Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas

Hier après-midi la tempête s'est déchaînée sur toute la côte Atlantique. C'est toujours un moment passionnant pour les photographes. Comme vous vous en doutez un certain nombre de précautions sont à prendre...

Pour cette tempête je me suis concentré sur une zone de 500 mètres autour de la  Pointe Saint-Gildas, en particulier la jetée et son petit phare et la falaise rocheuse après les blockhaus. J'ai surtout utilisé le "grand angle" (qui a une vision plus large que la vision humaine) et un téléobjectif.

Pas de danger, mais comme vous le verrez sur certaines photos, je me suis laissé surprendre un moment donné par une giclée d'écume qui m'a aspergé de la tête aux pieds et surtout l'appareil photo. Heureusement il était protégé par un sac en plastique et seul l'objectif était à nettoyé !....

Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas
Tempête sur la Pointe-Saint-Gildas

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas

On se rend vraiment compte que l'on est sur une pointe rocheuse quand on découvre la pointe Saint-Gildas d'hélicoptère ! Des rochers qui avancent dans la mer, une jetée qui protège tant bien que mal les bateaux du vent qui s'engouffre dans l'estuaire de la Loire....l'endroit est magique ! 

Même par gros temps c'est un lieu de promenade pour les habitants du voisinage ou les touristes qui viennent s'oxygéner.

L'objectif ultime est d'aller jusqu'à la pointe de la pointe  exposée aux vents les plus violents. Au bout du bout, un petit phare résiste à la rouille comme il peut. de là on peut observer les bateaux qui attendent la marée propice pour entrer dans le port dont on remarque les installations dans le lointain. Si l'on a de la chance, un arc-en-ciel vient illuminer le ciel toumenté de ce mois de janvier... 

Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas
Nuages, pluie et soleil sur la Pointe-Saint-Gildas

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC
Tharon, hors saison....

THARON à la nuit tombée : "On doit être hors saison" La célèbre pêcherie bleue de la grande plage de Tharon se dresse toujours fièrement au-dessus des flots gris....La plage est déserte et les rues aussi...On doit être hors saison comme le chante CABREL !

Tharon, hors saison....
Tharon, hors saison....
Tharon, hors saison....
Tharon, hors saison....

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Journée d'hiver à Pornic...

Journée venteuse et pluvieuse, une vraie journée d'hiver ! On voit à l'horizon, un grain qui se prépare... ça y'est, il arrive, il est là. La pluie tombe cinglante et drue... Même les poules d'eau courent se réfugier sous un buisson....Le paraplue de l'impénitent promeneur n'y résistera pas. Sa vie se terminera dans une poubelle ! Mais déjà, vers Noirmoutier, une éclaircie se précise....

Journée d'hiver à Pornic...
Journée d'hiver à Pornic...
Journée d'hiver à Pornic...

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits

MIMOSA précoce !
Incroyable ! Le mimosa, ce joli arbuste (de la famille des légumineuses) qui illumine habituellement le mois de février et embaume les jardins, est en fleur ! Elles sont encore peu fournies mais bien présentes et les bourgeons n'attendent qu'un peu plus de lumière et de douceur pour sortir !
Méfiance ! gare au coup de froid et au gel !

Fleurs de l'hiver
Fleurs de l'hiver
Fleurs de l'hiver

Il n'y a pas que le mimosa dont la floraison surprend en cette fin d'année d'une douceur inhabituelle ! Les dalhias sont encore magnifiques et certains hortensias, particulièrement bien abrités, ont encore gardé de belles couleurs rose fuchsia....

Fleurs de l'hiver
Fleurs de l'hiver
Fleurs de l'hiver
Fleurs de l'hiver

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PePoPo (Petite Politique de Poche)
L'orgueil des "gens de gauche" est-il justifié ?

J’entends souvent des réflexions méprisantes de la part de “gens de gauche” envers des “gens de droite”. L’inverse existe mais est plus rare. Pourtant leurs résultats politiques ne présentent pas tant de différences que cette arrogance soit justifiée ! Alors quelles en sont les raisons ?

Les gens de gauche se réclament de grandes valeurs généreuses et humanistes : solidarité, aide aux plus démunis, croyance que ce sont les conditions sociales qui rendent les hommes mauvais et  qu’en changeant celles-ci on résoudra les problèmes de violence et de criminalités, etc…

Les “gens de gauche” pensent qu’ils sont les seuls à porter ces valeurs et que les autres, les affreux “gens de droite” ne sont que des égoïstes, des “gros” avides de profit, indifférents à la détresse des autres...

Qu’en est-il dans la réalité ? La réalité est qu’une fois arrivé au pouvoir la générosité des “gens de gauche” se transforme en impôts supplémentaire, en taxes, en restriction des libertés et autoritarisme centralisateur qui vont à l’encontre de leurs désirs et  accroissent le chômage et la misère !

Alors pourquoi continuent-ils d’être de gauche ? Demandez à quelqu’un s’il vaut mieux être beau que moche, généreux qu’égoïste, fraternel qu’indifférent ? Tout le monde aime se présenter sous son meilleur jour et, me semble-t-il, une des motivations essentielle et souvent inconsciente des “gens de gauche” est d’avoir une haute image d’eux-mêmes en revendiquant un merveilleux idéal de générosité ! Quand les résultats ne sont pas à la hauteur il leur reste toujours la possibilité de se consoler en se disant : “notre but était juste mais la droite nous a mis des batons dans les roues ou les circonstances nous ont été défavorables, etc...”. Certains en rajoutent dans la surenchère en clamant : “On n’en a pas fait assez, il faut aller encore plus loin, les mesures n’étaient pas assez radicales !”

Les “gens de droite” sont plus terre à terre. Ils savent que l’homme n’est pas parfait et n’aspirent pas tant à changer sa nature qu’à en faire un usage profitable et à en limiter les effets pervers. Ce n’est pas très glorieux, mais, comme on dit, c’est déjà ça !

Qui a raison ? Les deux camps semblent irréconciliables car leurs conceptions de la vie, donc de la politique, sont fondées sur des sentiments et non pas sur la raison : aspiration vers un idéal pour les uns, gestion de la réalité pour les autres. Mais dans les faits, quand les uns ou les autres arrivent au pouvoir, la raison rattrape les sentiments et les sentiments en rabattent un peu à la raison et en définitive, leurs politiques présentent des différences mais sont rarement contradictoires. C’est une bonne chose ! Les problèmes surgissent quand les jusqu'au-boutistes de l’un ou l’autre camp s’emparent du pouvoir à la faveur d’une situation critique. Le siècle dernier a connu plusieurs de ces épisodes dramatiques. Il est clair que notre siècle n’en sera pas exempt.  Les jusqu'au-boutistes peuvent alors faire dériver le pays vers une dictature de gauche ou de droite avec la guerre au bout du chemin… Quelques milliers, quelques millions ou dizaines de millions (ou centaines de millions) de morts plus loin, la vie normale reprend son cours, laissant des cicatrices longues à guérir...

Le problème écologique dans notre siècle changera peut-être un peu la donne car nous avons un ennemi commun : le réchauffement climatique, ce qui incite à une certaine unité qui est, pour l’instant, surtout une unité de façade. Mais il ne faut pas se faire d’illusions, les motifs de guerres entre les jusqu’au-boutistes d'un bord ou de l'autre ne manqueront pas : querelles de prestige, de territoire, guerres de l’eau, guerres pour le pétrole ou pour d'autres ressources...

C’est quand les va-t-en guerre sont au pouvoir que l’on regrette les “gens de gauche” "normaux" et  les “gens de droite” "normaux", "normaux", c'est-à-dire, un peu ternes, éloignés des extrêmes.On réalise alors que leurs différences ne sont que de tempérament et que les qualités des uns peuvent corriger les défauts des autres et inversement. Une chose est certaine, il n'y a pas d'orgueil ni de sentiment de supériorité à avoir quand on est dans un camp ou dans l'autre !...

L'orgueil des "gens de gauche" est-il justifié ?

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #PORNIC

Balade sur le superbe sentier des douaniers entre la Fontaine aux Bretons et le vieux port de Pornic : tout au long du sentier, on passe devant de magnifiques criques, mais aussi le tumulus de la Joselière, et des blockhaus, restes de la dernière guerre...1 H et demie de marche pendant laquelle on ne voit pas le temps passer !....

Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers
Sentier des douaniers

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #ppp (Petite Psychologie de Poche
Petite Psychologie de Poche : le sourire !

Ce cher Rabelais pensait que “le rire est le propre de l’homme”. On sait qu’il n’en est rien aujourd’hui (en particulier grâce à Franz de Waals : “le singe en nous”,et bien d’autres titres…) et faire des grosses blagues est une pratique courante chez certains singes !

Le rire, d’accord, mais qu’en est-il du sourire ?

Il semble encore plus ancien que le rire et partagé par les espèces qui nous sont proches. Les singes rhésus et les chimpanzés par exemple découvrent leurs dents pour apaiser un individu agressif. Une façon de dire “je ne suis pas dangereux, ne m‘attaque pas !” Ce même sourire est utilisée par les mâles lorsqu’ils approchent une femelle pour s'accoupler. Les mères l’utilisent également pour encourager leur petit à les suivre quand il est récalcitrant.

 

 

Petite Psychologie de Poche : le sourire !

Ces comportements sont troublants évidemment et proches de ceux que nous pratiquons nous-mêmes dans notre propre espèce. Quand on observe des singes il n’est parfois pas facile de repérer ce sourire car il mobilise moins de muscles (mais les mêmes que chez l’homme) et l’expression est plus difficile à lire. Mais l’essentiel y est ; sourire c’est découvrir plus ou moins légèrement les dents pour montrer qu’elles ne sont pas prêtes à mordre ! “Regarde-moi, je suis inoffensif, je ne suis pas agressif !”

Petite Psychologie de Poche : le sourire !

Chez les singes si le sourire doit communiquer, d’une façon non-verbale, un message de soumission pour faire baisser l’agressivité d’un supérieur hiérarchique, avec des égaux, il est plutôt une invite amicale. A titre personnel j’ai remarqué que dans une situation embarrassante, les femmes sourient plus facilement que les hommes. Par exemple, vous êtes gênés pour passer sur un trottoir trop étroit : si vous êtes un homme et que l’autre devant vous est une femme, elle aura tendance à désarmer la gène par un sourire, alors que certains hommes vous toiseront d’un regard furibond, comme si on leur avait manqué de respect et certains vous bousculeront sans vergogne !

Petite Psychologie de Poche : le sourire !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #alain barré
Pourrie/pas pourrie !

Ce que je vous souhaite pour cette nouvelle année c’est de voir les bons côtés des choses, en vous-mêmes d’abord et chez les autres également ! Dénigrer, médire, diffamer, discréditer, calomnier, dévaloriser, rabaisser, avilir,...c’est d’abord une façon de se pourrir la vie en pourrissant celle des autres !

Pourrie/pas pourrie !
Pourrie/pas pourrie !
Pourrie/pas pourrie !
Pourrie/pas pourrie !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
Rien ne vaut la vie !

Je vois de temps à autres sur les réseaux sociaux du web des gens qui récriminent, qui dénigrent, qui invectivent, qui diffament, qui maudissent, qui en veulent à tous et à tout pour tout et n’importe quoi.

Il faut dire qu'ils ont en partie raison  car “la vie ne vaut rien”, comme le dit Malraux (repris dans une merveilleuse chanson par Souchon),  mais ils oublient une chose encore plus importante, c'est que si "la vie ne vaut rien", “ rien ne vaut la vie.”

J’ajouterai pour certains qui vont beaucoup plus loin et qui méprisent l'existence des autres allant jusqu’au point de vouloir les exterminer que “les gens ne valent rien non plus, mais rien ne vaut les gens !”

Etre mécontent des autres c'est souvent être mécontent de soi dit-on en psychologie.

Peut-être faut-il mieux s'aimer soi-même pour aimer les autres ?

Rien ne vaut la vie !

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog