Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Articles avec #chateaux de la loire catégorie

Publié le par alain barré
Publié dans : #CHATEAUX de la LOIRE

Les jardins de Villandry sont réputés mais le château lui-même mérite la visite. Il n'est pas très grand et présente un style original : mélange de souvenirs du moyen-âge et d'influences de la renaissance italienne. Pas de surcharge mais de subtiles dissymétries, de grands pans de toitures d'ardoises. De la grâce, de l'harmonie et une certaine simplicité...

L'intérieur a été meublé par le dernier propriétaire. Les pièces sont entretenus en l'état, le couvert est mis, des fleurs ornent tables et cheminées. On a l'impression de pénétrer dans l'intimité d'une famille bourgeoise... Tout au long du parcours on découvre quelques objets charmants : une statue sans bras... une tête de jeune fille et son reflet dans le miroir,....

Un tableau d'une jeune beauté dans ses plus beaux atours...De la terrasse du château on a une vue magnifique sur les jardins et sur le paysage alentour....

Pour en savoir plus : http://www.chateauvillandry.com/

Voir les commentaires

Publié le par alain barré
Publié dans : #CHATEAUX de la LOIRE

A Villandry, le jardin que je préfère est le potager.  On y cultive des légumes qui ne se mangent qu'avec les yeux ! 85 000 plans répartis suivant 2 critères : l'un esthétique et l'autre scientifique. Le jardinier veille à élaborer un tableau plaisant pour l'œil, alternant formes, couleurs et tailles. Il doit respecter également les règles de l'assolement : on ne cultive pas, par exemple, des plantes de la même famille, 2 années de suite sur le même sol au risque d'épuiser la terre (par exemple , pas de carottes là où poussaient des céleris l'année précédente car les deux appartiennent à la même famille des ombellifères).

Deux plantations sont effectuées chaque année, l'une au printemps, l'autre en été. Les deux saisons conviennent à ce jardin, mais j'ai un faible pour l'automne avec ses couleurs vives : potirons, piments, et la splendeur des choux blancs et violets !...

Voir les commentaires

Publié le par alain barré
Publié dans : #CHATEAUX de la LOIRE

Le jardin le plus représentatif de la rationalité imaginative et de l'ordre un peu solennel à la française, VILLANDRY, doit sa résurrection à un espagnol : Joachim CARVALLO et son histoire est marquée par des influences issues de la renaissance italienne ! En définitive, ce pur joyau des jardins à la française, est une belle illustration du multiculturalisme.

La réussite de ce multiculturalisme ancien qui s'abreuvait à des sources européennes laisse bien augurer du multiculturalisme moderne qui s'inspire de la mondialisation . Nous avons des raisons d'espérer pour l'avenir : nos artistes sauront intégrer, trier, transformer ces nouvelles influences, c'est ce que semble démontrer la réussite des jardins modernes du château voisin de Chaumont !

Villandry offre aux visiteurs quatre types de jardins : un jardin d'ornement, un jardin d'eau, un jardin des simples, un potager. Tous sont aussi intéressants les uns que les autres.

Dans le jardin d'ornement, le buis l'emporte ! 4 carrés sont censés symbolisés 4 formes d'amour : l'amour tendre, l'amour passionné, l'amour volage, l'amour tragique. Le buis se prête bien à un travail tout en finesse et à des effets de symétrie. A vrai dire, peu importe la symbolique sophistiquée : l'effet kaléidoscopique  est réussi !

Voir les commentaires

Publié le par alain barré
Publié dans : #CHATEAUX de la LOIRE

Chaumont ce n’est pas que les jardins ou le château, les écuries sont également tout à fait remarquables et méritent que l’on en fasse le tour !  Elles datent du XIX ème et sont représentatives des goûts de l’aristocratie de l’époque. En visitant ces écuries de luxe on ne peut s’empêcher de penser que les chevaux étaient peut-être mieux traités que les palefreniers !

Une exposition photo rassemble de vieux clichés en noir/blanc sur les jardins ouvriers (dont quelques uns de l'inévitable Doisneau)….

Le parc présente également de l’intérêt. Il a été redessiné à la fin du XIXème siècle. Il présente de vastes perspectives, des bosquets, des vallonnements qui semblent naturels alors qu’ils ont été soigneusement pensés !... Cette année, ils n’ont pas résisté à la mode envahissante des « installations », œuvres d’art moderne, qui occupent la pelouse avec des petites tentes en plastique transparent, « habitées » par des silhouettes humaines….  Pour ajouter une touche d’humour, un bus bleu, reprend la phrase de Magritte en la détournant : « Ceci n’est pas un bus »…. A mon humble avis « Ceci n’a rien de bouleversifiant !... »

Le domaine est particulièrement vaste et l'on peut y passer une demi journée ou même la journée entière. Pas de souci à se faire, on peut se restaurer sur place si nécessaire...Les jardins se visitent jusqu’au 19 octobre. On dit même que leurs créateurs ont prévus qu'ils soient particulièrement beaux au début de l’automne….

Voir les commentaires

Publié le par alain barré
Publié dans : #CHATEAUX de la LOIRE
Ici, un coin de bonheur champêtre a été reconstitué autour d'une vieille table en bois...
Là, une cuisinière déglinguée rappelle les bons souvenirs des années cinquante...

L’ensemble est souvent réussi, parfois seulement curieux mais souvent plein de charme Nature et culture, thème cher aux philosophes, se côtoient dans un jeu délicieux de couleurs, d’eau et de verdure !...

Le petit couplet écologique sans lequel il n’est pas d’exposition réussie aujourd’hui, n'est pas oublié. Il prend la forme inattendue de l’éloge de la chiotte écologique.  Avec force chiffres à l’appui on vous démontre que vous ne pouvez vous passer de cet ustensile dans votre salon. C’est à ce prix que nous sauverons la planète !... Comme quoi il n'y a pas que les actions héroïques de Bruce Willis pour sauver le monde !....

Voir les commentaires

Publié le par alain barré
Publié dans : #CHATEAUX de la LOIRE

Le château de CHAUMONT-SUR-LOIRE fait partie des châteaux de la Loire, il est situé à une quinzaine de Km de Blois et à une cinquantaine de Km de Tours. Il domine le fleuve et servait au Moyen Age de forteresse pour surveiller les comtés voisins. Malgré les remaniements de la Renaissance, il garde une allure défensive avec ses hauts murs et ses hautes tours surmontée de toiture conique en ardoise. Il n’a pas été abîmé par la révolution. Il est resté habité jusqu’au XXème siècle.

L’intérieur mérite une visite. Il appartenait à Catherine de Médicis qui obligea sa rivale, diane de Poitiers, à s’exiler dans cette austère demeure après qu'elle lui eut ravit la superbe demeure de Chenonceau. L’aile qui protégeait le château du côté Loire a été abattue au XVIIIème siècle et aménagée en terrasse. La vue qu’elle offre sur le fleuve est grandiose.

Mais la région abonde en châteaux tous plus magnifiques les uns que les autres et, Chaumont, pour attirer les visiteurs, a dû imaginer autre chose… C’est ainsi qu’est né, il y a une quinzaine d’années, le festival des jardins.

26 paysagistes disposent chacun de 240 mètres carrés à décorer, à leur guise, sur un thème imposé, cette année : « Le jardin en partage ».

Il ne faut pas s’attendre à voir des potagers bien rangés ni des jardins typés à l’anglaise ou à la française.  Chaque créateur imagine un tableau vivant de plantes et d’ustensiles familiers plus ou moins détournés de leur vocation première. 

On reconnaît, par exemple, sur (dans) ce mur, des conserves de légumes dans leurs bons gros bocaux à joints de caoutchouc !....

Voir les commentaires

Publié le par alain barré
Publié dans : #CHATEAUX de la LOIRE

Quand on parle du Cher me reviennent en mémoire les paroles de la chanson de Michel DELPECH : « Ma famille habite dans le Loir et Cher, ces gens-là ne font pas de manières... Ils me disent : "Tu viens plus, même pour pécher un poisson. Tu ne penses plus à nous. On dirait que ça te gêne de marcher dans la boue, On dirait que ça te gêne de dîner avec nous. » http://www.paroles.net/chanson/17536.1

CHENONCEAU est bien construit sur le Cher mais il n’est pas exactement dans le Loir et Cher, il est situé sur le territoire de l’Indre et Loire, à une trentaine de Km de Tour.-chenonceaux01A.jpg

A Florence l’on trouve des maisons construites sur un pont, c’est le cas du célèbre Ponte Vecchio http://fr.wikipedia.org/wiki/Ponte_Vecchio, à Chenonceau, on ne se contente pas de maisons, on édifie un château entier sur un pont ! Incredible ! incroyable ! umglaublisch ! Ils sont forts ces français !-chenonceaux02.jpg

En réalité Chenonceau est le résultat d’une longue histoire commencée sur l’eau, tout simplement car il s’agissait d’un moulin ! L’histoire s’est prolongée grâce au talent, à la ténacité de femmes, à commencer par Diane de Poitiers, maîtresse d’Henri II.

Tout est beau à Chenonceau, l’intérieur et l’extérieur !-chenonceaux03.jpg

Dehors il fait un froid glacial et les gardiens ont eu la bonne idée de faire du feu dans plusieurs cheminées. Cela contribue à redonner vie à cette vieille demeure !...

Au printemps il ne faut surtout pas oublier de visiter les jardins enclos…-chenonceaux04.jpg

…et la ferme…(j’ai eu la surprise d’y rencontrer une japonaise qui vend du vin de la propriété, spécialement pour les touristes japonais et assure les expéditions dans leur pays !)-chenonceaux06.jpg

Un passage par le musée de cire s’avère également indispensable, surtout si l’on y vient avec des enfants. N’est-ce pas princesse BB ?...-chenonceaux05.jpg

Voir les commentaires

Publié le par alain barré
Publié dans : #CHATEAUX de la LOIRE

Même sans être chasseur on peut imaginer ce que doit être un relai de chasse : une maison assez sommaire, une salle avec une cheminée et une grande table sur laquelle les chasseurs vont ripailler, entre hommes, après avoir sillonné la campagne pendant des heures, un fusil à la main !

François premier, ne l’entendait pas de cette oreille. En Italie, où il est entré en conquérant, il est lui-même conquis par les splendeurs de la Renaissance italienne ! A son retour, en 1515, il décide la construction d’un « relai de chasse » qui doit égaler en beauté les palais italiens ! Mission réussie : 156 m de long, 56 m de haut, 426 pièces et 282 cheminées !!!-chambord01.jpg

Pour admirer Chambord, rien de tel que de venir au petit matin, alors que les touristes ne sont pas encore arrivés… L’immense façade de tuffeau est éclairée par une lumière oblique….-chambord03.jpg

Quel que soit le point de vue sous lequel on le regarde, ce palais est incroyable. Il s’en dégage une impression de force et de finesse due, peut-être au mélange des styles. Un style défensif, hérité des forteresses du moyen-âge (un donjon entouré de 4 tours et une solide enceinte doublée de fossés emplis d’eau) et le style Renaissance avec surabondance de loggias (http://fr.wikipedia.org/wiki/Loggia ), pilastres (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pilastre), terrasses, cheminées, moulures horizontales soulignant les étages… une merveille !...-chambord02.jpg

Il n’est pas indispensable de rentrer dans le château : le plus beau se trouve à l’extérieur !... -chambord05.jpg
Le parc est clos par un mur de 32 km ! Attention toutefois aux sangliers, cerfs et autres bestioles dans le parc…elles ont priorité ! On peut se promener le long des canaux, faire son jogging…ou marcher tout simplement en discutant comme deux vieux amis, n’est-ce pas Helmut et François ?....-chambord06.jpg

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog