dans les autres pays d’Europe ? Dans l’Europe du Nord les socialistes ont opéré un virage doctrinal : ils ont accepté l’économie de marché et composé avec elle pour maintenir une certaine redistribution sociale.

 

Nous en sommes là aujourd’hui en France. Le social-libéralisme essaie de s’imposer (Hollande, Valls, Macron et Rocard auparavant...) face à un socialisme conservateur (Mélenchon,...) qui voudrait maintenir la redistribution sans avoir rien à redistribuer, sauf des promesses, faute de croissance. Cela fait le jeu du Front National qui affiche, lui aussi, une position socialiste de redistribution sur le plan économique assez proche de celle de Mélenchon et un nationalisme qu’il qualifie lui-même « d’intelligent » (Mélenchon, de son côté, parle d’un nationalisme « solidaire »). Ce nationalisme est surtout caractérisé par le rejet de la mondialisation et des étrangers pour le Front National et par un rejet de la mondialisation et des riches pour le Front de Gauche. Les ouvriers semblent plus séduits par le FN (près de 40% de votes) que par le Front de Gauche (6%)

 

La croissance qui a permis aux socialistes de redistribuer les richesses sans trop augmenter les impôts ni s’endetter est finie et bien finie ! Ils sont sommés aujourd’hui de choisir :  Ils ont le choix entre une solution libérale qui accepte le marché tout en le régulant avec plus ou moins de rigueur, soit refuser le marché d’une façon plus ou moins complète en revenant sur des positions proches de celles du début du XXe siècle ! C’est comme cela que l’on peut comprendre l’éloge de Mélenchon aux dictateurs d’Amérique du Sud, Chavez, Maduro, Castro et l’éloge moins appuyé et sans doute tactique de Royal au même dictateur Castro.

Le socialisme français est au pied du mur. Il est face à ses responsabilités !...

PETITE HISTOIRE DU SOCIALISME : la guerre des roses

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive

Le long de la Nive dans la vieille ville de Bayonne les maisons hautes sont groupées le long des rives. Les couleurs vives de leurs portes et fenêtres forment un tableau simple mais plein d’élégance. Elles se sont plus ou moins inclinées l’une vers l’autre au fil du temps et on les consolide comme on peut. L’une d’entre elle est en réparation actuellement car elle se déformait « en tonneau », mais on ne peut la détruire car cela menacerait les autres !....Il faut, bien sûr, les conserver, elle représente une richesse pour la ville.

BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive
BAYONNE : magnifiques maisons le long de la Nive

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #La playmouette du dimanche
Playmouette dans le brouillard !....

Elles sont là... malgré le brouillard il faut bien manger ! ...

On les voit tout à coup sortir de la brume, tournoyer comme sans but puis replonger dans cet univers laiteux où ciel et mer se confondent !..... 

 

Playmouette dans le brouillard !....
Playmouette dans le brouillard !....
Playmouette dans le brouillard !....
Playmouette dans le brouillard !....
Playmouette dans le brouillard !....
Playmouette dans le brouillard !....

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
BAYONNE (01/02)

Près de 50 000 habitants pour cette grande ville traversée par l’Adour et la Nive et capitale de tout le bassin. Des industries chimiques et métallurgiques se sont installés grâce à son port et les activités de service ou culturelles sont prometteuses.

Mais quand on vient en visite à Bayonne c’est surtout pour le charme de sa vieille ville construite le long de l’Adour et de la Nive avec ses halles, sa cathédrale et ses vieilles rues dans lesquelles la foule s’entasse lors des célèbres fêtes de Bayonne ….

BAYONNE (01/02)
BAYONNE (01/02)
BAYONNE (01/02)
BAYONNE (01/02)
BAYONNE (01/02)
BAYONNE (01/02)
BAYONNE (01/02)
BAYONNE (01/02)
BAYONNE (01/02)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
edmond ROSTAND à l'ARNAGA

Edmond Rostand a vu grand pour sa maison de Cambo-les-bains, l'Arnaga. L'intérieur est vaste, chic et moderne pour l'époque avec la fée électricité qui règne dans toutes les pièces, y compris pour le chauffage, mais les jardins ne sont pas moins grandioses ! D'abord un vaste parc à la française, inspiré, en toute modestie des jardins de Versailles, avec un grand plan d'eau dans lequel la maison se reflète. Un autre plan d'eau entouré de colonnades en arc de cercle ferme la perspective.... grandiose !

Il fallait bien cela à l'auteur de Cyrano, de l'Aiglon et de Chanteclerc pour impressionner ses nombreux visiteurs. Derrière la maison se trouve un autre jardin de style plutôt anglais et sur le côté, un bois....

Si vous allez pays basque, c'est un site incontournable, à visiter en lisant quelques poèmes d'Edmond ou de sa femme Rosemonde...

edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA
edmond ROSTAND à l'ARNAGA

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Biarritz Bayonne Bordeaux Toulouse Luchon
Edmons ROSTAND à l'Arnaga

Edmond ROSTAND est l'auteur de l'inoubliable Cyrano de Bergerac joué sur toutes les scènes du monde et merveilleusement incarné par notre Depardieu national quand il était encore jeune et beau ! Edmond n'est pas originaire du pays basque, il est né à Marseille, il est venu à Cambo en 1900 pour soigner une affection pulmonaire et il y est resté. Il a fait construire une magnifique maison dans un style néo-basque pour l'extérieur, mais arrangé suivant ce qui se faisait de mieux dans les maisons bourgeoises pour l'intérieur : un grand hall de style anglais, un salon de style chinois, un boudoir art nouveau et de magnifiques peintures et fresques.... Edmond et sa femme Rosemonde pouvaient, sans rougir, inviter la haute société parisienne et locale d'autant plus que la maison était au top du modernisme pour l'époque : fini les cheminées qui fument, vive le chauffage électrique !...

Prenez le temps de faire le tour de cette magnifique demeure tout en lisant quelques vers d'Edmond et de sa femme Rosemonde !

Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga
Edmons ROSTAND à l'Arnaga

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog