Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog alain Barré

le blog alain Barré

Un peu de poésie dans ce monde de brutes, un peu de réalité dans la poésie !

Articles avec #recits catégorie

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)

Quand on a un jardin suffisamment grand on peut aussi se permettre d’avoir un complément intéressant sous forme d’un poulailler et d’un clapier ! Les surplus du jardin peuvent être donnés aux animaux et leur fumier peut enrichir le jardin. Les poules pondent des bons oeufs “frais du jour” comme on n’en trouve dans aucun magasin et les lapins finiront un jour ou l’autre dans la marmite !....
Une lapine comme celle-ci peut faire 4 à 5 portées par an. La dernière était très importante : 13 petits lapineaux (ou lapereaux) dont 10 ont survécu.
C’est un plaisir pour les petits enfants d’aller les voir. Il y en a même un qui voulait tenir le lapin en laisse comme un toutou !....

 

le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)

Pas de jardin sans fleurs, même si l'essentiel de la surface est occupée par le potager, il en reste suffisamment pour faire pousser des ageratums, petunias, volubilis, lobelia.... 

le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)
le jardin de Marie-Claire et Michel (03/03)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel

Le potager de Marie-Claire et Michel est situé sur la commune de Sainte-Marie. Il est organisé en trois parties. La terre de la plus grande parcelle est retournée au tracteur et elle accueille des cultures en ligne de pommes de terre, carottes choux. La production est plus que suffisante pour le couple, mais cela permet de donner aux enfants et petits enfants quand ils le souhaitent !
Ce n’était pas une bonne terre, mais Marie-Claire et Michel l’ont amendée tous les ans avec du fumier (des lapins entre autres) et du compost. Ils arrosent le moins possible et ont la chance d’avoir un puits dans le jardin. Ils utilisent peu ou pas de produits phytosanitaires. 
Le mur est utilisé pour des arbres fruitiers...

 

le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel
le potager de Marie-Claire et Michel

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
poule d'eau
poule d'eau

elle se cache à peine derrière un rideau de roseaux juste de la hauteur qu'il faut pour que les passants qui se baladent à côté ne la voient pas ! Ils ne sont pas curieux les passants car à quelques mètres d'eux une magnifique poule d'eau au bec rouge a fait son nid ...

poule d'eau
poule d'eau
poule d'eau

elle n'est pas farouche, mais si l'objectif du photographe pointe trop sur elle, elle s'esquive laissant ses oeufs à découvert....

poule d'eau

Excusez-moi de vous avoir dérangé, madame ! et je m'esquive sur la pointe des pieds....

poule d'eau
poule d'eau

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
à droite : semis de navets, poireaux et betteraves, à gauche : haricots verts
à droite : semis de navets, poireaux et betteraves, à gauche : haricots verts
à droite : semis de navets, poireaux et betteraves, à gauche : haricots verts
à droite : semis de navets, poireaux et betteraves, à gauche : haricots verts
à droite : semis de navets, poireaux et betteraves, à gauche : haricots verts
à droite : semis de navets, poireaux et betteraves, à gauche : haricots verts
à droite : semis de navets, poireaux et betteraves, à gauche : haricots verts
à droite : semis de navets, poireaux et betteraves, à gauche : haricots verts

à droite : semis de navets, poireaux et betteraves, à gauche : haricots verts

Pourquoi faire des chroniques sur un jardin potager ? Certes un potager est moins prestigieux qu'un jardin d’agrément mais il assure la subsistance ou l’appoint de nombreuses familles depuis des générations et, pour certaines personnes aujourd’hui, c’est aussi une façon de s’assurer de la qualité des produits qu’elles mangent !
Le travail de la terre est exigeant mais c’est l’une des plus vieilles activités pratiquées par l’homme. Après avoir passé l’essentiel de leur temps à chasser et à cueillir des baies, nos ancêtres se sont sédentarisés il y a 10 000 ans et ont commencé à cultiver du blé, puis des plantes de plus en plus variées. Quand on jardine, on refait donc les gestes de centaines de générations d’humains qui nous ont précédés. C’est aussi une façon de se relier à eux…
Le potager de Marie-Claire et Michel est situé sur la commune de Sainte-Marie. Le terrain est assez grand et est divisé en 3 parties. Voici le potager familial avec des légumes  très variés à consommer, des plants et des plantes montées en graines pour les futurs semis.
 

Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)
Le potager de Marie-Claire et Michel (01/03)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
oeil de chat !
oeil de chat !
oeil de chat !

Tous les photographes rêvent d’objectifs qui aient la qualité des yeux du chat ! Sa vision de jour est parfaite et capable de repérer le moindre mouvement. Il s’adapte à la lumière en ouvrant ou rétrécissant son étrange pupille fendue en hauteur grâce à des muscles situés sur le bord de l’iris. 
Sa vision de nuit est également exceptionnelle grâce à des cellules spécialisées qui recouvrent le fond de sa rétine. Ainsi il se contente d’une luminosité 5 fois moindre que les humains c’est cela qui en fait un chasseur nocturne redoutable. Si un chat dort le jour ce n’est pas parce que c’est un flemmard mais parce qu’il chasse la nuit !
Ces immenses qualités ont également leur revers : le chat voit mal de près. Il se fie alors à son odorat et à ses vibrisses (les fameuse moustaches). Il est donc naturel que lorsque l'on avance la main vers lui, il cherche à sentir le bout des doigts. Avant de le caresser mieux vaut le laisser faire.
Un autre inconvénient de son exceptionnelle vision nocturne : la zone de netteté ("la profondeur de champ") de ce qu'il voit est faible et son acuité est moins bonne que la nôtre.

En somme, comme pour un objectif photo, la vision du chat est un compromis !...
 

oeil de chat !
oeil de chat !
oeil de chat !
oeil de chat !
oeil de chat !
oeil de chat !
oeil de chat !
oeil de chat !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
coquelicot
coquelicot

Le coquelicot est en réalité un “coquelicoq”, c’est ainsi qu’on l’appelait en vieux français pour évoquer sa couleur vive comme celle de la crête du coq !

En effet le coquelicot fait chanter les couleurs dans les champs et les fossés. Autrefois il accompagnait systématiquement les moissons et ses graines se mêlaient à celles du blé et autres céréales. L’emploi des herbicides l’a repoussé à la limite des champs.

Ses étamines -petits bâtonnets jaunes bordés de noir-  sont particulièrement décoratives et tranchent avec le fond rouge vif des pétales..

La capsule est également très élégante. Elle ressemble à une poivrière. Secouée par le vent, elle laissera échapper les graines quand elle sera arrivée à maturité.

 

coquelicot
coquelicot
coquelicot
coquelicot
coquelicot
coquelicot
coquelicot

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits

Les plantes séchées ont également leur charme dans le jardin de Marie-France. C'est le cas, en particulier, des si photogéniques capsules de pavot !...

Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)

Après la fleur de fuchsia, des "filles des airs" en suspension, un peu après : clématite, fuchsia, petit acer, ornithogale, pois de senteur blanc, hémérocalle blanc, hortensia arlequin, scolopendre, etc... 

Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)
Le jardin de Marie-France Morice (04/04)

Ainsi se termine la visite du jardin de Marie-France Morice. Merci Marie-France !

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)

Qui dit jardin, dit insectes. Les insectes ne sont évidemment pas les ennemis des jardiniers, bien au contraire ! Sans les pollinisateurs que sont les abeilles, papillons et autres, pas de fécondation et, à terme, plus de plantes à fleurs élaborées mais une régression vers les algues et les mousses ! Sur les premières photos on voit une punaise dont les couleurs sont aussi vives que celles d’un écusson. Il s’agit du graphosome italien. Les anglais lui donnent le nom de graphosome puant. Cette odeur qui se dégage quand on l’écrase vise à dissuader les oiseaux prédateurs. Mais comment les oiseaux peuvent-ils savoir que cet insecte ne fera pas un bon repas ? Grâce aux couleurs voyantes de sa carapace ! Sa couleur est donc un avertissement, qui fonctionne à vrai dire pour nous aussi ! 

Ci-dessous : Coquelicots, rose, Gaura, du houblon qui s'accroche à son support... Après l'assiette en faïence et les petits poussins, du stipa, croscomia lucifer, helicrysum (à odeur de curry)...

Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)

Dans cette série, Grisou le chat est omniprésent. Dans les rêves de beaucoup de citadins privés de verdure que trouve-t-on justement ? Souvent un jardin et un chat !...

Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)

ci-dessous : croscomia lucifer, passiflore, petite chrysanthème, ...et pour terminer plusieurs photos de cardon en fleur !

Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)
Le jardin de Marie-France (03/04)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits

J’aime que dans un jardin il y ait des objets qui ont subi la patine du temps, des arrosoirs étamés, des pots de fleurs retournés et même un vieux thermomètre brûlé par le soleil !... 

Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)

On est étonné quand on parcourt le jardin de Marie-France Morice qu’une personne seule puisse entretenir un tel espace. Elle y passe beaucoup de temps évidemment, mais comme il ne s’agit pas d’un jardin trop sophistiqué, les plantes se font leur place au soleil ou à l’ombre d’une façon naturelle. pas de forçage à coups d’engrais et de pesticides, elles poussent où elles ne poussent pas. Marie-France en amoureuse raisonnée de la nature, leur facilite les choses par des soins incessants, mais il faut aussi qu’elles y mettent du leur !

Cette série commence par une plante très curieuse : "la fougère patte de lapin". Sur la partie droite de la photo on voit la "patte de lapin" et un joli rameau vert s'en détache. Le contraste est saisissant ! Un peu après, on remarque un houx à feuille de châtaigner, puis de échalotes dans la partie potagère, une fleur jaune pour bouquet sec, une marguerite semi-double, de l'ail en fleur, du chardon des Alpes (bleu), une fleur curieuse qui commence à fleurir par le sommet, le liatris. Après les piquets à tomates, l'arbre à perruque et des hémérocalles. Après l'agapanthe bleue, une plante très décorative, la sauge sclarée que l'on reverra encore, etc...

Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)
Le jardin de Marie-France (02/04)

Voir les commentaires

Publié le par alain BARRE
Publié dans : #Récits
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)

Photo 1 : L'abri de jardin, il est empli d'objets utilitaires et décoratifs. Un apparent désordre plein de charme ! En 3, un cyprès chauve, puis un bassin, des haricots verts palissés en tipi, une grande euphorbe et sous les pots : melons, tomates...

Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)

 Le jardin de Marie-France Morice s’étend sur une centaine de mètres : une partie devant la maison, une partie proche de la maison séparée du reste par une grande haie et une partie arrière en limite des champs alentour, moins dense et comportant une parcelle en herbe. De l’ensemble se dégage une atmosphère paisible d’harmonie et de respect de la nature.
Je n’ai pas pu le photographier à l’époque de sa splendeur, au début du mois de juin et la sécheresse l’a fait un peu souffrir. Malgré cela, après une nuit où il est tombé 6 mm de pluie, il est encore magnifique. 
Marie-France fait partie d’un groupe de jardiniers qui recherche des plantes peu communes ou des variétés moins connues, mais elle cultive aussi des fleurs que l’on trouve chez les autres jardiniers amateurs. Ses plus belles fleurs servent à embellir l’église…. 
Nous allons faire le tour de son jardin en plusieurs étapes, au hasard des découvertes, et j’essaierai de donner le nom des principales plantes.

(ci-dessous on reconnaît : une fleur de poireau, des agapanthes mauves, des penstemon garnet en rouge, de l'ail en fleur, un phlox bleu, les petites boules rouges du vibernum, des hémérocalles rouge-orangé,.... la série se termine par une hémérocalle et une agapanthe blanche...
 

Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)
Le jardin de Marie-France (01/04)

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog