Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Articles avec #24 h du mans catégorie

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #24 H du MANS

Les 24 H du Mans, comme toutes les courses automobiles, représentent une débauche d'énergie, de carburant, de pollution, etc... Certains militent pour leur suppression, d'autres font valoir, que les progrès technologiques dont elles sont à l'origine justifient amplement leur maintien !...

Les organisateurs ont bien senti le problème et, cette année pour cette 78e édition, ils avaient prévu de mettre en avant des prototypes "écologiques" : une Porsche et une Peugeot hybrides,  une BMW et une Mazda à hydrogène, une Tesla électrique, une Ferrari électronique. Pour faire preuve de leur bonne volonté, les organisateurs ont même fait faire un tour de circuit à ces "voitures du futur". Aucune, bien sûr, ne participait à la course ! Peut-on imaginer qu'un jour ces prototypes y participeront ? Y aura-t-il un jour un grand prix pour la voiture la moins polluante, la moins dévoreuse d'énergie ?....

Il existe déjà une course de ce type. Le "microjoule" mis au point par le lycée technique de la Joliverie à Nantes a  remporté le premier prix en parcourant 3794 Km avec un litre d'essence, oui, vous avez bien lu : 3794 Km soit moins de 0,04 l d'essence au Km !!!

microjoule.jpg

Au 24 H du mans, des progrès ont été réalisés, mais on ne joue visiblement pas dans la même cour ! Voici quelques uns de ces "prototypes de l'avenir" qui commencent à apparaître, bien timidement, sur les circuits !...

_DSC7232.JPG_DSC7234.JPG_DSC7235.JPG_DSC7240.JPG L'avenir appartient aux imaginatifs, aux créatifs, à ceux qui se dépensent et dépensent sans compter, mais aussi aux économes, aux bons gestionnaires de la planète, à ceux qui économisent goutte à goutte !... Les deux ont droit de cité, mais la seconde catégorie est sûrement beaucoup trop sous-représentée !

Fin des chroniques sur les 24 H du Mans !

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #24 H du MANS

Désolé pour les amateurs purs et durs de la course, mais je n'ai pas photographié le départ et je n'y suis resté que 2 ou 3 heures, juste le temps de vérifier que ce n'était pas la compétition en elle-même qui m'intéressait, mais plutôt les à-côtés ! Pour ceux que cela passionne, voici les résultats : Les 3 PEUGEOT ont mené pendant longtemps puis elles ont cassé leur moteur pendant la nuit. AUDI a pris la tête. La quatrième Peugeot a fait le forcing et tenté le tout pour le tout mais, elle aussi, a cassé et AUDI l'a emporté.

Donc pas de photos de la course ! Par contre j'ai retravaillé les photos prises pendant les essais (donc des voitures prises au téléobjectif et roulant entre 100 et 200 Km/h !) pour en faire des posters. En voici quelques unes avant et après transformation :

_DSC3849.JPG_DSC3849g.jpg_DSC4633.JPG_DSC4633f.jpg_DSC7561c-copie-1.jpg_DSC7561e.jpg

Les deux grandes concurrentes PEUGEOT et AUDI

_DSC4080-copie-2.jpg_DSC4080k.jpg_DSC4112c.jpg_DSC4112k.jpg

Les voitures des 24H du mans se prêtent bien à cet exercice car leurs formes et leurs couleurs sont très variées...

_DSC3733b.jpg_DSC3733g2.jpg_DSC3733k2.jpg_DSC3056c.jpg_DSC3056hh52.jpg_DSC7622b.jpg_DSC7622g.jpg_DSC3220c-copie-1.jpg_DSC3220f.jpg

A l'heure du bilan, et à une époque où les économies d'énergie et l'écologie sont à la mode, on peut se poser des questions sur l'intérêt et sur l'avenir des 24 H du Mans ? C'est ce que nous allons évoquer demain, dans la dernière chronique sur les 24 H

_DSC9619K2Z-copie.jpg 

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #24 H du MANS

Le vendredi,  veille du départ, la "parade" investit le centre ville !

_DSC7249.JPG_DSC7257.JPG_DSC7307.JPG_DSC7340.JPG_DSC7328d.jpg

Les pilotes, les voitures de collection, défilent dans les rues sous les yeux ébahis du bon peuple qui s'entasse le long des grilles, envahit les pelouse, se juche sur les parapets du tunnel qui passe sous le vieux Mans,... 

_DSC7251.JPG_DSC7295.JPG_DSC7389.JPGDSC7317

Le maire est aussi de la fête....

_DSC7281.JPG

Les majorettes font voltiger leurs baguettes

_DSC7378.JPG

Les garçons de café font des prouesses pour abreuver la foule assoiffée...

_DSC7392.JPG

et les télés étrangères filment avec circonspection...

_DSC7283.JPG

C'est la fête !... La parade passée, des spectateurs envahissent le parvis de la place de la république....Il reste à peine 24 H avant les 24 H !

_DSC7416.JPG

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #24 H du MANS

Les 24 H durent une semaine ! Il faut meubler les journées des nombreux campeurs et touristes venus de toute l'Europe : anglais, allemands, hollandais,... Ils sont là pour s'amuser, mais aussi découvrir de la belle mécanique !..

_DSC7246.JPG_DSC7229.JPG

L'humour n'est pas toujours d'une grande finesse, mais l'atmosphère est bon enfant ! Pour occuper la journée du vendredi qui précède le départ de la course, deux activités sont prévues : la visite des stands et la "parade" en ville.

La foule se presse devant les stands où les mécanos "désossent" les voitures, nettoient, astiquent, règlent...

_DSC7124.JPG_DSC7127-copie-1.JPG_DSC7144.JPG_DSC7178.JPG

Mes voisins font des passionnés, ils font des commentaires, expliquent les termes mécaniques...

_DSC7188.JPG_DSC7183-copie-1.JPG

Quelques femmes, mais surtout beaucoup d'hommes et comme on n'attire pas les mouches avec du vinaigre, quelques charmantes demoiselles prennent des poses devant les bolides...

_DSC7146.JPG

_DSC7159.JPG

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #24 H du MANS

Je suis admiratif devant l'habileté de ces pilotes qui arrivent à éviter - parfois de justesse - la voiture qui les précède, partie en dérapage ! Parfois le suiveur n'a pas le temps de réagir et se laisse entraîner dans le dérapage lui-aussi

_DSC5846.JPG_DSC5849.JPG_DSC5855.JPG

Les deux bolides se retrouvent nez à nez et l'on se demande comment ils vont s'en sortir ?...

_DSC5856.JPG

Ce cas de figure n'est pas rare et l'étrange ballet hors piste, fait soulever des Oh ! et des Ah ! à la foule....

_DSC5923.JPG_DSC5925.JPG_DSC5929.JPG_DSC5930.JPG

Récupérer la piste n'est pas simple quand on est poursuivi par la meute. Certains préfèrent couper le virage et reprendre la piste à la sortie, d'autres préfèrent revenir en marche avant sur la piste. Dans tous les cas le moment est délicat et suppose de garder la tête froide. C'est aussi cela que nous apprennent des compétitions comme les  24H du Mans !...

_DSC6019.JPG_DSC6027.JPG

Il arrive que la voiture finisse dans le décor, pousser par une concurrente...

_DSC6739-copie-1.JPG

Quand les choses se gâtent vraiment, la voiture finit sur la dépanneuse !...

_DSC3155-copie-1.JPG

Pour finir : un bestof dérapage sous forme d'une animation

 

 

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #24 H du MANS

"The show must go" quelles que soient les conditions météo. Le jeudi après-midi un orage éclate au-dessus du Mans pendant les essais qualificatifs de la Porsche Carera Cup. J'arrive au moment où la pluie se calme. La piste est mouillée et les voitures soulèvent encore des gerbes d'eau. Je m'installe tout en haut de la tribune qui précède la courbe Dunlop. les bolides arrivent à 220 Km/h de la ligne droite des stands

_DSC5145.JPG

Ils doivent ralentir, au dernier moment, pour aborder la courbe à une vitesse" raisonnable", c'est à dire autour de 100 Km/h.

_DSC5584.JPG

J'assiste à un festival de dérapages, tête-à-queue, sortie de route et autres figures de danse automobile

_DSC5672.JPG_DSC5678.JPG_DSC5684.JPG

Heureusement, les voitures peuvent se ratrapper sur les bandes bleues et jaunes antidérapantes. Si cela n'est pas suffisant, elles finissent dans les gravillons qu'elles projettent un peu partout !...

Pas d'accident grave grâce à ces mesures de sécurité et à l'habileté des pilotes

_DSC5729.JPG_DSC5731.JPG_DSC5741.JPG

...De l'habileté, il en faut, surtout quand les voitures arrivent en troupeau serré qui se bousculent dans le virage pour passer le premier !...

_DSC5809.JPG

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #24 H du MANS

  Le règlement des 24 Heures prévoit 4 catégories : les prototypes (LMP1 et LMP2) et les Grand Tourisme (GT1, GT2). Les LMP1doivent avoir un poids minimum de 900 Kg et leur cylindrée varie de 4 à 6000 cm3 suivant leur motorisation. C'est dans cette catégorie que courent les championnes : AUDI, PEUGEOT, ASTON MARTIN, LOLA

_DSC3181-copie-2.JPG

La catégorie des LMP2 impose un poids minimum de 825 Kg et une cylindrée de 2000 ou 3400 cm3. Dans cette catégorie se retrouvent les PESCAROLO, les LOLA, les GINETTA,etc...

DSC4246 copie2

Les GT sont les poids lourds de la course. Les GT1 doivent peser au minimum 1200 Kg, leur cylindrée va de 3 à 5000 cm3. Dans cette catégorie on trouve les CORVETTES, les FORD, les SALEEN, ASTON MARTIN, LAMBORGHINI...

_DSC3066b.jpg_DSC7561c.jpg_DSC5078b.jpg_DSC7509c.jpg

Dans la catégorie des GT2 les voitures doivent avoir un poids supérieur à 1145 Kg et leur cylindrée oscille entre 3200 cm3 (moteurs suralimentés) et 5500 cm3 (moteurs atmosphériques). on y trouve les FERRARI, les PORSCHE, les BMW, les SPYKER, les JAGUAR

_DSC2909.JPG_DSC3784c.jpg

La superbe BMW customisée par l'artiste américain Jeff KOONS, est une GT2 également :

_DSC4129c.jpg_DSC7431b.jpg_DSC7183.JPG

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #24 H du MANS

LOLA aligne le plus grand nombre de voitures : 9 ! La plus belle est celle d'une équipe suisse : la LOLA REBELLION en partie d'or vêtue (on est Suisse ou on ne l'est pas !)

_DSC3918.JPG_DSC4246-copie2.jpg

La LOLA JUDD n'est pas mal non plus...

_DSC2972.JPG

Les LOLA ASTON MARTIN ont belle allure...

_DSC3808c.jpg_DSC7520c.jpg

La LOLA JUDD COUPE, pilotée par un équipage anglais, est d'un beau vert sobre et sombre...

_DSC2989.JPG

Les anglais sont représentés également par une GINETTA ZYTEK aux couleurs de l'Angleterre : bleu et rouge...

_DSC7602.JPG

Une voiture dont la marque m'est complètement inconnue (HPD ARX.01) fait une pub inhabituelle : contre la malaria !... Elle est pilotée par un australien : BRABHAM, un anglais : FRANCHITTI, un allemand : WERNER. En effet, depuis un certain nombre d'années 3 pilotes doivent se relayer pour les 24 Heures.

_DSC7617c.jpg

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #24 H du MANS

 Les grandes marques sont représentées au Mans. Pas toutes, Renault, par exemple n'y participe pas, estimant que le jeu n'en vaut pas la chandelle !

Peugeot qui a gagné la course en 2009 est représenté par 4 voitures superbement designée. La N° 3 est conduite par l'enfant du pays, le manceau Sébastien BOURDAIS, deux fois deuxième dans des éditions précédentes. Enfer et damnation, sa voiture casse au bout d'une heure et demie de course, dégageant une épaisse fumée blanche ! Rêve brisé, Sébastien se réfugie en pleurs au fond de son stand... Et oui, les pilotes ne sont pas que des gros durs qui ont une mécanique à la place du coeur !....

DSC4080

AUDI, le principal concurrent des PEUGEOT, huit fois vainqueur depuis l'an 2000, aligne 5 voitures, moins belles mais redoutablement efficaces. Rien de superflu, pas de clinquant, tout est sous le capot !...

_DSC3181.JPG

ORECA n'est représenté que par un superbe bolide à l'allure proche des AUDI 

_DSC3797c.jpg_DSC7569c.jpg

L'écurie PESCAROLO, dont les ateliers sont installés au Mans, présente 2 voitures d'une couleur pas banale : framboise et noire !

_DSC4104-copie-1.JPG

Dans le "S" Ford, avant les stands, La Pescarolo se fait pousser sans ménagement dans le décor par un malpropre qui tenait à tout prix à la doubler dans le virage. Damned ! On ne se fait pas de cadeaux sur le circuit !

_DSC6739.JPG

Un peu sonné comme un boxeur groggy, le pilote a pris quelques poignées de secondes pour se remettre dans la course...moment délicat car les concurrents ne vous étendent pas le tapis rouge !...

_DSC6762.JPG_DSC6764.JPG_DSC6771.JPG

Voir les commentaires

Publié le par alainbarresfr@sfr.fr
Publié dans : #24 H du MANS

Quand on assiste pour la première fois, comme moi, aux 24 Heures du Mans, on est surpris par le bruit assourdissant des voitures.

 Je suis arrivé directement à la grande tribune sous laquelle se tiennent les paddocks. Elle borde une ligne droite sur laquelle, les bolides, après le virage du raccordement, passe de 110 Km/H à 220 Km/H. Les moteurs hurlent. Le bruit est amplifié dans le couloir formé par la grande tribune et celle qui lui fait face.

essais07.jpg

Cela m'a fait penser aux concerts Hardrock du ferrailleur...même déchaînement de décibels qui annihile toute musique, mais vous prend aux tripes d'une manière animale. Dans les deux cas, le bruit est voulu et recherché comme une façon de s'imposer à la conscience, ou plutôt à l'inconscient du spectateur. En effet, un bruit soudain suscite une émotion violente et incontrôlable chez tous les humains et les animaux qui nous sont proches Les constructeurs (comme les hardrockers) jouent volontairement là-dessus et cultivent le bruit de leur voiture. Cela fait partie de la course et les spectateurs (comme à un concert) n'imaginent pas la compétition sans cette musique qui les charme et les domine ! Du centre de la ville, situé à une dizaine de Km, on entend toujours très bien le bruit de la course !

_DSC3010c.jpgessais08.jpg

Certaines marques ont pris le parti de rendre leurs voitures silencieuses, c'est le cas de Audi. On les respecte, mais comme me déclarait un spectateur : " S'il n'y avait que des voitures comme les Audi, il n'y aurait plus de 24 Heures du Mans !" Donc, si un jour vous venez aux 24 Heures, je vous conseille d'emporter des bouchons d'oreilles. Si vous les oublier...rien de grave, on en trouve sur la piste pour 1€ les jours de la semaine et pour le double pendant la course !...

double01.jpgdouble02.jpgdouble03.jpg

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog